Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 conseils pour apprendre l’anglais plus rapidement

10

L'anglais est amusant à apprendre, et, bien que certains le considèrent à la portée de tous et relativement facile, face à ses 750 000 mots et son orthographe capable de dérouter même l'étudiant le plus doué, apprendre l'anglais rapidement peut parfois sembler impossible.

Cela dit, je suis là pour vous prouver qu’il n’en est rien, à partir du moment où vous avez la stratégie qui convient. Bien évidemment, les exercices et les leçons diffèrent en fonction de votre niveau, de votre âge et de vos attentes. Apprendre l'anglais en tant qu'adulte s'avère être un travail plus délicat que l'apprentissage de l'anglais en tant qu'enfant. Le support pouvant quant à lui rester le même, quel que soit votre âge : jeux, lecture, exercices de prononciation, conversation sur divers sujets, etc.

Commencez par suivre ces 10 conseils sur la façon d'apprendre l'anglais plus rapidement et vous maîtriserez cette merveilleuse langue en un rien de temps !

1. Lire tout ce qui vous tombe sous la main

La littérature classique, les livres de poche, les journaux, les sites web, les titres de films, les e-mails, vos flux de médias sociaux, les boîtes de céréales : s’ils sont écrits en anglais, lisez-les. Toute lecture est bénéfique.

Pourquoi ? Eh bien, ces contenus regorgent de nouveaux mots de vocabulaire truculents, en plus de tous ceux que vous connaissez déjà. Cela vous aidera à progresser rapidement et à améliorer vos connaissances, puisqu’une exposition répétée à un vocable connu en illustrera d’autres exemples dans de nouveaux contextes, renforçant ainsi ces mots dans votre esprit.

D’autre part, apprendre des expressions et des mots inédits est essentiel à la construction de votre arsenal terminologique, en particulier dans une langue comme l’anglais qui comprend tant de mots ! Cependant, ne vous contentez pas de lire et de passer à autre chose – ensuite, vous devrez…

2. Prendre activement note des nouveaux mots

Parmi l’ensemble des conseils que nous vous proposons, ce n’est pas sans raison que celui-ci est un grand classique : il est efficace ! Parfois, au cours de notre apprentissage de l’anglais, nous apprécions tellement une nouvelle expression que l’oublier nous semble impossible.

Mais croyez-nous, on ne retient pas chaque mot du premier coup. Pour remédier à cela, prenez l’habitude de vous munir d’un super ordinateur portable ou d’utiliser un outil comme Evernote. Chaque fois que vous entendrez ou lirez un mot ou une expression inédite, prenez soin de le noter dans le contexte : c’est-à-dire en écrivant la phrase entière et en en précisant le sens.

C’est ici une excellente méthode permettant de gagner du temps, sans avoir à réexaminer ce terme et vous demander : « que signifie ce mot (cette expression) déjà ? ».

3. Parler avec d’authentiques locuteurs natifs

À quoi sert une langue, si ce n’est à communiquer ? Bien sûr, nous, les humains, sommes devenus experts dans l’art de communiquer sans ouvrir la bouche, merci WhatsApp !

Mais, le moment venu, il est indéniable que parler un autre langage permet de le mémoriser beaucoup mieux que de simplement le lire ou l’écrire. Il n’y a qu’à vous souvenir du nombre de fois où vous avez entendu dire autour de vous « je comprends l’anglais, mais suis incapable de le parler ». Parler la langue dans votre vie au quotidien permet d’améliorer considérablement votre prononciation et d’en corriger les erreurs que vous relevez.

Pour un grand nombre de personnes qui rêveraient de maîtriser l’anglais, le langage est devenu une énorme barrière insurmontable qui ne sert qu’à diminuer leur égo. Ne les imitez pas.

Partez à la recherche de locuteurs natifs afin de multiplier les échanges linguistiques informels, inscrivez-vous à un cours ou prenez des leçons en ligne.

4. S’abonner à des podcasts ou des chaînes YouTube (en anglais)

Vous aimez l’humour, la politique, les blogs, la cuisine ? Avec des thèmes couvrant tous les centres d’intérêt possibles et imaginables, il y a forcément un podcast ou une chaîne YouTube anglophone faite pour vous. Vous y trouverez même des films et des jeux !

Abonnez-vous à quelques-unes d’entre elles et écoutez-les dans votre voiture ou regardez-les sur le chemin de l’école ou du travail, dans les transports en commun.

Au début, vous pourriez trouver les différents accents locaux difficiles à saisir, mais, soyez persévérant et vous commencerez bientôt à comprendre ce que vous entendrez (en plus d’apprendre de nombreux nouveaux mots et expressions de vos amis locuteurs natifs).

5. Partir à l’étranger

S’il existe une meilleure façon d’apprendre l’anglais que de s’en imprégner totalement en vivant et étudiant dans un pays anglophone, nous aimerions la connaître !

Ce n’est un secret pour personne, l’anglais est la langue la plus parlée au monde, et face à une liste de pays anglophones aussi impressionnante, vous aurez l’embarras du choix dans le but de sélectionner votre environnement d’apprentissage idéal, en fonction de l’hémisphère, de la météo ou de votre ville préférée.

Pensez à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada, à l’Afrique du Sud, au Japon, ou encore à la Corée du Sud, pour n’en citer que quelques-uns !

Le voyage linguistique à l’étranger est pour sûr la meilleure manière d’appréhender et d’apprendre une langue étrangère. Vous êtes immergé au sein du pays et prenez part à des cours au sein d’une école, au contact d’autres étudiants, venus du monde entier. Une expérience de vie exceptionnelle !

6. Avoir recours aux amis

Vous avez des amis qui publient en ligne en anglais, et le simple fait de lire les titres de leurs publications vous donne mal à la tête ? Ne masquez pas leurs posts dans votre flux RSS : parcourez les messages qu’ils partagent et engagez-vous à en explorer un ou deux par jour.

Il peut s’agir de communiqués ou d’articles de magazines, de vidéos, de conversations, de blogs, de chansons ou de n’importe quel type de thèmes : du moment qu’ils sont rédigés en anglais et que le sujet abordé vous intéresse, cela vous aidera à améliorer vos connaissances de l’anglais.

7. Poser un maximum de questions

La curiosité a peut-être tué le chat, mais elle propulse également l’apprenant vers la maîtrise de la langue ! À mesure que vous apprendrez l’anglais, vous serez bientôt confronté à une montagne de questions.

Ne restez pas assis sur vos doutes – soyez curieux et dissipez-les ! Si vous êtes inscrit à un cours, questionnez votre professeur (cela fait partie de ses attributions, après tout). N’ayez pas peur de poser des questions « bêtes » ; les seules questions idiotes sont celles que vous gardez pour vous… Faites des erreurs et n’en ayez pas peur ; cela vous aidera à avancer.

Et, si vous étudiez seul, ne vous inquiétez pas : cherchez les réponses sur des blogs ou des sites spécifiques, demandez à d’autres apprenants ou parcourez les forums. Vous ne le regretterez pas !

8. S’inspirer des stars

Diversifiez votre apprentissage en choisissant un acteur ou un chanteur anglophone que vous aimez. Ensuite, précipitez-vous sur le web à la recherche des nombreuses interviews qu’il a pu donner, puis visionnez-les !

Regardez-les une première fois pour en saisir l’essentiel – là encore, prenez le temps de noter les expressions et termes que vous jugerez intéressants. Les mots d’argot, les histoires, les formules satiriques et les anecdotes issues de ces interviews ne manqueront pas d’enrichir fortement votre vocabulaire !

9. Commencer par le strict nécessaire

Votre niveau d’anglais progressera beaucoup plus rapidement, en gardant constamment en mémoire votre motivation à vouloir apprendre. Vous participez à un programme d’échange ? Concentrez-vous alors sur le vocabulaire lié à vos études. Vous assistez à une conférence à l’étranger ? Perfectionnez plutôt votre connaissance des termes permettant d’engager la conversation avec d’autres participants. Vous avez prévu de prendre une année sabbatique ? Le vocabulaire lié aux voyages et au tourisme sera alors votre meilleur guide.

Si vous vous lancez simplement dans l’étude de l’anglais dans l’espoir d’apprendre tout et n’importe quoi, dès la première fois, comme par magie, vous risquez d’être dérouté et démoralisé. Ce qui nous amène à…

10. Ne pas se laisser décourager

Si vous avez l’impression de ne pas faire de progrès – ce qui arrive à tous les apprenants à un moment donné – ne dites pas : « je ne parle pas anglais » ou « je ne comprendrai jamais cela ». En fait, bannissez ces phrases !

Elles ne font que brouiller votre perception des progrès que vous réalisez et vous convaincre que votre rêve de bien parler l’anglais est impossible.

Au lieu de cela, dites plutôt : « je suis en train d’apprendre l’anglais et je progresse de jour en jour », « ce n’est pas toujours facile, mais cela en vaut la peine », « je me débrouille tellement mieux qu’il y a six mois », ainsi que d’autres expressions propices à vous rappeler la situation globale.

A lire également :

Apprenez l'anglais avec EFDécouvrir nos méthodes