Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Echec à la fac, et après ? Nos 10 conseils pour rebondir

Echec

Vous étiez bien parti pour devenir le roi de l'université. Les choses avaient bien commencé – mais, ensuite, l'impensable est arrivé et maintenant vous voilà de retour à la case départ.

Que vous ayez été obligé d'abandonner vos études ou de quitter la fac, vous vous sentez très probablement dans un état de confusion et de fragilité. Mais, avant de vous cacher sous vos couvertures et faire le vœu de ne plus jamais adresser la parole à quiconque, écoutez plutôt ce qui suit.

Vous n'êtes pas la première personne dont les études ne se sont pas déroulées comme prévu – et vous ne serez certainement pas la dernière. Et même si vous avez l’impression d’être complètement aveuglé par votre nouvelle situation, elle n’est pas forcément synonyme d’échec.

En fait, de nombreux entrepreneurs, propriétaires d'entreprise et heureux employés, qui n'ont jamais obtenu de diplôme universitaire, mènent néanmoins une vie très épanouissante.

Voici dix conseils à suivre pour rebondir plus rapidement et remettre votre vie sur les rails.

1. Respirez

C’est valable à l’intérieur comme à l’extérieur. Si vous commencez à paniquer, revenez à l’instant présent. Bien que cela puisse paraître trop simple et complètement ridicule, les périodes d’agitation et de changement sont des moments parfaits pour pratiquer la pleine conscience.

Être attentif à vos pensées ou en être conscient dans le présent vous permet de rester centré, vous apaise et empêche cet esprit de singe qui est le vôtre de se disperser dans des milliers de directions.

2. Prenez la mseure de ce que vous avez appris

Même si vous n’avez pas obtenu de diplôme, le temps passé à l’université vous a permis d’acquérir une multitude de compétences. Repensez à vos débuts et combien vous vous sentiez probablement désemparé.

Et maintenant ? Eh bien, vous avez appris à vivre loin de chez vous, briser la glace pour vous adresser à des étrangers, planifier votre temps, chercher et trouver des informations, préparer vos repas, vous déplacer dans une nouvelle ville et bien d’autres choses encore – autant de réalisations dont vous pouvez être fier !

3. Voyagez

Sortez votre passeport – le monde vous tend les bras. Voyager vous permet de vous échapper de votre routine quotidienne, vous soustrait aux questions embarrassantes de la famille et des amis sur l’abandon de vos études et vous permet de découvrir d’autres cultures, cuisines, paysages et modes de vie. Mais où aller ?

Puisez votre inspiration dans les blogs ou les médias sociaux ou bien en questionnant des amis, en griffonnant quelques idées sur un bout de papier ou tout simplement en désignant un point au hasard sur un globe terrestre en mouvement. Rien de tel pour redémarrer du bon pied que de passer quelques semaines (ou mois !) loin de chez vous.

4. Aapprenez une langue étrangère

Étudier à l’université demande un minimum d’engagement et de disponibilité. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas été en mesure de vous consacrer à vos études universitaires, que vous n’êtes pas capable de vous investir dans autre chose.

Apprendre une langue est une excellente façon d’utiliser au mieux le temps dont vous disposez à présent tout en planifiant votre avenir. Suivre un cours vous permettra de rencontrer de nouvelles personnes, de vous fixer un but, de redécouvrir la discipline concernée et d’apprendre une nouvelle compétence fantastique à appliquer dans de futures études ou emplois.

Une solution encore plus intéressante consiste à associer l’apprentissage des langues au voyage en suivant un cours à l’étranger. Pour ce qui est de la langue à étudier, le chinois, l’arabe, l’espagnol, l’allemand et l’anglais sont autant d’excellentes options.

5. Apprenez tout et n’importe quoi

Photographie, cuisine, codage, conception graphique, couture, menuiserie, peinture, escalade, surf, musique, la liste n’est pas exhaustive. Suivez un cours dans un domaine qui vous attire – n’importe lequel ! Pour retrouver le moral, reprendre confiance et vous dépasser dans quelque chose de nouveau.

Et qui sait ? Vous pourriez bien vous découvrir une nouvelle passion chemin faisant.

6. Redécouvrez un ancien hobby

Dans l’agitation du lycée et de l’université, nous mettons souvent nos passe-temps de côté à la faveur des devoirs et de la préparation aux examens. C’est tout à fait compréhensible ; cependant, une vie dépourvue de centres d’intérêt en dehors de l’étude et du travail peut rapidement devenir ennuyeuse.

Vous disposez désormais de davantage de temps, mettez-le à profit. Redécouvrir un ancien hobby peut être une excellente façon de consacrer votre temps à vous détendre, vous réunir et rêver de possibilités d’avenir.

7. Démarrez une petite entreprise

Tous ces nouveaux cours et passe-temps redécouverts vont probablement stimuler votre créativité ! Pourquoi ne pas exploiter cette énergie en l’associant à un soupçon de compétences entrepreneuriales ? Et vlan ! Vous êtes le fier instigateur d’une toute nouvelle idée de petite entreprise !

Qu’il s’agisse de travail en freelance, de vente de biens manufacturés, de planification d’événements ou de quelque chose de totalement différent, vous trouverez des centaines de blogs et de communautés en ligne qui pourront vous aider à définir votre projet et vous indiquer les étapes à suivre pour trouver des clients.

Ce ne sera pas forcément rapide, mais avec suffisamment de temps et de dévouement, vous pourriez bien vous retrouver à travailler, partiellement ou à plein temps, à votre compte !

8. Faites du bénévolat

Trouvez votre but et soyez fier de vous-même en mettant votre temps au service d’une bonne cause telle que le bénévolat. Les organisations de bienfaisance et humanitaires sont nombreuses et ont besoin de soutien – choisir celle auprès de laquelle vous ferez du bénévolat sera votre première tâche. Commencez par considérer ce qui vous passionne.

Il pourrait s’agir des droits des animaux, d’environnement, d’éducation, d’éradication de la pauvreté ou de la découverte d’un remède à une maladie. Les bénévoles peuvent trouver des opportunités dans leur propre ville ou pays ou au-delà des mers.

Certains organismes proposent même des engagements à long terme – ainsi, vous pourriez vous retrouver pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois à séjourner et faire du bénévolat dans un autre pays.

9. Trouvez un emploi à temps partiel

Gagner sa vie renforce le sentiment d’indépendance, ce qui à son tour accroît l’estime de soi. Perfectionnez votre CV (assurez-vous d’y mentionner les compétences acquises à l’université, tous les emplois bénévoles que vous avez occupés ou les compagnies auxquelles vous avez appartenu) et démarrez votre recherche d’emploi. Selon le type d’activité recherchée, vous pourrez postuler par l’intermédiaire d’agences de recrutement ou en personne.

Conseil supplémentaire : la plupart des managers du secteur de l’hôtellerie ou de la vente au détail apprécient les candidats qui se présentent en personne sur le lieu de travail.

10. Échangez avec un conseiller d’orientation

Si l’envie vous prend de vouloir retourner à l’université, envisagez, en premier lieu, un entretien avec un conseiller d’orientation. Il vous aidera à définir votre objectif et à choisir un programme d’études que vous apprécierez. Il n’est jamais trop tard pour reprendre le chemin de l’université !

Envie d'explorer le monde avec EF ?En savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus