Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Les règles du baseball, un sport typiquement américain

Les

La saison de baseball bat son plein (sans jeu de mots) - et rien ne vaut une chaude nuit d'été au stade à encourager votre équipe locale. Mais avant de vous laisser entraîner par le jeu (nouveau jeu de mots), vous aurez besoin d’en comprendre les règles, savoir à quel moment applaudir et quelles friandises grignoter pendant le match.

Voici tout ce qu’il y a à savoir pour avoir la tête au jeu (je ne peux vraiment pas m’empêcher de faire des bons mots).

Les fondamentaux : les manches, les lancers et les coups de circuit

Un match de baseball – qui se dispute en neuf manches – est délimité par le nombre d’éliminations et non par le temps. Une manche prend fin lorsque trois joueurs de l’équipe adverse sont éliminés. Un joueur est éliminé quand : (1) il rate un lancer trois fois de suite ; (2) un joueur de l’équipe adverse attrape la balle dans le champ extérieur (l’aire de jeu située au-delà du champ intérieur allant d’une base à l’autre) ; (3) un joueur tague un adversaire avec la balle ou (4) un joueur s’arrête sur la base vers laquelle son adversaire court, balle en main.

Un lancer est une balle tirée par un joueur de l’équipe adverse, en l’occurrence le lanceur qui se tient sur un monticule au milieu du terrain. Le joueur de l’équipe adverse qui essaie de frapper la balle du lanceur est appelé le frappeur. Lorsque le frappeur touche un relai du lanceur, la balle est remise en jeu et le frappeur s’appelle alors un coureur. Lorsque le frappeur ne frappe pas la balle, on appelle cela une prise et cette dernière est rattrapée par un joueur de l’équipe adverse, le receveur (qui se tient à la droite du frappeur).

Un coureur marque lorsqu’il a mis la balle en jeu, puis est arrivé à la base principale, après avoir successivement touché la première, la deuxième et troisième base. Un coup de circuit se produit lorsque le coureur frappe la balle dans les tribunes (à l’endroit où vous êtes assis) ou suffisamment loin pour disposer du temps nécessaire pour terminer un tour complet de toutes les bases.

Un joueur peut progresser sur les bases après que la balle ait été frappée par lui-même ou un autre joueur. Lorsque votre équipe marque, c’est-à-dire lorsque vous applaudissez, faites la ola et embrassez votre voisin.

L’essentiel : les hot-dogs et autres friandises

À présent que nous avons abordé les fondamentaux, passons à l’essentiel, à savoir les encas et les boissons. Un jeu de baseball ne saurait être complet sans hot-dog. Personnellement je préfère le délicieux et traditionnel accompagnement au ketchup ou à la moutarde – mais le piment et le fromage sont autant de savoureuses options.

Les bretzels, les cacahuètes et les nachos sont également très populaires, mais le stand des hot-dogs du stade occupera toujours une place privilégiée dans mon cœur. Et rien n’accompagne mieux les hot-dogs qu’une bonne bière glacée, si avez l’âge d’en boire, ou un Coca Cola, si vous êtes trop jeune pour la bière. Les mains en mousse (ces sortes de gants qui vous font des mains énormes) sont en option.

Conseil supplémentaire : la nosebleed section

Mon dernier conseil pour un match de baseball mémorable est de réserver des sièges bon marché (que mes amis et moi appelons affectueusement les nosebleeds). Ils vous offrent une vue plongeante sur le terrain tout en vous laissant suffisamment de monnaie en poche pour l’achat d’un ou deux hot-dogs.

Tags: Culture, USA, Sport
Explorez les Etats-UnisEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus