Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Partir en Australie ou au Canada : un tour du monde du Permis Vacances Travail – PVT

Partir

Partir au Canada ou en s’envoler pour l’Australie ? Visa Canada ou Visa Australie ? C’est la question que vous vous posez récemment car vous avez décidé de partir à l’étranger dans une contrée lointaine.

Apprendre une langue, découvrir une culture, vivre différemment, savourer une nouvelle cuisine, faire de nouvelles activités, se faire de nouveaux amis et en plus gagner de l’expérience professionnelle et un peu d’argent de poche…cela ressemble bien à un rêve qui peut devenir réalité !

Si le premier réflexe est de partir en Europe, bien plus proche, moins cher et surtout pas besoin de formalités administratives compliquées et de visa, l’aventure et la découverte d’une contrée lointaine semblent plus intéressantes et bien tentantes…surtout si vous disposez d’une année ou d’un semestre devant vous, c’est l’occasion de partir au bout du monde !

Dans certains pays lointains comme le Canada, l’Australie, le Japon, la Corée ou la Nouvelle-Zélande, vous pouvez partir avec un permis vacances – travail alias PVT qui vous permettra d’allier visite du pays, apprentissage d’une langue, études ou carrière professionnelle ou petit job, tourisme et aventure.

Visa Canada ou PVT Australie ? Où part-on ?

Nous avons de la chance d’être français, car en dehors du Canada, pour les pays cités plus haut, le permis vacances travail n’est qu’une simple formalité administrative ! Bon, c’est également une question d’âge… il faut avoir moins de 30 ans sauf pour le Canada qui accepte les candidats jusqu’à 35 ans.

Pour les démarches administratives, commencez par mettre à jour votre passeport, il sera à la base de vos démarches administratives, vous pourrez ensuite afficher fièrement votre visa dans les pages de votre livret.

Un autre aspect non négligeable qui reste le nerf de la guerre… l’aspect financier. En effet, afin de prouver votre motivation mais aussi que vous n’allez pas vivre au crochet de la société dans laquelle vous allez passer les prochains mois, ces pays vont vous demander de montrer patte blanche avec un minimum de 1670 euros sur votre compte en banque.

Puis, vous devrez vous acquitter de frais de visa. La bonne nouvelle pour les férus de Japon et de Corée c’est que les visas sont gratuits, ce qui fait une bonne raison de partir étudier la langue là-bas et de prolonger l’expérience en travaillant sur place avec votre PVT. Pour la Nouvelle Zélande, le Canada et l’Australie, il faudra compter respectivement 208 NZD, 335 CAD et 450 AUD, ce qui reste néanmoins raisonnable compte tenu de l’expérience incroyable qui vous attend sur place !

Une dernière pression supplémentaire, les quotas. Rassurez-vous, il n’y a de véritables quotas que pour le visa pour le Canada, les autres pays savent répondre à toutes les demandes ou n’ont carrément pas de quotas.

Maintenant que vous avez les cartes en mains, à vous de jouer ! Le monde n’attend que vous et les opportunités pour y vivre et travailler sont multiples ! Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour vous lancer, vous pouvez vous faire aider par des organismes comme EF Education First qui vous aideront à vous mettre à niveau en langue, trouver un logement, faire votre CV dans la langue choisie et surtout vous faire de bons amis avec qui poursuivre l’aventure.

Partez à l'étranger avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus