Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

11 choses fabuleuses à savoir sur la statue de la liberté

11

La Statue de la Liberté est l’un des monuments les plus célèbres au monde et, bien qu’âgée de 131 ans, Dame Liberté a toujours l’air fabuleuse. Voici nos 11 preuves indiscutables que la statue est bien plus qu’un joli sujet de photo parmi d’autres dans la Big Apple.

1. Son nom original est…

Le nom original de la statue est « la Liberté éclairant le monde » ; la Statue de la Liberté n’étant que son surnom.

2. Du rouge au vert

La statue, faite de cuivre, était autrefois d’un brun rougeâtre brillant (comme un penny américain). À la surprise générale, la statue a changé de couleur pour revêtir une patine vert bleuté, au cours des deux décennies suivantes (enfin, tout de même, on aurait dû s’en douter).

3. Dame liberté en chiffres

Des fondations de son socle jusqu’à sa torche, la statue mesure 93 mètres de haut et pèse 225 tonnes. Lorsqu’elle fut érigée, en 1886, elle était alors la plus haute structure de fer au monde. Dame Liberté chausse des sandales de pointure 879 et a un tour de taille de 11 mètres (35 pieds).

Il faut gravir 377 marches pour atteindre les 25 fenêtres de sa couronne – les sept pointes de son diadème symbolisant les sept océans ou les sept continents.

4. Un cadeau de fêtes de mères

La Statue de la Liberté a été conçue par le sculpteur français Auguste Bartholdi. Ce dernier, qui a modelé le visage de sa mère,Charlotte, a, de ce fait, remporté toutes les récompenses du fils de l’année jamais attribuées.

5. Un cadeau transatlantique

La statue, cadeau des Français aux Américains, qui commémore l’alliance des deux pays au cours de la Révolution américaine, est, depuis lors, non seulement devenue un symbole de liberté, de justice et de démocratie, mais aussi un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

6. Un aller simple pour l’Amérique

La statue a été achevée et présentée à l’ambassadeur des États-Unis en France le 4 juillet 1884. Puis, elle est restée en place avant d’être démontée en 300 pièces, emballée dans 214 caisses et expédiée aux États-Unis, en 1885, où elle a ensuite été remontée.

La traversée de l’océan Atlantique a duré une semaine de plus que prévu et le navire transportant la statue d’une tonne a presque sombré au cours d’une tempête.

7. Que la lumière soit

Entre 1886 et 1906, la Statue de la Liberté fit office de phare. Toutefois, comme son pouvoir éclairant n’était pas été suffisamment fort pour guider les navires après le coucher du soleil, le phare de la Liberté a dû cesser ses activités après 16 années de bons et loyaux services.

8. La tablette de la dame

Sur la tablette de cuivre de Dame Liberté – sorte d’iPad à l’ancienne – figure l’inscription suivante : JULY IV MDCCLXXVI (4 juillet 1776), qui n’est autre que la date de la déclaration d’indépendance américaine.

9. Passer le flambeau

La torche fut ouverte aux visiteurs jusqu’à « l’explosion de Black Tom », survenue en 1916, qui endommagea la jupe et le flambeau de Dame Liberté. En 1986, la torche fut retirée et remplacée par une nouvelle plus brillante – la flamme actuelle est recouverte de feuilles d’or de 24 carats, tandis que l’ancienne peut être admirée dans le hall de la statue.

10. Un pas vers la liberté

Si vous pouviez soulever la robe de cuivre de Dame Liberté, vous verriez que son pied droit est relevé et qu’elle se tient debout au milieu de manilles et de chaînes brisées, symbolisant la fin de l’oppression et de la servitude.

11. Frappée (bien plus de) deux fois par la foudre

On pense que la statue est frappée, chaque année, plus de 600 fois par la foudre et cela n’est pas le seul problème météorologique auquel elle est confrontée. Bien qu’elle semble inébranlable, des vents d’une vitesse de 50 miles à l’heure peuvent faire osciller Dame Liberté de trois pouces, tandis que sa torche peut, pour sa part, avancer et reculer d’au moins six pouces.

Etudiez à EF New YorkEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus