Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Apprendre les temps en anglais facilement

Apprendre

Présent d’habitude ou progressif, prétérit simple ou continu, present perfect, past perfect... A quoi correspondent-ils ? Comment apprendre la conjugaison de tous ces temps et les utiliser facilement ?

Même si cette dernière, tout comme la grammaire, est relativement bien plus simple qu’en français, il vous faudra retenir tout de même un grand nombre de verbes irréguliers, sans quoi, il vous sera difficile de construire correctement une phrase lors de votre apprentissage de l'anglais. Pas très passionnant... mais nécessaire !

Découvrez maintenant quelques conseils et exemples pratiques qui vous aideront dans votre démarche d'acquisition de la langue anglaise.

Les principaux temps à connaître

Le présent simple et le prétérit

Un verbe à l’infinitif en anglais se forme toujours de la même manière, « to + base verbale ». Par exemple : « to listen » (écouter), « to eat » (manger)…

Au « présent simple », c’est assez « simple », sans mauvais jeu de mots… Utilisez le sujet + base verbale uniquement (ajoutez seulement un « s » à la troisième personne du singulier). Par exemple, pour le verbe « to trust » (faire confiance) : I (je) trust / You (tu) trust / He/She trusts / We (nous) trust / You (vous) trust / They (ils/elles) trust.

Concernant le « prétérit », ajoutez la terminaison « ed » à votre base verbale. Par exemple : « I trusted you » (je t’ai fait confiance, je te faisais confiance).

Pour la forme négative, conjuguez l’auxiliaire « do » + base verbale. Par exemple « I do not trust you » (je ne te fais pas confiance) ou encore « I did not trust you » (je ne t’ai pas fait confiance, je ne te faisais pas confiance).

Quelques exceptions (en dehors des verbes irréguliers classiques) : si votre base verbale se termine par « s » « z » « sh » « ch » « y », ajoutez « es » ou « ies » à la troisième personne du singulier (présent simple) : « He/she cries » (infinitif « to cry » pleurer / Il/Elle pleure). Au prétérit, si la base verbale se termine par « e » ou « y », ajoutez alors uniquement un « d » ou « ied » à la base du verbe : « I arrived » (infinitif « to arrive » / je suis arrivé) ou encore « I cried » (j’ai pleuré).

Le present perfect et le past perfect

Après avoir fait quelques exercices linguistiques pratiques pour maîtriser sur le bout des doigts les temps présentés ci-dessus, vous pouvez dès à présent attaquer ces deux autres, un peu plus « compliqués », pour parler d’une action passée qui se continue dans le présent ou qui a des conséquences dans le présent, voire qui se déroule avant une autre action passée (past perfect ou plus-que-parfait).

Conjuguez l’auxiliaire « have » au présent ou au prétérit + participe passé du verbe. Par exemple « I have checked it today » (je l’ai vérifié aujourd’hui) ou encore « The plane had already left when I arrived to the airport » (l’avion était déjà parti quand je suis arrivé à l’aéroport).

Le futur et le conditionnel

Ces temps sont assez simples à construire en anglais. Utilisez « will » ou « won’t » (forme négative) + base verbale pour le futur. Exemple : « I will call » (je l’appellerai aujourd’hui). Vous pouvez aussi utiliser l’auxiliaire « be » (conjugué au présent simple) + « going to » + base verbale pour évoquer une situation qui est sur le point de se dérouler (« je vais… ») : « I am going to call him today » (je vais l’appeler aujourd’hui).

Pour évoquer une hypothèse ou une supposition au présent, utilisez la conjonction « if » (si) + présent simple + « will » + base verbale. Exemple : « If I do it, I will improve my skills » (si je le fais, j’améliorerai mes compétences). Au passé, « if » + prétérit + « would » (ou « would not » ou « wouldn’t » à la forme négative) + base verbale. Exemple : « If I had time to learn Spanish, I would do it » (si j’avais le temps d’apprendre l’espagnol, je le ferais).

L’impératif

Si vous souhaitez exprimer un ordre ou donner des conseils, vous devez utiliser ce temps dans votre phrase. Rien de plus simple en prenant la base du verbe à toutes les personnes (sans « sujet direct »). Exemple : « Please fix this ! » (règle ça stp).

Apprentissage en face à face ou en ligne

Tout comme en grammaire anglaise, l’apprentissage de la conjugaison dans cette langue vous demandera patience, motivation et abnégation. Que ce soit avec un professeur en face à face dans une école ou en ligne sur Internet, prenez le temps de bien travailler vos leçons et approfondissez encore et encore. Lecture, écriture… fixez-vous des objectifs à moyen termes et utilisez tous les moyens possibles pour étoffer votre vocabulaire.

Pratiquer intensivement la lecture en langue anglaise vous permettra d’encore mieux assimiler la concordance des temps, de nouveaux mots de vocabulaire et la grammaire. D’autres méthodes complémentaires vous permettront aussi d’alimenter vos connaissances dans cette langue. Quelques exemples :

  • Regarder des séries TV
  • Ecouter ses artistes préférés
  • Jouer à des jeux vidéo
  • Etc.

Enfin prêt.e à vous lancer dans l’apprentissage de l’anglais ? Faites preuve d’assiduité (surtout pour la grammaire anglaise…), apprenez bien ces temps relativement simples, mettez en pratique vos connaissances à l’aide d’exercices, tout d’abord à l’écrit avant de vous lancer à l’oral, et défiez avec envie les verbes irréguliers pour emprunter au plus vite la voie vers la maîtrise courante de l’anglais !

Et n’oubliez pas qu’un séjour linguistique à l’étranger dans un pays anglophone peut vous aider à assimiler plus rapidement vos leçons de manière plus récréative.

Sur le même sujet :

Apprendre l'anglais avec EFEn savoir plus