Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Les 5 choses qui « choquent » les Français en voyage aux Etats-Unis !

Les

Lorsque l’on voyage à l’étranger, on doit s’adapter à la culture du pays.
C’est ce qui fait la beauté des voyages : la langue est différente, les habitudes sont différentes, la nourriture est différente, etc. Cela saute aux yeux dès que l’on pose un pied aux Etats-Unis : on se rend alors compte rapidement que l’on est très loin de la France, autant en terme de distance qu’en terme de culture.

Voici les 5 choses de la vie courante qui nous choquent, nous, Français en arrivant aux Etats-Unis :

La démesure

C’est bien connu : aux States, tout est grand. Le pays en lui-même, les autoroutes, les aéroports, les villes, les magasins (les fameux malls), les restaurants, les voitures,… les Américains aiment la démesure ! Le pays en lui-même compte 50 états et s’étend sur presque 10 millions de km2, rien que la France tient entièrement dans l’état du Texas !

En tant que Français, on se sent forcément dépaysé lorsque l’on marche dans les rues et avenues des grandes villes, qui peuvent s’étendre sur plusieurs kilomètres, tout cela au milieu de buildings par centaines et de gratte-ciel (skyscrapers) dépassant parfois les 400 mètres de hauteur !

Sur les routes, c’est la même chose : il n’est pas rare de trouver des autoroutes à 5 voies ! Et, une fois de plus, la longueur des routes est exorbitante : contrairement à ce que l’on pourrait penser, la grande championne n’est pas la célèbre route 66, mais bien la route 20, qui relie Newport (Oregon) à Boston (Massachussetts) avec une longueur totale de 5 415 kilomètres. De quoi nous faire rougir avec nos petites routes départementales !

Le pays compte également des parcs nationaux gigantesques comme le Grand Canyon avec une superficie de près de 5000km2, ou encore le célèbre parc de la Vallée de la Mort (Death Valley) qui s’étend sur plus de 13000 km2.

A trois heures de là se trouve le lieu de la démesure par excellence : Las Vegas. Véritable cité du vice, les Français sont très attirés par cette ville pleine d’hôtels excentriques, de fontaines immenses, de casinos, de centres commerciaux, de chapelles, de boites de nuit… Là-bas, pas de notion de temps, la ville ne dort jamais et tout est fait pour que vous n’arriviez plus à distinguer le jour de la nuit.

La nourriture

Les Américains et la nourriture, une grande histoire d’amour ! En se promenant en ville aux Etats-Unis, il est impossible de ne pas remarquer la présence de fast foods à tous les coins de rue. McDonald’s, Subway, Pizza Hut, Taco Bell,… ce n’est pas le choix qui manque ! On a tous en tête ces images de New Yorkais dans les rues, se rendant au bureau, leur Starbucks à la main. Plus qu’un cliché, c’est un vrai mode de vie pour les habitants des grandes villes.

Ce n’est pas une légende : aux Etats-Unis, la malbouffe est omniprésente. Les Français, habitués aux mets raffinés de la gastronomie française, sont souvent surpris par les spécialités américaines, très riches en sucre (donuts, cookies, milkshake,…) ou en gras (hamburgers, mac and cheese, bacon,…).

Et c’est sans parler de la taille des portions, qui peut paraître aberrante pour nous, Français. En guise d’exemple, prenons la taille des boissons chez McDonald’s, restaurant référence dans le domaine du fast food. Si vous commandez un grand Coca en France, on vous servira un gobelet de 50 centilitres. Par contre, si vous commandez un grand Coca aux Etats-Unis, a large Coke, vous aurez le droit à une boisson de 30 onces, soit 89 centilitres ! Et, en plus de cela, la plupart des fast foods proposent le système du free refill, qui vous permet de vous resservir à volonté de votre boisson préférée. Quand on parlait de démesure…

 

Les logements

La première chose que l’on fait lorsque l’on a fait un long voyage et que l’on arrive en destination, c’est se rendre sur son lieu d’hébergement. Que ce soit en hôtel ou chez l’habitant, les logements présentent aux Etats-Unis de nombreuses différences avec nos maisons ou appartements français.

Vous arrivez sur les lieux, on vous présente :
> le salon : moquette.
> Le bureau : moquette.
> Et enfin votre chambre : moquette !
Les Américains semblent vouer un véritable culte à ce revêtement de sol, si différent de notre cher parquet…

Il est maintenant temps de prendre une douche : mais… où est le pommeau ? Inutile d’en chercher un qui ressemble à celui que vous avez chez vous, ça n’existe pas aux States. Levez les yeux : et oui ! Le pommeau est intégré au mur. Aucune possibilité de le bouger, il est bien accroché ! Il vous faudra probablement plusieurs jours avant de vous y adapter et de trouver les bonnes positions à adopter pour prendre votre douche sans vous mouiller les cheveux !

Allez, il est l’heure d’aller au lit. Premier réflexe (qui n’en est pas un lorsque l’on est en France) : on pense à éteindre la clim ! Les Américains raffolent de la climatisation, que ce soit à la maison comme ailleurs ; magasins, restaurants, transports en commun, etc., dès qu’il commence à faire un peu chaud, ils dégainent la télécommande de la clim et celle-ci reste allumée presque en continu.

Avant d’aller se coucher, on pense à fermer les volets et les fenêtres… ah, encore une épreuve ! Où sont les volets ? Aux Etats-Unis, on ne connaît pas. Et, s’ils existent, ce n’est que purement décoratif. Si vous aimiez dormir dans le noir, c’est raté ! Au mieux, vous aurez le droit à de gros rideaux ou à des stores. Quant à la fenêtre, comment ça fonctionne ? Aux Etats-Unis, dans les grandes villes, vous serez quasiment toujours confrontés à la célèbre « fenêtre guillotine » (le type de fenêtre le plus courant outre-Atlantique), composée de deux vitres qui glissent le long d’un montant. Attention aux doigts !

La conduite

Autre chose qui « choque » les Français en voyage aux Etats-Unis : le rapport aux voitures, et à la conduite en général. Les Américains prennent toujours leur voiture pour se déplacer, peu importe l’heure ou la distance à parcourir. Que ce soit pour se rendre à la station service située en face de chez eux, ou pour faire plusieurs milliers de kilomètres, la voiture sera le moyen de transport privilégié.

Un petit côté fainéant renforcé par le fait qu’il soit très facile d’apprendre à conduire aux Etats-Unis, car 95% des voitures vendues là-bas sont équipées de boites de vitesses automatiques (versus 35% en France). Pour les Américains, la conduite est un acte banal, une chose profondément ancrée dans leur quotidien, il faut donc qu’elle soit facile et accessible à tous. C’est d’ailleurs pour cela, qu’une fois de plus, les Français sont souvent étonnés de voir des jeunes de 16 ans conduire leur voiture en toute légalité.

Cette utilisation intensive de la voiture a d’ailleurs entraîné aux Etats-Unis la mise en place de systèmes tels que les drives, qui permettent de récupérer sa nourriture tout en restant confortablement installé au volant, ou encore les voies de covoiturage carpool très courantes sur les autoroutes américaines, réservées aux voitures transportant 2 personnes minimum.

 

Le service client

L’expérience au supermarché aux Etats-Unis est l’une des choses de la vie courante qui étonne le plus les Français sur place. Là-bas, les magasins sont ouverts tard le soir, voire 24h/24, 7j/7. Vous pouvez très bien décider, sur un coup de tête, d’aller faire vos courses à 23h. En vous baladant dans les rayons, vous ne serez sûrement pas dépaysé : un supermarché reste un supermarché. Par contre, vous serez probablement interpellé par le rayon pharmacie : en effet, des centaines de médicaments (over-the-counter drugs) sont disponibles sans ordonnance en libre-service.

Une fois vos courses faites, il est temps de passer à la caisse. Là encore, vous aurez de quoi être étonné : le caissier s’occupera de mettre vos articles dans les sacs et vous proposera même de cashback. Ce système vous permet de retirer de l’argent à la caisse : le montant de retrait souhaité sera tout simplement ajouté à votre ticket de caisse. Vous réglez ce montant en plus de vos courses et le caissier vous donnera la somme en liquide. Pratique !

On retrouve aussi ce customer service à l’américaine lorsque l’on se rend au restaurant. « Hi sweety », « How are you today ? » : pas de doute, vous êtes dans un restaurant aux Etats-Unis. Tout comme les vendeurs dans les magasins, les serveurs sont très friendly, peut-être même un peu trop pour nous Français. Il ne faut pas oublier que, contrairement à chez nous, les serveurs sont payés au pourboire. Leur salaire est très bas et la majeure de partie de leur rémunération se fait grâce aux tips laissés par les clients. Laisser un tip est presque obligatoire mais le montant est à la libre appréciation du client (généralement entre 10% et 20% du montant de l’addition), d’où le fait que le serveur cherche à être le plus sympathique possible avec vous.

Autre habitude américaine encore trop peu démocratisée chez nous : vous repartirez forcément avec votre doggy bag. Quelle frustration de devoir abandonner ce que l’on a dans notre assiette lorsque l’on a le ventre plein trop vite. Aux Etats-Unis, le serveur vous proposera d’emballer vos restes pour que vous puissiez les ramener chez vous. Super concept !

 

Vous voila maintenant fin prêt à affronter le choc culturel qui vous attend au pays de la démesure. A vous le rêve américain et le dépaysement assuré !

Faire un séjour linguistique aux USAEn savoir plus

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus