Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

8 étapes pour savoir parler de la pluie et du beau temps !

8

Presque toutes les relations - qu'elles soient amicales, amoureuses et même professionnelles - débutent par un bref entretien. Savoir comment commencer, tenir et poursuivre efficacement une conversation est une compétence essentielle, qui peut aussi s'apprendre.

Nous allons vous guider à travers les différentes étapes qui feront de vous un excellent interlocuteur, incroyablement à l'aise pour parler dans cette redoutable compétence, parfois tournée en dérision : l'entretien de courte durée. Bons points inclus.

1. Identifiez votre cible

Parfois, vous êtes assis à leurs côtés, d’autres fois, il vous faut faire le tour de la pièce pour les trouver : les personnes qui ont de bonnes histoires à raconter et possèdent le don de l’éloquence.

2. Étudiez leur language corporel

Adressez-vous à quelqu’un qui semble accessible. Évitez les personnes assoupies, qui lisent ou sont au téléphone. Observez leur langage corporel et établissez un contact visuel. Une fois la cible identifiée, préparez-vous à dire bonjour. Ignorez la transpiration, l’adrénaline et la tendance à trop réfléchir.

3. Dites quelque chose, n’importe quoi

Prenez une profonde respiration et dites quelque chose ; ou mieux encore, posez une question ouverte. Puisque vous vous trouvez au même endroit, en même temps, vous avez forcément quelque chose en commun. Voilà ! C’est le moment idéal pour commencer votre conversation.

4. Quelque chose de ce genre, vous voulez dire ?

Le travail, les études ou les loisirs sont des sujets classiques, d’une efficacité à toute épreuve. Il en va de même pour la météo, les actualités (exceptées la politique et la religion), le paysage, la musique, la nourriture ou les compliments concernant la tenue vestimentaire. Assurez-vous de ne pas trop interroger, mais gardez un bon équilibre entre les questions et les révélations. Des questions comme « qu’avez-vous fait ces derniers jours ? » ou « comment êtes-vous devenu (indiquez l’emploi approprié) ? » fonctionnent à merveille.

5. Maintenant, ajoutez la phrase magique

Voici un petit secret que j’ai emprunté à l’écrivain Paul Ford : dès qu’une personne vous dit ce qu’elle fait dans la vie, répondez : « Wouah, ça a l’air vraiment difficile. » Toc ! Vous avez atteint l’objectif de toute conversation : votre interlocuteur se sent exceptionnel. (Ici, vous recevez quelques bons points.)

6. Utilisez un maximum de tout cela

N’oubliez pas d’être poli et d’écouter plus que vous ne parlez. Établissez un contact visuel, hochez la tête, souriez, faites des compliments (sincères) et riez aux blagues, même si elles ne sont pas drôles.Essayez de vous rappeler des noms et des sujets que vous venez d’aborder et terminez en beauté : « Oliver, je suis ravi de vous avoir rencontré. Je ne manquerai pas de visiter le site que vous m’avez conseillé. Oh, et bonne chance pour votre marathon. » (quelqu’un veut-il d’autres bons points ?)

7. Donc euh… la météo, dites-vous ?

Il y aura probablement des silences, dont certains pourraient même être gênants. Choisissez alors un nouveau sujet et continuez à parler. Personne ne s’attend à ce que les conversations informelles aient de parfaites transitions. Si vous ne maîtrisez pas un sujet, n’ayez pas peur d’en changer.

8. Soyez bref. Soyez brillant. Disparaissez.

De préférence, partez avant que la conversation ne s’estompe : excusez-vous et allez aux toilettes (un classique !), présentez votre interlocuteur à quelqu’un d’autre ou dites que vous souhaitez rencontrer X ou Y avant de partir. Si vous êtes dans un endroit où rien de tout cela n’est possible, vous pourriez avoir un bus à prendre ou un livre à terminer. Quoi que vous fassiez, soyez aussi poli et charmant que possible.

Prochaine étape : pratiquez à l'étranger avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus