Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

10 conseils pour apprendre l’espagnol plus rapidement

Vous connaissez la chanson « Dynamite » de Taio Cruz, dans laquelle il chante « j’ai lancé quelques mots d’espagnol dans les airs en disant parfois « AAAAYYYOOOOOO, NO COMPRENDOOOOOOO. »» ?

D’accord, ce ne sont peut-être pas les vraies paroles de la chanson, mais la plupart d’entre nous a au moins une fois entonné « No Comprendo », ce qui revient à peu près à dire : « désolé, mais je n’ai aucune idée de ce que vous venez de raconter et je pensais qu’il suffisait de connaître le mot taco pour subsister dans un pays hispanophone. »

Eh bien, cher ami, j’ai le regret de vous annoncer que le mot taco ne suffira pas.

Apprendre l’espagnol, comme toute autre langue, n’est pas facile, mais voici dix moyens infaillibles pour l’apprendre plus vite :

  1. Chantez avec la musique

Si vous vous rappelez de mon précédent exposé sur la musique espagnole intitulé les 3 raisons pour lesquelles j’ai appris l’espagnol, vous vous souviendrez alors que la langue et la culture espagnoles sont empreintes de passion – ou plutôt de pasión, comme ils disent.

Par conséquent, il existe des tonnes (j’ai bien dit des tonnes !) de ballades d’amour. Et, si vous ne l’avez pas déjà remarqué, les ballades sont géniales, car elles sont lentes et faciles à chanter. Commencez par « Perdon » de Nicky Jam.

  1. Regardez les telenovelas

Si vous pensiez qu’apprendre des phrases telles que : « c’est la femme de ménage qui l’a fait ! » ou « ton jumeau maléfique est revenu d’entre les morts » n’était pas très utile, je dois vous dire que vous vous êtes cruellement trompé.

Les telenovelas – ou séries télévisées latino-américaines – sont un excellent moyen d’apprendre à suivre des conversations de façon relativement simple (et oui, plutôt dramatique !). Si vous n’avez aucune envie de plonger au cœur de telenovelas entièrement en espagnol, certaines séries, tels que Ugly Betty et Jane the Virgin n’utilisent l’espagnol qu’avec parcimonie (et sous-titres à l’appui !).

  1. Lisez tout ce que vous pouvez

En Espagne, il existe une multitude d’excellents écrivains, laissez-vous donc emporter par la littérature espagnole. Mais n’oubliez pas pour autant de lire les magazines et les livres de cuisine.

Cela préparera votre esprit à visualiser les mots et à vraiment les comprendre. (Autrement, votre flan pourrait bien finir par empoisonner tout le monde et vous en seriez l’unique responsable !)

  1. Améliorez vos trajets quotidiens

Que vous vous rendiez à l’école ou au travail à pied, en voiture ou en train, vous avez toujours la possibilité de télécharger des podcasts hispanophones. Une demi-heure par jour peut faire toute la différence, si vous utilisez ce genre de « temps libre » de façon productive.

  1. Traduisez

Si vous lisez ou entendez quelque chose autour de vous, essayez de le traduire en espagnol. Cela vous rendra plus attentif à votre environnement et vous pourrez alors mieux percevoir les mots à apprendre ou à étudier. Vous pourrez même écrire vos messages Facebook en deux langues.

  1. TROUVEZ UN AMOUREUX hispanophone

Mais pour de bon ! Si jamais l’objet de votre amour parle la langue que vous êtes en train d’apprendre, il pourra alors vous aider à la maîtriser plus rapidement.

Vous pouvez également trouver un ami hispanophone, ce qui aboutira plus ou moins au même résultat, mais comme la culture espagnole se prête particulièrement à la passion, un contexte romantique vous permettra simplement de l’apprendre plus rapidement.

  1. Partez vivre en Espagne ! Ou au Pérou ou …

Partez vivre dans un pays de langue espagnole. Et parlez tant que vous pourrez. Mon père s’est installé en Amérique du Sud lorsqu’il avait une vingtaine d’années et, bien qu’il n’ait jamais pris de cours d’espagnol de sa vie, il maîtrise très bien la langue.

Son secret ? Il a acheté un dictionnaire, est allé se détendre sur une plage colombienne et a appris des habitants intéressés par ce gringo (cet étranger) le sens et la prononciation des mots, à grand renfort de gestes de la main pour mieux se comprendre mutuellement.

  1. Ou au moins voyagez dans une destination hispanophone (puis, pratiquez !)

Pratiquer permet de parler parfaitement. Et n’ayez pas honte ! Se tromper est inévitable, même dans votre langue maternelle, vous avez commencé par faire des erreurs. Donc, parlez à un chauffeur de taxi, au serveur – à quiconque – dans un pays hispanophone de préférence afin de pratiquer de la façon la plus juste, chaque jour.

Coincé dans votre pays d’origine ? Essayez d’enseigner à votre chien quelques ordres en espagnol ; avoir un chien cultivé n’a jamais fait de mal à personne !

  1. Consacrez plus d’efforts à votre lexique

N’écrivez pas un mot unique tel que « taco ». Ce ne serait pas très productif. Au lieu de cela, écrivez des phrases telles que : « ce taco est délicieux » ou « ce taco coûte un dollar ». Les phrases vous feront progresser bien plus que de simples mots et vous pourrez ainsi apprendre encore plus de nouveaux mots et règles de grammaire.

  1. Soyez cohérent

Quelle que soit la manière dont vous décidez d’aborder vos études d’espagnol, penser à établir un programme et à le respecter. Si votre objectif est d’étudier au minimum une heure par jour, eh bien faites-le !

Comme pour les exercices, n’espérez pas obtenir des résultats probants après seulement trois heures intensives dès la première semaine. Vous constaterez de réels progrès en travaillant sur une longue période et non en une seule fois.

Souvenez-vous que chaque petit effort compte pour apprendre l’espagnol et vous demarquer !

Image de Guillermo Viciano, Flickr / Creative Commons

Apprenez l'espagnol avec EFEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Langues