Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

La fête des mères à travers le monde

La

La fête des mères est souvent synonyme d’amour filial mais aussi d’un bon déjeuner, de cadeaux et de bon temps à partager entre les enfants et leur maman à peu près partout dans le monde.

Cette fête très populaire est une célébration internationale. Les toutes premières traces de la Fête des mères remontent à l'Antiquité où les Grecs célébraient Rhéa, la Mère des Divinités. Les Etats-Unis ont instauré le Mother’s Day en 1908. Aujourd'hui, de nombreux pays fêtent les mamans aux quatre coins du monde, à des dates et avec des traditions différentes. Toutes ces fêtes ont le même but : remercier les mamans pour ce qu'elles font toute l'année !

Nous vous emmenons pour un tour du monde pour évoquer la fête préférée de toutes les mamans.

En France

En France, plusieurs événements ont contribué à promouvoir cette fête notamment la promotion de la natalité pendant l’entre deux guères, cette fête a même été inscrite dans la loi durant les années 1950. Aujourd’hui à cette occasion, les mamans se détendent et s’appuient sur leurs enfants qui doivent les aider à effectuer les tâches qu’elles effectuent habituellement. Les enfants leur offrent des cadeaux et parfois leur récitent des poèmes, écrits par leur soin. Les enseignants s’en donnent souvent à cœur joie et deviennent très créatifs pour l’occasion entre colliers de pâtes, petits cœurs en pâte à sel ou autre trésor le tout accompagné d’une jolie comptine qui se transforme avec l’âge en poésie puis en un joli bouquet de fleur qui fait toujours plaisir ! Cette agréable et relaxante journée s’accompagne généralement par un déjeuner de fête.

La fête des mamans françaises a toujours lieu le dernier dimanche de mai, sauf si celui-ci est férié, auquel cas elle est reportée au 1er dimanche de Juin.

Le choix du mois de mai pour célébrer les mères n’est pas un hasard, car mai est le mois de la Vierge Marie et donc de la maternité…

En Espagne : El dia de la madre

Félicidades mama ou Feliz Dia de las Madres

Ce jour-là, en Espagne, l’accès à la cuisine est interdit aux mamans et aux grands-mères, ainsi pour les repas direction…le restaurant. La tradition veut qu’une fleur soit offerte à toutes les mamans par le restaurateur une motivation supplémentaire pour profiter de cette occasion pour tester une bonne table et passer un moment convivial en dehors de chez soi.

Dans les villages plus reculés, on célèbre également la Vierge Marie, symbole de la maternité, par des offrandes de fleurs. Elle a lieu généralement le 1er dimanche de mai.

En Italie : la festa della Mamma

En Italie, les enfants fêtent leur mamma italienne le second dimanche de mai. Les enfants aiment faire leurs cadeaux de leurs petites mains et deviennent très créatifs. Là encore, les instituteurs s’ingénient à faire préparer aux enfants de petites bricoles à offrir à leur Maman, et des poèmes à leur réciter. La fête se poursuit au-delà de la maison toute la journée via les ondes radio qui diffusent des chansons qui leurs rendent hommage.

Célébrée comme ailleurs le second dimanche de mai, depuis les années 60. C’est bien sûr aussi l’occasion de fêter la Vierge Marie, reine des mamans, pour ce pays très catholique. Dans ce pays latin aussi, la Mamma est sacrée, et on la fête avec beaucoup d’affection !

En Allemagne : Herzliche grüsse zum mutertag

En Allemagne, les mères sont fêtées le deuxième dimanche de mai. C’est en principe un jour de repos complet pour la mère et les enfants doivent s’occuper de tout ! La journée commence par un petit déjeuner confectionné par les enfants, suivi d’une promenade et enfin d’un bon repas ! Cette journée est placée sous le signe de la détente.

Les enfants de tout âge ont pour habitude d’offrir une carte qu’ils lui remettront directement ou qu’ils enverront par courrier. N’oublions pas les fleurs qui comme dans les autres pays restent un signe d’affection et qui seront offertes ce jour-là.

Au Royaume-Uni : Happy mother’s day

Au Royaume-Uni, la fête des mères, appelée Mothering Sunday est célébrée le quatrième dimanche de Carême, c’est à dire à la mi-mars environ. À l’origine, ce jour était l’occasion pour chacun de se rendre en famille dans son « église mère », c’est-à-dire l’église de son enfance, où l’on avait ses habitudes. Autrefois la coutume était que les enfants ramassent des fleurs sauvages pour les offrir à leurs mères. Aujourd’hui, le fleuriste permet aux britanniques de pallier au manque de fleurs à proximité… En complément, la tradition veut que les filles (les garçons peuvent certainement aujourd’hui s’y mettre…) préparent un gâteau de circonstance : le « mothering cake » ou « Simnel Cake ». Ce gâteau est constitué de fruits secs et décoré de 11 boules de pâte d’amande pour rappeler les 11 fidèles apôtres du Christ (sans Judas). Il est parfois recouvert de violettes en sucre. On pourrait l’ajouter à la liste des spécialités typiquement britannique qui sont aussi surprenantes que délicieuses.

Aux Etats-Unis

Aujourd’hui, aux USA, durant le Mother’s Day, on offre fréquemment des cartes de vœux. Les mamans font la grasse matinée (les chanceuses !) et les enfants leur amènent le petit-déjeuner au lit. Outre-Atlantique, pour le « Mother’s Day », les mamans reçoivent du lilas ou des roses, mais aussi de grands hortensias, symbole de reconnaissance. Une fête officielle est fixée au deuxième dimanche de mai.

En Australie

Il est également commun d’offrir à sa maman des œillets ou d’autres fleurs en Australie, où la Fête des Mères est célébrée le second dimanche de mai. On choisit aussi très souvent des chrysanthèmes à la place des œillets. Les tantes et les grands-mères reçoivent également des cadeaux.

La fête des mères est l’occasion pour les enfants d’offrir fleurs, poèmes et chansons à leurs mamans. C’est aussi un moment que l’on partage en famille autour d’un barbecue, très prisé en Australie. Lors de ce repas, les Australiens dégusteront la Pavlova, gâteau composé d’une meringue craquante recouvert de crème chantilly et de fruits frais ou bien des Lamingtons, petits gâteaux carrées trempés dans un glaçage au chocolat puis roulés dans des copeaux de noix de coco séchés.

En Chine

La Fête des mères n’est pas inscrite au calendrier de la Chine. Pourtant depuis les années 1990 où le pays s’est ouvert au monde occidental, les jeunes Chinois célèbrent leur maman, particulièrement dans les grandes villes. La Fête des mères a donc lieu le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup d’autres pays. L’enfant offre des fleurs à sa mère et l’aide dans les tâches ménagères. Mais lorsque l’enfant atteint les 35 ans, il n’est plus censé célébrer cette journée !

 

Même si elle a une signification différente dans chaque pays, la fête des mères est l’occasion idéale d’honorer tout ce qu’endure notre maman lorsque nous sommes loin d’elle et l’amour inconditionnel qu’elle nous porte. Même si les jeunes, moins attachés aux traditions, se contentent souvent maintenant d’un SMS, d’un coup de téléphone ou au mieux d’un bouquet de fleurs nous restons reconnaissants… Que ferions-nous sans elle ?

Etudier une langue à l'étrangerDécouvrir

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus