EF GO Blog | EF Blog France
Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
MenuBrochure gratuite

5 merveilles naturelles incroyables accessibles depuis de grandes villes

5 merveilles naturelles incroyables accessibles depuis de grandes villes

Si vous vivez ou étudiez dans une grande ville, vous pouvez vous rendre dans un parc local pour écouter le chant des oiseaux ou vous détendre sur l’herbe avec des amis. Toutefois, si vous cherchez malgré tout à étancher votre soif de voyage, vous pourrez découvrir quelques-uns des plus beaux endroits sauvages du monde depuis certaines des villes internationales les plus captivantes.

Voici cinq de nos meilleures destinations de voyage urbaines situées à proximité de merveilles naturelles incroyables.

  1. La montagne de la Table : Le Cap

S’élevant à 1 086 mètres au-dessus de la ville animée du Cap, la montagne de la Table est célèbre pour son sommet plat dont la cime semble avoir été tranchée net. Offrant des itinéraires de randonnée fantastiques et des vues panoramiques époustouflantes sur la ville et la côte, la montagne de la Table est le parc national le plus visité d’Afrique du Sud. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ce site est aussi important pour sa biodiversité. En effet, il abrite une multitude d’animaux et plus de huit mille espèces de plantes différentes dont bon nombre ne se trouvent nulle part ailleurs au monde.

Emmenez-moi là-bas : la montagne de la Table est facile d’accès depuis la ville du Cap. Elle est nichée juste à son pied. Plusieurs itinéraires de randonnée conduisent au sommet. Vous devrez compter jusqu’à deux heures par la route escarpée mais directe, des gorges de Platteklip (2 km). Autrement, un téléphérique de la ville pourra vous y propulser en à peine huit minutes.

  1. Les chutes du Niagara : Toronto

À cheval sur la frontière canado-américaine, les chutes du Niagara, merveilles naturelles véritablement emblématiques, figurent sur la liste des sites incontournables de nombreux voyageurs. Située à environ 70 kilomètres au nord, Toronto est le point de départ idéal pour y faire une excursion d’une journée. Les chutes du Niagara se composent en fait de trois immenses cascades déversant plus de 700 000 gallons (plus de 2millions de litres) d’eau chaque seconde. Du côté canadien, les allées et zones d’observation surplombent la chute du Fer-à-Cheval, la plus grande (et sans doute la plus impressionnante) des trois.

Emmenez-moi là-bas : il faut compter environ une heure et demie pour parcourir le trajet de 130 kilomètres depuis le centre de Toronto. Vous aurez le choix entre les différents services de navettes, cars de tourisme et bus publics qui assurent les trajets aller-retour pour vous y emmener.

  1. Les bois de Muir : San Francisco

La Californie abrite certaines des plus anciennes et emblématiques forêts de séquoias du monde. La forêt côtière du monument national des bois de Muir est l’une des préférées des habitants et visiteurs de San Francisco. Parfois qualifiés de cathédrale naturelle, ces arbres extrêmement impressionnants mesurent jusqu’à 250 pieds (75 mètres) de haut et ont entre 400 et 800 ans. Vous pourrez y explorer un réseau de sentiers de randonnée, allant de courtes boucles de 30 minutes à des aventures d’une journée. Une chose est sûre, lorsque vous vous tiendrez au pied d’un arbre onze fois plus âgé que vos arrière-grands-parents et lèverez les yeux vers le sommet, vous vous sentirez tout petit dans ces forêts incroyables.

Emmenez-moi là-bas : les bois de Muir ne se trouvent qu’à 27 kilomètres de San Francisco par la route. Il faut compter 40 minutes en voiture (y compris la traversée de l’emblématique Golden Gate Bridge !). Sinon vous pouvez emprunter le réseau de cars de tourisme et de bus qui vous y emmènent depuis la ville.

  1. La baie de Hanauma : Honolulu

Chaque île a été façonnée par au moins un volcan et chaque côte semble être une chaîne sans fin de criques de sable. Ainsi, on se retrouve facilement projeté dans un magnifique cadre naturel à Hawaï. Même si vous êtes basé à Honolulu, la capitale, le paradis des plongeurs n’est qu’à une courte distance en voiture. Ancien cratère volcanique, Hanauma est une baie peu profonde en forme de croissant, aux eaux cristallines, abritant un vaste réseau de récifs coralliens protégés. Le récif, facile d’accès depuis la plage, abrite plus de 300 espèces de poissons différentes.

Emmenez-moi là-bas : Depuis Honolulu, il faut compter environ 25 minutes en voiture ou 40 minutes en bus public. Le nombre de visiteurs étant limité pour préserver la vie marine, il est conseillé de réserver votre voyage un ou deux jours à l’avance.

  1. Le parc national des Blue Mountains : Sydney

Sydney est peut-être appréciée pour ses plages. Cependant, à quelques heures seulement à l’ouest de la ville, les Blue Mountains spectaculaires offrent une expérience totalement différente de la nature australienne. Ici, d’imposants rochers de grès doré dominent le paysage classé au patrimoine mondial. Les huiles libérées dans l’air par les eucalyptus interagissent avec la lumière du soleil pour teinter les montagnes d’une brume bleutée. Les falaises escarpées surplombent la végétation séculaire, tandis que les vallées luxuriantes abritent des sentiers de randonnée ombragés, des cascades cachées et des lieux de baignade sauvages. Si vous avez envie de vous déconnecter de la vie urbaine, ne cherchez pas plus loin que les Blue Mountains.

Emmenez-moi là-bas : la ville de Katoomba, située dans le parc national, est à deux heures de train de Sydney ou à une heure et demie de route. Il existe une multitude de régions, villages, itinéraires de randonnée et attractions diverses dans les Blue Mountains, alors faites vos recherches avant de partir.

Votre aventure dans l'une de ces destinations commence maintenantCliquez-ici
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus