Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Année de césure en Australie et en Nouvelle Zélande

Année

Ainsi, vous avez décidé de faire une année de césure pour explorer l'Australie et la Nouvelle-Zélande ? Bonne idée, comme disent les Australiens, vous êtes parti pour vivre des moments formidables ! Bien sûr, se préparer à dire « g'day » à un tout nouveau pays peut être éprouvant pour les nerfs.

Vous aurez une montagne de choses à planifier, contrôler et décider et c’est pour cette raison précise que nous avons établi cette intro pratique consacrée à l’organisation de votre année de césure en terre australe.

Travailler : quels sont les emplois proposés ?

Quel est le moyen le plus logique de financer votre séjour à l’étranger ? Le travail, bien sûr. Les personnes qui prennent une année de césure à l’étranger trouvent généralement un emploi de serveur dans la restauration, ou de barman, ou se font employer comme promoteurs, lors d’événements spéciaux, dans le commerce de détail et, bien sûr, comme cueilleurs de fruits et emballeurs.

Pour obtenir un emploi dans le secteur de l’hospitalité ou dans un service à la clientèle, vous devrez montrer votre aptitude à travailler en anglais, alors qu’un travail n’impliquant pas de contacts directs avec le client (comme la cueillette de fruits ou le ménage) ne nécessitera pas forcément un niveau d’anglais élevé.

Arrivé depuis peu ? De nombreux établissements hôteliers vous aideront à trouver un travail ou vous emploieront directement (à la réception ou comme personnel de ménage), le temps que vous preniez vos marques. Pour décrocher un emploi, optez pour le porte-à-porte, muni d’un CV clairement rédigé, ou confiez le soin de vous trouver du travail à une agence spécialisée.

Travailler : comment obtenir un visa ?

Grâce à des accords réciproques, les citoyens de Taïwan, du Japon, de Hong Kong, du Royaume-Uni et de nombreux pays européens peuvent obtenir des visas de travail temporaires, leur permettant de travailler en Australie pendant une période de 12 mois.

Le « programme vacances-travail », qui permet d’obtenir des visas vacances-travail et travail et vacances (pour en apprendre davantage, veuillez consulter le site du ministère de l’immigration du gouvernement australien), est destiné aux jeunes (de 18 à 30 ans) qui souhaitent enrichir leur voyage en Australie d’une expérience professionnelle.

Les voyageurs doivent être en possession d’un billet de retour et apporter la preuve qu’ils détiennent les fonds nécessaires pour financer leur voyage (une somme d’environ 5 000 dollars australiens est recommandée).

Les personnes intéressées par la Nouvelle-Zélande doivent cliquer sur le site du ministère de l’immigration du gouvernement néo-zélandais pour trouver le visa le mieux adapté à leur situation.

Bénévolat : les meilleures ressources

Vous avez suffisamment d’argent de côté et n’êtes pas spécialement attiré par un travail rémunéré ? Envisagez le bénévolat ; il existe de nombreuses possibilités de consacrer votre temps, de façon bénévole, à une excellente cause.

Vous pourrez découvrir les listes des opportunités proposées par les organismes de bienfaisance sur des sites tels que Volunteering Australia.org, GoVolunteer.com.au et Volunteering NZ, trouver différents commentaires sur des programmes de bénévolat existants sur GoOverseas.com ou visiter des sites d’intérêts spécifiques tels que Conservation Volunteers Australia ou UNICEF NZ.

D’autre part, des réseaux comme WWOOF et HelpX , qui permettent aux voyageurs de « travailler pour subvenir à leurs besoins » dans des fermes, des B & B et des gîtes (entre autres), constituent un moyen économique et gratifiant de découvrir le pays.

Étudier : suivre un cours d’anglais

Alors que pour obtenir votre visa de tourisme, d’étudiant ou de vacances-travail, vous avez dû prouver votre connaissance pratique de l’anglais, vous aurez probablement envie de vous lancer à cœur perdu dans vos études, après être arrivé à destination. Travailler avec d’authentiques locuteurs natifs dans un café, un bureau ou un magasin améliorera considérablement votre niveau d’anglais.

Toutefois, si vous êtes désireux de suivre une route plus studieuse, prendre un cours d’anglais à plus long terme est un excellent moyen de progresser au plan académique et de rencontrer d’autres voyageurs.

Mais, où étudier dans un grand pays comme l’Australie ? En Australie, Sydney la scintillante et Brisbane l’ensoleillée sont les destinations de prédilection des étudiants en langues – toutes deux possédant des communautés sportives internationales animées, des plages dignes de figurer sur les cartes postales et des écoles de langues de qualité. En Nouvelle-Zélande, optez pour la charmante ville d’Auckland.

Vivre : trouver son chez-soi

Il n’existe pas de solution clé en main pour trouver un logement génial en Australie et en Nouvelle-Zélande. Si vous séjournez dans une ville pendant un certain temps pour des raisons professionnelles ou scolaires, vous préférez peut-être partager un appartement ou une maison avec d’autres personnes. Pour commencer, parcourez des sites comme Flatmate Finders et Flatmates.com.au, interrogez vos collègues de travail ou le personnel d’accueil de votre auberge ou de votre école de langue.

Si vivre dans un foyer typiquement australien ou néo-zélandais – sans pour autant devenir locataire à part entière – est une expérience qui vous tente, une famille d’accueil pourrait être la solution idéale adaptée à votre cas. Les séjours chez l’habitant sont des échanges culturels – généralement destinés aux étudiants – vous permettant d’être hébergé sous le toit d’une famille ou d’un couple.

Dans le cadre d’un séjour chez l’habitant, vous disposerez de votre propre chambre, partagerez les repas de vos hôtes et sortirez peut-être même en leur compagnie afin d’explorer la ville. (Commencer votre recherche sur Homestay Network ou organisez cela par le biais de votre école de langue.)

Pour des options moins coûteuses encore, le gardiennage est un moyen d’économiser les frais d’hébergement lors d’un voyage à plus long terme (commencez votre recherche sur des sites comme Housecarers.com et Trustedhousesitters.com).

Un gardien de maison est responsable du foyer d’une personne locale (et parfois de ses animaux domestiques), lorsque celle-ci est en voyage, donc, il va sans dire que vous devrez faire preuve d’une fiabilité et une honnêteté absolues. Cette option convient mieux aux voyageurs ayant déjà vécu seuls ou en colocation et souhaitant séjourner plusieurs mois ou plusieurs semaines à un même endroit.

D’autre part, si vous avez l’intention de profiter de diverses villes, plages et localités, Couchsurfing pourrait être la meilleure solution. Grâce à ce réseau international, les voyageurs séjournent gratuitement chez l’habitant et disposent d’une variété d’options de couchage allant d’un matelas sur le sol à un canapé, en passant par une chambre d’amis. Ce système repose aussi fortement sur la confiance, il est donc essentiel de bien faire vos recherches avant d’approcher un hôte potentiel.

Voyager : où aller lorsque vous prend l’envie de voir du pays ?

L’intérieur de l’Australie pourrait contenir la plupart de l’Europe, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’un petit pays, tandis que la Nouvelle-Zélande, sa voisine de taille plus modeste, est une destination de choix pour les voyageurs aventureux. Avec une telle profusion d’endroits à explorer, vous aurez l’embarras du choix pour organiser votre année de césure en terre australe.

Les amateurs de plage et de surf privilégient habituellement la Gold Coast et la Sunshine Coast, au Queensland, ou plus à l’ouest, les rivages de l’océan Indien.

Les amoureux de plongée sous-marine et de plongée en apnée optent généralement pour les plages tropicales et les sites de plongée épiques du nord du Queensland, le long de la Grande Barrière de Corail et des îles Whitsunday, tandis que les randonneurs misent sur les pistes de renommée mondiale de l’Overland Track ou de Milford et Routeburn, en Tasmanie.

Si vous êtes plutôt attiré par les lumières de la ville et la vie citadine, Sydney et Melbourne ne vous décevront pas, tandis que leurs petites sœurs Brisbane, Adélaïde, Perth et Auckland, en Nouvelle-Zélande, représenteront une alternative plus décontractée à la vie de la ville.

Les fans de sports d’hiver pourront enfiler leurs équipements à Thredbo et Perisher, en Australie, ou se rendre à Queenstown, en Nouvelle-Zélande. Vous aimez les sports extrêmes ? La Nouvelle-Zélande, qui regorge de sites propices à la pratique du saut à l’élastique, du kayak, du VTT, du parachutisme et bien d’autres sports encore, deviendra votre base principale.

Conseil supplémentaire : comment visiter le pays dans son ensemble ?

Les deux pays, qui se traversent facilement en voiture, offrent des itinéraires routiers de premier ordre. En fait, il n’est pas rare que des personnes séjournant dans le pays à long terme achètent un véhicule à leur arrivée (généralement une fourgonnette ou un camping-car) et conduisent ou campent durant leur séjour avant de revendre leur véhicule à un autre groupe en fin de voyage.

(Il existe également un certain nombre de sociétés spécialisées dans la location de camping-car.)

Si conduire n’est pas votre tasse de thé, l’Australie et la Nouvelle-Zélande possèdent un excellent réseau de vols intérieurs, à moins que vous ne préfériez profiter de leurs services de bus qui vous permettront de monter et descendre où bon vous semblera.

Image de Fred Hsu, Flickr / Creative Commons

Année de césure en AustralieEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus