Conseils pour optimiser les formations linguistiques en entreprises

Développement du leadership: Le secret de la réussite pour vos managers

Dans un monde changeant, incertain, complexe et ambigu, qu’est-ce qui fait un bon manager ? Cette question essentielle, les entreprises aux quatre coins de la planète se la posent, car l’avènement du numérique entraîne des défis immenses et bien différents de ceux du passé.

Les managers d’aujourd’hui doivent être agiles, résilients et adaptables. Ils doivent également pouvoir exprimer leur charisme sous pression et ce malgré les obstacles. Mais bien souvent, ils ne possèdent pas les compétences requises.

Or, de plus en plus, on attend des entreprises qu’elles prennent en charge le développement du leadership. Que peuvent-elles faire dès aujourd’hui pour faire émerger les leaders de demain?

Voici quelques recommandations pour encourager le développement du leadership dans votre entreprise:

  • Commencer dès le début
    Dès le premier jour, il est nécessaire d’encourager vos collaborateurs à influencer, négocier et communiquer. Souvent, les entreprises n’investissent dans ce type de compétences que lorsqu’un collaborateur a déjà franchi plusieurs échelons hiérarchiques.
    Il serait plus judicieux d’intégrer les compétences relationnelles dans les programmes de formation dès le début de carrière.

 

  • Sensibiliser au numérique
    À tous les niveaux, les leaders doivent connaître les nouvelles technologies qui ont un impact sur leur entreprise et leurs marchés. Nul besoin, toutefois, de maîtriser parfaitement ces nouveaux outils – l’important est d’aider les collaborateurs à apprécier l’impact du numérique sur leur activité et de faire de la maîtrise des technologies une compétence clé prise en compte lors de l’évaluation.

 

  • Toujours aller de l’avant
    Les entreprises doivent activement encourager les collaborateurs à adopter une attitude positive et axée sur la recherche de solutions et les amener à considérer les défis comme des opportunités plutôt que comme des problèmes.
    Les individus capables d’apprendre rapidement et de se réorienter facilement aideront votre entreprise à répondre promptement aux demandes des clients et du marché. C’est particulièrement important lorsqu’il s’agit de s’adapter en peu de temps aux nouvelles technologies.

 

  • Ne pas se contenter d’une solution unique
    En matière de formation, une approche unique ne fonctionne pas. Les programmes doivent tenir compte de l’âge, du sexe, du niveau et de la région des collaborateurs concernés.
    Par exemple, un jeune manager devra mettre l’accent sur les compétences relationnelles qui l’aideront à construire une équipe performante. Un manager plus expérimenté, en revanche, renforcera plutôt son sens des affaires, ses compétences de leadership de haut niveau et sa réflexion stratégique.

 

  • Se souvenir que « c’est en forgeant qu’on devient forgeron »
    L’entreprise doit aider les collaborateurs à apprécier la valeur d’une formation de terrain. Donner des missions juste au-dessus des compétences d’un collaborateur, déléguer des tâches, coacher et offrir un mentorat sont autant de moyens de veiller au développement de nouvelles compétences. Les collaborateurs acquièrent ainsi un nouveau savoir-faire et bénéficient d’un retour d’information utile.

 

  • Tolérer l’échec
    Lorsqu’il s’agit de former des leaders, l’échec est aussi important que la réussite. Bien gérer l’échec permet de développer confiance et estime de soi. Les collaborateurs doivent savoir qu’ils ne seront pas pénalisés dans leur carrière s’ils vont au-delà de leur zone de confort, mais n’obtiennent pas les résultats escomptés.
    Les entreprises doivent se demander si leur culture tolère l’échec et aider les collaborateurs à mieux comprendre quel niveau de risque est acceptable.

 

  • Mettre en place un programme de formation linguistique
    Les programmes de formation linguistique, surtout quand ils portent sur l’anglais, langue des affaires par excellence, aident à surmonter les obstacles que rencontrent les managers. En effet, ils contribuent à réduire les incompréhensions qui freinent la productivité, la collaboration et l’innovation.
    Les compétences linguistiques, tout comme l’interculturalité, doivent être considérées comme des priorités pour fluidifier la communication et véhiculer les messages importants des leaders à l’ensemble des collaborateurs.

Téléchargez notre étude pour en savoir plus sur le développement du leadership au XXIe siècle et l’impact pour votre entreprise.

Sortez du lot grâce à vos futurs leaders En savoir plus

Partagez cet article