Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 joyaux cachés de Dublin

10

Pour une expérience irlandaise authentique, troquez les sites touristiques classiques de Dublin, comme le Guinness Storehouse ou Grafton Street, pour notre sélection moins connue de joyaux cachés que la ville a à offrir.

1. La bibliothèque de Marsh

Tous les visiteurs de Dublin se rendent à la bibliothèque du Trinity College qui, bien qu’étant un site magnifique, n’est toutefois pas vraiment un joyau caché. Au lieu de cela, rendez-vous à la bibliothèque de Marsh, lieu historique par excellence, hors des sentiers battus.

Ce bâtiment du XVIIIe siècle est souvent ignoré par les touristes en faveur de sa voisine, la Cathédrale Saint-Patrick, alors que plus de 20 000 livres et manuscrits rares s’empilent sur ses vieilles étagères en chêne. Diverses conférences et expositions y sont également souvent organisées.

2. Les momies de l’église St-Michan

Vue du l’extérieur, cette église semble assez banale par rapport à certaines autres de Dublin à l’architecture historique élégante, mais c’est à l’intérieur que se nichent les pièces vraiment intéressantes. Des dizaines de cercueils s’alignent dans la crypte sous l’église, chacun renfermant une momie.

Certains, en très mauvais état, vous permettront de jeter un œil aux cadavres particulièrement bien préservés, en suivant les étroites marches en pierre jusqu’au sous-sol.

3. Les jardins Iveagh

Pour un moment de détente dans un espace vert au cœur de la ville, rendez-vous aux jardins Iveagh. Après avoir changé plusieurs fois de propriétaires, ces jardins, qui appartenaient autrefois au comte de Clonmell, ont été offerts à l’État par la famille Guinness et ouverts au public en 1991.

Le labyrinthe, le jardin en contrebas, la roseraie, le jardin américain et les impressionnantes fontaines ont été restaurés et préservés. Privilégiés par la population locale, car beaucoup moins fréquentés des touristes, qui lui préfèrent St Stephen’s Green, vous n’en apprécierez que davantage le calme et la tranquillité qui y règnent.

4. Le Vintage Cocktail Club

Temple Bar est l’endroit idéal où se rendre pour boire un verre et profiter d’une vie nocturne animée. En effet, dès le coucher du soleil, cette partie de la ville s’anime au rythme de la musique live et des cliquetis de chopes de bière. Mais peu d’habitants et encore moins de touristes connaissent le pub secret localement appelé le Vintage Cocktail Club.

Ce sympathique établissement, qui n’est pas sans rappeler les bars clandestins de l’époque de la prohibition, se dissimule derrière une porte noire frappée des initiales « VCC » qui en indique l’entrée au 15 Crown Alley.

5. Les vêtements vintage de Lucy’s Lounge

Au cœur du quartier populaire de Temple Bar, le Lucy Lounge est un site incontournable pour tous les amateurs de vêtements vintage ou de shopping excentrique. Le simple fait de parcourir ce magasin inspiré par Alice au pays des Merveilles est une expérience mémorable !

Bien plus qu’une friperie classique, ses salles regorgent de vêtements et d’articles ménagers vintage. Des cours de couture gratuits y sont également offerts !

6. L’arbre affamé

Les platanes de Londres sont, depuis bien longtemps, plantés dans les grandes villes, pour leur capacité à s’adapter aux zones polluées et leur contribution à la qualité de l’air. À King’s Inns, plus ancienne faculté de droit d’Irlande, un spécimen vieux de 80 ans a tellement poussé qu’il enserre un vieux banc de fer, enroulant lentement son écorce autour de lui, donnant ainsi l’impression de le dévorer de son tronc lugubre ! Amusant à visiter, mais mieux vaut probablement ne pas s’y asseoir.

7. George’s Street Arcade

Le site enchanteur de George’s Street Arcade offre une expérience de shopping véritablement culturelle. Sur ce marché couvert victorien, il n’y a pas deux boutiques ou stands indépendants qui vendent la même chose. La galerie marchande est ancrée dans l’histoire ; c’est le premier centre commercial d’Irlande et le plus ancien d’Europe ouvert en continu, depuis 1881.

Les détaillants locaux proposent des marchandises variées, des bijoux aux souvenirs, en passant par des vêtements et de la musique, tandis que les stands alimentaires locaux rendent l’endroit totalement délicieux.

8. La Saint-Valentin

Bien que Dublin regorge de bâtiments historiques fascinants, de musées et d’églises, l’église de Whitefriar Street, site paisible au cœur de la ville animée, se distingue par les reliques de Saint-Valentin qu’elle abrite en son cœur.

Certains ont recours aux joyaux cachés de l’église à des fins de bénédictions prénuptiales ou tout simplement pour solliciter l’aide du saint patron de l’amour.

9. Les salons de thé du Phoenix Park

Au lieu de vous arrêter pour prendre votre dose de caféine en ville, rendez-vous plutôt aux salons de thé victoriens du Phoenix Park pour déguster une tasse de café et une copieuse part de gâteau devant un spectacle magnifique.

Les collations sont préparées quotidiennement sur place (et toutes sortes de légumes et d’options sans gluten ni produits laitiers sont disponibles !) à savourer à l’intérieur du magnifique bâtiment d’époque ou en plein air dans le parc.

10. Découvrez la brosse à dents de Napoléon

Les expositions présentées au Centre du patrimoine du Collège royal des médecins d’Irlande méritent une visite. Le centre de recherche est axé sur l’histoire de la médecine en Irlande et sa collection dispose d’une variété d’artefacts inhabituels et excentriques, notamment la brosse à dents de Napoléon Bonaparte et un éventail d’instruments médicaux historiques, de quoi vous faire apprécier de vivre à l’ère de la médecine moderne.

Etudiez l'anglais à EF DublinEn savoir plus

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus