Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 mots utiles quand vous voyagez en avion

10

Quoi de plus exaltant que d'entrer dans un aéroport, bagages à la main, prêt à embarquer sur un vol ? Pour bon nombre de voyageurs, de participants à un échange étudiant et d’apprenants d’une langue étrangère, rien n’est plus exaltant ! Avec autant de personnes qui parcourent le monde, les aéroports passent pour des lieux très fréquentés.

Que vous ayez l’intention d’embarquer sur un vol intérieur ou international, vous devrez maîtriser un vocabulaire étendu, afin d’optimiser votre passage à l'aéroport. Voici dix mots et expressions dont vous aurez besoin.

1. CHECK IN (V) (s’enregister)

En arrivant à l’aéroport, vous consulterez le grand tableau d’affichage où figurent les comptoirs d’enregistrement des passagers des différentes compagnies aériennes. Une fois arrivé au guichet concerné, un employé de la compagnie aérienne vérifiera votre identité et vous enregistrera sur votre vol. De nos jours, il est souvent possible de s’enregistrer en ligne avant d’arriver à l’aéroport, ce qui permet de gagner un temps précieux.

Souvenez-vous : « check in » est un verbe à particule indissociable, ce qui signifie que vous ne pouvez pas séparer le verbe « check » de sa particule « in » (par exemple, la phrase « I checked in online » est grammaticalement correcte, alors que « I checked online in » ne l’est pas)

2. BOARDING PASS (N) (carte d’embarquement)

Au moment de vous enregistrer (check in), vous recevrez votre carte d’embarquement. Ce document est extrêmement important (sérieusement, ne le perdez pas !), puisqu’il comprend les détails de votre vol, dont vos numéros de vol, de siège et de porte d’embarquement. Aujourd’hui, il est souvent possible d’imprimer soi-même sa carte d’embarquement ou éventuellement de la recevoir sur son smartphone.

Souvenez-vous : « boarding pass » est un nom composé, c’est-à dire qu’il est formé de deux mots. Le verbe « to board » signifie littéralement monter à bord.

3. SECURITY / CUSTOMS (N) (sécurité / Douane)

Si vous voyagez sur un vol international, vous devrez passer par la sécurité, avant votre départ, et par la douane, après votre arrivée. À la sécurité vous passerez sous un portique équipé d’un détecteur de métal, pendant que le personnel de l’aéroport soumettra vos bagages aux rayons X, afin de s’assurer qu’ils ne contiennent pas d’articles prohibés.

Les agents de sécurité pourraient également inspecter vos vêtements, afin d’y détecter d’éventuelles substances explosives. En ce qui concerne la douane, rappelez-vous que dans certains pays (comme l’Australie et le Chili), les articles autorisés en cabine font l’objet de restrictions rigoureuses.

C’est la raison pour laquelle, à la douane, vous devrez (officiellement) déclarer le contenu de vos bagages sur votre carte d’arrivée ou de départ (généralement fournie par le personnel de bord).

Souvenez-vous : « customs » est un nom. Vous pouvez désormais ajouter les termes « arrival/departure card », « prohibited items », « X-ray », « metal detector » et le verbe « to declare » à votre vocabulaire.

4. GATE (N) (porte)

La porte est le point d’embarquement pour votre vol (mais vous devez vraisemblablement déjà le savoir). N’oubliez pas de contrôler en permanence les panneaux d’affichage électronique de l’aéroport – un changement de porte peut parfois survenir à la toute dernière minute. Vous craignez de manquer votre vol ? Présentez-vous le plus tôt possible à votre porte d’embarquement.

5. TAKE OFF (N) / LANDING (N) (décoller / atterrir )

Pour bon nombre de voyageurs, le décollage et l’atterrissage sont les étapes les plus passionnantes d’un vol. On entend par décollage (take off) le moment où l’avion quitte le sol et commence à s’élever dans les airs, tandis que l’atterrissage (landing) désigne le moment où l’avion touche le sol, une fois arrivé à destination.

Souvenez-vous : il vous suffira d’observer attentivement une phrase pour comprendre si « take off » est employé comme nom ou comme verbe.

Par exemple, dans la phrase « I always close my eyes during take off – it makes me nervous » (je ferme toujours les yeux pendant le décollage, cela me rend nerveux), « take off » est employé comme nom. Alors que dans la phrase « we’re going to take off in five minutes » (nous allons décoller dans cinq minutes), « take off » fait office de verbe. « Landing » est un peu plus clair, puisque le verbe à l’infinitif est « to land » et non pas « to landing !

Par exemple, dans la phrase « please remain seated during landing » (veuillez rester assis pendant l’atterrissage), « landing » est un nom, alors que dans la question « are we going to land soon ? » (allons-nous bientôt atterrir ?), il s’agit d’un verbe.

6. SEATBELT (N) (ceinture de sécurité)

Cet équipement vous permet de rester assis dans votre siège pendant le vol. (Les ceintures de sécurité équipent également les voitures, les taxis et les autobus longue-distance, bien sûr). Lors du décollage et de l’atterrissage, vous devrez attacher (to fasten, en anglais) votre ceinture de sécurité près du corps, parfois aussi pendant le vol (surtout en cas de turbulences).

Souvenez-vous : il existe d’autres verbes signifiant « attacher » (votre ceinture de sécurité). « To buckle/unbuckle » ou « to put on/take off » sont des synonymes (et antonymes) du verbe « to fasten ».

7. TRAY TABLE (N) (tablette)

Au moment de prendre votre repas, vous devrez utiliser votre « tray table ». Ces tablettes sont de la même taille que les plateaux utilisés par les serveurs des restaurants, d’où leur drôle de nom. Vous trouverez la vôtre au dos du siège du passager qui vous précède.

Souvenez-vous : pendant le décollage et l’atterrissage, vous devrez relever (to stow) votre tablette ou la rabattre (to put away), autre synonyme employé à cet effet.

8. FLIGHT ATTENDANT (N) (agent de bord)

Le terme « flight attendants » (agents de bord) désigne le personnel qui travaille à bord de l’avion et vous assiste pendant le vol. Leur rôle consiste à expliquer les consignes de sécurité, servir les repas et répondre à vos questions pendant le vol.

Souvenez-vous : pour parler à un agent de bord, il suffit d’appuyer sur le bouton prévu à cet effet sur votre accoudoir ou de lui faire signe, lorsqu’il passe près de vous. Vous souhaitez recevoir de leur part un service exemplaire ? Témoignez-leur une courtoisie exemplaire (leur travail est extrêmement éprouvant, après tout !)

9. CABIN PRESSURE (pressurisation de la cabine)

Le terme « cabin pressure » (pressurisation de la cabine) désigne le processus utilisé pour maintenir l’air respirable à l’intérieur de l’avion. En l’absence de pressurisation, nous perdrions connaissance pendant le vol, puisque l’air serait le même à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’avion ; bien trop raréfié pour nous permettre de respirer !

Souvenez-vous : le mot « cabin » (cabine) désigne la partie de l’avion dans laquelle prennent place les passagers. « Cabin pressure » est un autre exemple de nom composé.

10. IN-FLIGHT ENTERTAINMENT (divertissement en vol)

Si vous voyagez sur un vol international ou un vol longue-distance, le siège situé devant vous sera probablement équipé d’un écran. Si c’est le cas, tant mieux ! Vous pourrez ainsi regarder un film, une série télévisée ou bien jouer à des jeux pendant le vol. Pour l’activer, utilisez la télécommande fixée à votre accoudoir ou touchez l’écran. (Et vous voilà parti pour plus de 10 heures de films non-stop !)

Image de Ceo1017, Flickr / Creative Commons

Etudiez l'anglais à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus