UK vs US: Où étudier ?

. . .

Réalisant que je vais bientôt commencer mes études supérieures, j’ai décidé de revenir sur les raisons qui me poussent à étudier à tel ou tel endroit. Etant donné que je connais très bien les Etats-Unis et l’Angleterre (destinations que la majorité des étudiant choisit), je vais me focaliser entièrement sur celles-ci. Pour le moment, je n’ai étudié qu’en Angleterre (jamais les Etats-Unis) ; j’ai donc demandé de l’aide à deux amis, un étudiant américain et un étudiant norvégien, tous deux ayant obtenu leur diplôme de fin d’année à EF Academy New York, afin de m’aider dans mon choix.



1. Les gens

Ce qui fait qu’une expérience à l’étranger se passe bien ou non est indéniablement le lien avec les locaux. Vous pouvez partir dans un pays où vous n’auriez jamais pensé aller et pourtant passer un moment que vous n’oublierez jamais grâce aux gens qui vous entourent avec qui vous arrivez à créer des liens particuliers. Au contraire, il est possible que vous vous rendiez dans le pays de vos rêves et pourtant être déçu(e) si vous n’arrivez pas à vous mélanger à la population locale. C’est pour cette raison qu’il est crucial de garder à l’esprit les stéréotypes que l’on peut avoir d’un pays avant de partir y étudier. Les américains sont souvent vus comme des personnes ouvertes et faciles d’approche, ce qui les rend plus abordables. Ils sont aussi plus directs, et vous diront ce qu’ils pensent ; si vous êtes une personne peu susceptible qui aime qu’on soit direct avec elle, partir étudier aux Etats-Unis est peut-être pour vous. Au contraire, les Anglais ont tendance à être plus réservés et plus solitaires. Bien que ceci soit plus un trait de personnalité typique des Européens qu’autre chose, ne le prenez pas mal si un jeune homme mignon (ou jeune fille mignonne) vous ignore dans le bus.



2. Géographie

En ce qui me concerne, je suis un voyageur avide qui aime par-dessus tout explorer les environs qui m’entourent. Voyager m’aide à gérer mon stress et à rester curieux en découvrant différents modes de vie. La géographie d’un pays est un facteur important pour moi ; si ça ne l’est pas pour vous, vous devriez y réfléchir à deux fois. Etant donné que vous dépensez déjà beaucoup d’argent pour étudier dans un pays différent du votre, pourquoi ne pas également explorer ses environs ?

Vous ne savez pas quand vous aurez l’occasion de revenir, et vous ne voulez certainement pas repenser à votre expérience à l’étranger avec regrets. Si vous êtes quelqu’un qui préfère les affirmations scientifiquement fondées, de nombreuses recherches ont également montré que voyager peut avoir un effet plus que positif sur notre psychologie humaine ; qu’attendez-vous ? L’Amérique est connue pour son immense masse terrestre, avec des traits uniques dans chaque région- de la Côté Est animée à la Côte Ouest relaxante, pourquoi ne pas découvrir par vous-même ce que vous préférez ? Ici en Angleterre, la densité est plus petite ce qui fait que vous êtes limité(e) en termes de voyages à comparer des Etats-Unis. Cependant, il existe encore de nombreuses merveilles et l’Angleterre est une passerelle vers le reste de l’Europe grâces aux nombreux vols et trains disponibles sur place.



3. Lieu

Il y a un an, j’ai demandé à mes amis s’ils préféraient les grandes ou les petites villes, ce à quoi j’ai reçu un vaste mélange de réponses. Ce qui n’était à la base qu’une simple question s’est vite transformée en débat. Finalement, nous en avons conclu que l’endroit (la ville, même le pays) où vous souhaitez être est un sujet important même si vous n’y pensez pas constamment. Préférez-vous les grandes ou les petites villes ? Bien sûr, cela dépend d’où vous habitez, mais si vous étudiez aux Etats-Unis, vous allez rester à proximité d’une grosse ville. Cela signifie du trafic (énormément de circulation), un niveau de vie plus coûteux, un train de vie intense, mais beaucoup d’autres choses comme des galeries d’art, des spectacles, des visites guidées etc. En Angleterre, il existe des grandes villes comme Londres, Manchester ou encore Birmingham ; mais elles sont dirigées par des petites villes et des villages anglais pittoresques. Attendez-vous à plus de temps avec vous-même ainsi qu’avec un groupe d’amis très uni, accompagné de quelques tasses de thé.



4. La langue

Dans notre société, parler plusieurs langues est assurément un avantage. Être multilingue peut vous aider à vous immerger dans un nouveau pays, ou à augmenter vos chances d’obtenir certains boulots après vos études. Si vous réfléchissez déjà à votre futur, cela peut être un facteur important quant il en vient au choix du pays où étudier. Aux Etats-Unis, nous connaissons tous le stéréotype selon lequel les américains ne parlent qu’une seule langue. Bien entendu, l’anglais est la langue de base, mais l’espagnol est également de plus en plus présent. Les Etats-Unis sont un centre international, ce qui veut dire que d’autres langues sont bien évidemment parlées. Prenez toujours ces stéréotypes avec beaucoup de précaution ; les gens évoluent en permanence grâce à leur capacité de grandir et d’apprendre, tout comme vous et moi. En Angleterre, l’anglais est aussi la langue la plus parlée, mais beaucoup d’autres langues y sont représentées puisque c’est un pays au centre de l’Europe. Peu importe où vous vivez, même dans une petite ville au milieu de nulle part, vous pouvez faire la queue pour un Kebab et entendre parler anglais, allemand, russe, mandarin ou arabe en même temps.



5. Le système éducatif

Je n’ai jamais étudié aux Etats-Unis auparavant, mais j’ai étudié pendant deux ans dans une école qui suit le système éducatif américain. D’après ce que j’ai compris (et mes amis me rejoignent sur ce point), la principale différence entre ces deux pays dans leur approche du système éducatif est leur discipline. Le système américain se traduit par un large éventail de connaissances ; et enseigne donc beaucoup de matières différentes. Par ailleurs, des tests ainsi que des devoirs sont donnés de manière régulière, et ensuite ajoutés à votre GPA (moyenne) afin de garder une balance. En Angleterre, c’est différent puisque que vous vous spécialisez dans votre domaine très tôt. Si vous ne savez pas encore ce que vous souhaitez faire dans la vie, vous risquez d’avoir quelques petites difficultés car vous n’aurez pas autant de liberté à essayer telle ou telle matière. Les examens se présentent sous la forme d’examens cumulatifs, ce qui peut engendrer davantage de stress pour certaines personnes en fonction de leurs préférences et leur méthode d’apprentissage. Quelque soit votre manière d’apprendre, il existe toujours une place pour vous quelque part. Si ce n’est pas le cas, ne vous inquiétez pas, nous allons bientôt aller sur Mars.