Stage à l’étranger Erasmus et Leonardo

Dès sa première année d'étude, un étudiant peut partir faire un stage dans une entreprise en Europe dans le cadre d'une convention de stage Erasmus signée entre l’étudiant, son établissement d'envoi et l'entreprise d'accueil. Le programme Leonardo quant à lui, s'étend à un public plus large.

Le stage Erasmus

Convention de stage : avant son départ, l'étudiant signe une convention de stage avec l'université et l'entreprise. Le stage à l'étranger dans une entreprise européenne peut être d’une durée de 3 à 12 mois et doit se dérouler sur le principe de la reconnaissance de la période effectuée dans l’entreprise d’accueil. Durant cette période, les étudiants suivent des cours et effectuent des stages pratiques d’enseignement, évalués en fin de séjour par l’institut d’accueil et intégrés dans l’évaluation finale de l’étudiant.
Dans le cadre des formations courtes (type BTS ou DUT) en deux ans après le baccalauréat, le stage en entreprise peux être plus court et s’inscrit dans une période de 2 semaines minimum à 12 mois.

Le programme Leonardo

Plus largement, le programme Leonardo permet à toute personne d’acquérir une expérience professionnelle en Europe et concerne aussi bien les lycéens que les apprentis, les formateurs, salariés en formation, entreprises et tous types d’organismes, publics ou privés, acteurs de la formation professionnelle.
Un stagiaire Leonardo doit être sous convention de stage durant sa période de mobilité. Comprise entre 2 et 39 semaines, le stage à l'étranger Leonardo s’effectue à l'initiative des établissements d’enseignement et de formation et sous leur contrôle. La période de stage à l’étranger peut être partie intégrante d’un cursus de formation.