C’est comment d’étudier aux États-Unis ?

La culture étudiante des universités américaines peut être décrite comme une culture du « work hard, play hard ». En plus des nombreux devoirs qu’ils comprennent, les cours ont tendance à être difficiles sur le plan académique et beaucoup d’étudiants travaillent à temps partiel pour financer leurs études. En même temps, les fraternités et les sports universitaires occupent une place prépondérante sur la plupart des campus américains, où les soirées alcoolisées sont loin d’être inhabituelles. Aux États-Unis, de nombreuses universités disposent d’installations exceptionnelles, tant pour le sport que pour les activités universitaires. Des laboratoires haut de gamme, des stades sportifs géants, des piscines couvertes, des bibliothèques gigantesques sont autant d’avantages à la portée des étudiants aux États-Unis.

La plupart des étudiants américains logent sur le campus ou à proximité. Leurs parents vivent souvent dans une ville ou un état différent de celui de l’université. Cet avant-goût d’indépendance et de distance par rapport aux structures familiales est une caractéristique déterminante de la vie étudiante universitaire aux États-Unis.

La vie étudiante dans d’autres types d’écoles des États-Unis est très différente. Dans les community colleges et les établissements de formation professionnelle, la culture est généralement plus contenue. Bon nombre de ces établissements accueillent des élèves de 18 à 80 ans, dont certains ont un emploi et une famille, et tous vivent à l’extérieur de l’école. La plupart étudient pendant une période plus courte (de 6 mois à 2 ans) en vue d’obtenir une qualification professionnelle particulière. Dans ces écoles, il n’y a ni équipes sportives ni fraternités et les cours ont souvent lieu dans un seul bâtiment plutôt qu’à l’échelle d’un campus. Dans un tel cadre, il y a moins de « school spirit ». Chacun est là pour accomplir son travail.

Étudier l’anglais aux États-Unis est également un choix populaire et ce n’est pas sans raisons. Les Américains ont tendance à être amicaux. Ils engagent facilement la conversation avec des inconnus, facilitant ainsi la pratique de l’anglais. En outre, grâce au cinéma et à la télévision, l’accent américain est familier et donc plus facile à comprendre. Et la vie en Amérique est confortable d’un point de vue matériel (peut-être même trop).

Étudier aux États-Unis vous exposera probablement à des perspectives profondément différentes des vôtres. Malgré ce qu’en reflète la télévision, la culture américaine, comme n’importe quelle autre, n’a pas que des aspects positifs. Et c’est peut-être là le cœur de la question : Si vous vous demandez à quoi ressemble la vie étudiante aux États-Unis, la meilleure réponse est d’aller voir vous-même.

Questions liées