EF GO Blog | EF Blog France
Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
MenuBrochure gratuite

Stimuler vos capacités mentales en apprenant une langue

Stimuler vos capacités mentales en apprenant une langue

Être polyvalent devient un jeu d’enfant

Être capable de parler deux langues peut vous aider à vous concentrer et à filtrer les informations non pertinentes. Passer d’une langue à l’autre rend votre cerveau plus flexible et lui permet d’établir plus facilement les priorités.

Mais, pas de panique, les monolingues : être bilingue ne veut pas automatiquement dire être plus intelligent, cela signifie simplement que votre cerveau récolte les bénéfices d’un entraînement qui l’aide à mieux à relever les défis mentaux. Pourquoi ne pas vous joindre au club et ainsi faire de votre cerveau un faisceau laser focalisé polyvalent ?

La matière grise est importante

La matière grise des locuteurs de plusieurs langues est plus dense. Cela peut ne pas sembler particulièrement concret, mais la matière grise contient effectivement de nombreuses fibres et  cellules qui traitent les informations. C’est l’un des points stratégiques où se produit une bonne part de la magie du cerveau, de sorte que plus il y en a, mieux c’est.

Comment cette matière grise devient-elle plus dense ? En s’entraînant régulièrement. Choisir le bon mot qui revêt la signification exacte dans la bonne langue n’est pas seulement un exercice pointu en apparence, cela représente effectivement  beaucoup d’efforts, et c’est le genre d’entraînement mental qui enflamme ces cellules et ces fibres. Cela rend votre cerveau plus fort et le maintient en pleine forme.

Mais l’âge ne compte pas

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là. Quel que soit le nombre de bougies qui ornent votre gâteau d’anniversaire, vous pouvez entraîner votre cerveau linguistique.

Ignorez tous les mythes que vous avez pu entendre : des adultes motivés investissant suffisamment de temps peuvent, non seulement maîtriser la langue aussi bien que de jeunes apprenants, mais également entraîner leur cerveau (pour ce qui est de l’apprentissage linguistique) à devenir plus performant, plus rapide et plus fort.

Chassez la démence à coup de pied

En parlant d’âge : des chercheurs ont découvert qu’apprendre et parler régulièrement une autre langue pouvait réduire le développement de la maladie d’Alzheimer et retarder de plusieurs années l’apparition de la démence. Utile à savoir : quel que soit votre âge, la prévention est toujours la meilleure médecine.

Apprenez une langue avec EFEn savoir plus
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus