Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

L’année de seconde est-elle la meilleure pour faire un break à l’étranger ?

L’année

L’arrivée au lycée…C’est un changement très profond et une nouvelle vie qui commence pour vous !
Nouvel établissement, nouveau style, nouveaux amis et surtout énormément d’opportunités !

Non, vous ne vous rendez pas vraiment compte aujourd’hui mais cette année charnière pourra être véritablement déterminante pour votre futur académique et professionnel.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez un atout et pas des moindres … le temps ! Vous avez du temps pour découvrir de nouveaux domaines, effectuer des stages et surtout voyager !
Effectivement, voyager à 14 ou 15 ans n’est pas facile mais voyons comment et quand vous pouvez accomplir ce rêve 😊
Les voyages seront la clé de votre personnalité, de vos compétences et des nombreuses opportunités scolaires et professionnelles.

  1. Voyager entre avril et septembre est-elle la meilleure période ?

C’est une période peu connue des lycéens et des parents !

En effet, l’année de seconde est un réel carrefour d’orientation et de transition avant le Bac. A partir du mois d’avril et après le passage du dernier conseil de classe, les élèves ne sont plus vraiment obligés d’aller en cours. Leur orientation est déjà actée.

De là, une longue période d’avril à septembre commence. C’est un temps conséquent qu’il faut utiliser à bon escient ! Imaginez-vous partir quelques semaines ou un semestre académique à l’étranger ? Vivez une expérience en immersion dans une nouvelle culture, suivez des cours de langue en milieu international, logez dans un campus avec des jeunes du monde entier ou chez des habitants locaux, découvrez une nouvelle culture et gagnez en autonomie…. C’est finalement un rêve accessible puisque vous possédez le temps nécessaire pour réaliser cette expérience unique dans votre vie de lycéen en plein questionnement sur son avenir.

La maturité, l’ouverture d’esprit et les émotions que vous allez cumuler seront bénéfiques pour toute la vie !

Le meilleur exemple ? L’influenceuse Eva travel est partie avec EF justement pendant cette période à EF San Diego aux Etats-Unis !

 

  1. Votre cerveau est plus adapté !

La neuroscience le prouve, à 14/15 ans nous avons une meilleure plasticité cérébrale, une flexibilité importante au niveau de toutes les zones d’apprentissage d’une langue.

Plus nous grandissons, plus notre cerveau construit des mécanismes de défenses contre tout changement. Il veut ainsi préserver l’énergie et faire le moins d’efforts possibles.

Pour les personnes issues d’une double culture, l’apprentissage d’une nouvelle langue est encore plus facile car le cerveau a déjà les capacités à appréhender l’inconnu, l’apprentissage et la créativité.

Toutefois, une étude montre qu’au-delà de 5 heures à la suite, l’apprentissage d’une nouvelle langue n’est plus efficace. Le cerveau sature et manifeste ses limites. Le repos est une notion importante dans la mémorisation !

  1. Partir en année de césure après le Bac ?

Une bonne partie des étudiants qui partent un semestre ou une année avec EF effectue cette expérience après le Bac. Ce moment particulier entre le lycée et les études supérieures est privilégié par sa facilité d’action puisqu’il n’y a généralement pas de lien direct entre les matières de la classe de terminale et celles de l’école supérieure choisie. Ce moment permet de faire une pause, changer de décor après trois années intensives, surtout pendant une période de pandémie comme celle-ci où les cours alternent entre présentiel et distanciel.

  1. Devenir bilingue en seconde et trilingue après le Bac ?

C’est une combinaison de champion ! Imaginez-vous partir plusieurs mois entre la seconde et la première pour devenir bilingue par exemple en anglais, qui est la langue la plus prisée et finalement ausi la plus utile dans le monde des affaires.
Puis, le bac en poche vous voilà de nouveau prêt à partir à l’étranger pour votre LV2 comme l’espagnol ou l’italien, comme cette étudiante Emma qui a tenté l’expérience à EF Rome pour une Gap Year.

Partir à l'étranger avec EFDécouvrir