Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

9 mots d’argot britannique à connaître

9

S’il y a une chose essentielle que vous devriez posséder lors de votre séjour linguistique en Angleterre ou au Royaume-Uni d'une manière générale, c’est bien la connaissance des principaux mots d’argot que les Britanniques ne peuvent s’empêcher d’utiliser. Imaginez-vous arrivant à Londres avec cette sensation très étrange de ne pouvoir communiquer avec les habitants. IMAGINEZ ! Fort heureusement, je suis là pour vous faire découvrir neuf termes britanniques communs dont vous ne pourrez plus vous passer.

1. Bagsy

L’équivalent de « shotgun » en anglais américain. C’est le terme que vous utilisez lorsque vous revendiquez quelque chose avant tout le monde, comme le siège avant de la voiture ou le dernier scone (si vous ignorez ce qu’est un scone, informez-vous sur Google, supportez le poids de la honte durant quelques instants, puis trouvez une recette de scones et préparez-en quelques-uns).

2. Chips

Vous pensez être capable de commander des frites en Grande-Bretagne ? Vous vous trompez ! Au Royaume-Uni, nous avons un nombre inquiétant de mots pour désigner différents types d’aliments à base de pomme de terre. Nous utilisons le mot « fries » pour désigner les frites, tandis que les pommes de terre coupées plus sommairement, vendues dans les friteries, sont appelées « chips ».

Ensuite, il existe aussi des pommes de terre coupées en épais quartiers triangulaires que nous appelons « potato wedges », différentes des fines lamelles circulaires (également appelées « chips » dans certains pays) que nous appelons « crisps ».

Après quoi nous passons aux types de chips les plus complexes, comme les « tortilla chips » (considérées comme des « crisps », mais que nous appelons « chips » et qui se distinguent des vraies « chips »). Ne serait-il pas plus sage de vous en tenir aux aliments sains, afin d’éviter toute confusion ?

3. Chuffed

Si quelque chose vous rend vraiment heureux ou vous enchante, vous êtes « chuffed ». Si quelque chose vous enchante au plus haut point, vous pourriez même être « chuffed to bits ». À la base, le mot « chuffed » veut dire « dodu », donc je ne sais ni pourquoi ni comment il a fini par signifier « enchanté ». Contentez-vous de cela.

4. Dodgy

Lorsque quelque chose est suspect ou douteux, nous le qualifions de « dodgy ». C’est un retour funky à l’argot de rue des années 1990, doublé d’un mot amusant à utiliser.

5. Miffed

Lorsque quelque chose vous rend malheureux ou vous contrarie, vous pouvez vous sentir « miffed ». Ce terme d’argot n’est peut-être le plus adéquat à utiliser en présence de jeunes interlocuteurs, même si ces derniers emploient probablement des termes beaucoup moins convenables. Il vaut mieux rester aussi poli que possible et utiliser la version appropriée pour les jeunes de moins de 13 ans.

6. Quid

Ce terme est tellement commun que vous ne pourrez pas passer à côté. Au Royaume-Uni, « quid » est le mot d’argot employé pour désigner une pièce d’une livre sterling. Veillez à clairement prononcer ce mot avant de l’utiliser, car si vous y ajoutez le son « s », il se transformera en « squid » (calamar), ce qui sera probablement hilarant, mais tout à fait hors de propos.

7. Uni

Envie de suivre des études dans une université du Royaume-Uni ? Assurez-vous de la nommer correctement. En Grande-Bretagne, le sens du mot « college » est totalement différent de celui qu’il revêt aux États-Unis, où il désigne l’université. Les « colleges » britanniques sont destinés aux jeunes âgés de 16 à 18 ans, juste avant l’obtention du diplôme qui leur permettra d’étudier à l’université ou « uni », en version abrégée.

Si vous ne saisissez pas bien ces subtilités, vous risquez de vous retrouver au mauvais endroit, aux côtés d’étudiants de deux ans plus jeunes que vous. Comme ce serait embarrassant !

8. Gutted

Vous n’avez pas été admis dans l’université où vous vouliez aller ? Vous êtes probablement très déçu et contrarié – ou « gutted », en argot britannique. Personne ne sait précisément d’où vient ce mot, mais son origine a probablement un rapport avec le sentiment de tristesse que l’on ressent lorsque l’on est contrarié.

9. Skive

Peut-être avez-vous été admis dans votre université préférée, mais feignez toujours d’être malade pour sécher les cours. Premièrement, honte à vous. Deuxièmement, il existe un mot pour désigner cela : « skive ». La partie « ski » se prononce comme « sky » (le ciel) et non comme « ski » (le ski). Et maintenant, retournez en cours !

Etudiez l’anglais en Grande-BretagneEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus