EF GO Blog | EF Blog France
Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
MenuBrochure gratuite

Les avantages d’apprendre l’anglais en Afrique du Sud

Les avantages d’apprendre l’anglais en Afrique du Sud

Le facteur « différent »

Il est extrêmement courant d’entendre des étudiants parler de leurs cours au sein d’écoles de langues aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni. L’Afrique du Sud reste une destination relativement peu prisée pour l’étude de la langue anglaise. Pourtant, étudier dans une école en Afrique du Sud coche toutes les cases – ville divertissante, excellents cours dispensés par des professeurs natifs (enseignement en groupe ou cours particuliers), splendides paysages, climat exceptionnel – sans oublier l’avantage d’être une destination moins conventionnelle. Aller à l’école ne sera donc jamais une contrainte !

Le climat

Les étudiants originaires de pays chauds n’auront aucun travail d’adaptation à effectuer en vue de s’adapter à l’Afrique du Sud, et les visiteurs du nord enneigé se réjouiront d’un tel changement ! Étudier la langue anglaise en Afrique du Sud ne vous obligera pas à faire l’acquisition d’une toute nouvelle garde-robe (manteaux, bottes et sous-vêtements d’hiver). Et cela facilitera la préparation de votre valise et l’organisation liée au départ (parmi nos divers conseils : n’oubliez pas votre maillot de bain !).

Des plages à profusion

Personne ne peut contester les superbes plages de l’Afrique du Sud. Dans la partie occidentale de la capitale, Cape Town, en parallèle de vos études linguistiques, vous pourrez observer les pingouins africains de Boulders Beach ou admirer le sable blanc et les eaux bleues des quatre plages de Clifton, où les baigneurs passent des après-midis entières. Pour admirer les oiseaux, les baleines, les dauphins et les vues panoramiques sur les montagnes, rendez-vous à Hawston Beach après l’école !

L’argot sud-africain

« Now », « now now » et « just now ». Euh, quand les utiliser exactement ? Vous nous direz si vous saisissez la différence après vos cours… L’argot sud-africain, issu d’un mélange de cultures différentes, a des liens étroits avec le néerlandais, ainsi qu’avec les autres langues officielles du pays. Il est souvent éclectique, fantaisiste et légèrement littéral. Comme en témoigne l’utilisation du mot circles (cercles) pour désigner les carrefours giratoires et robots pour les feux de circulation.

Parmi les autres termes à ajouter à votre enseignement et liste de mots incontournables, figurent braai (barbecue), boet, bra, bru, chommie, china, et cuz (frère, ami, copain), ag man! (pour « oh man », utilisé pour exprimer la notion de choc, de surprise, de résignation ou d’irritation), domkop (factice), is it? (pour « is that so? », souvent inséré dans la conversation), jol (une fête), skinner (des commérages) et lekker (savoureux, excellent). Votre apprentissage de la langue de Shakespeare s’annonce croustillant, n’est-ce pas ? Pas d’inquiétude, les professeurs présents au sein des écoles de langues en Afrique du Sud sont généralement des natifs ou installés dans le pays depuis plusieurs années ; votre travail quotidien à leurs côtés sera une excellente occasion de plonger dans l’argot et l’accent local ; leurs conseils vous seront précieux.

Le Cap

Enserrée entre Table Mountain et l’océan, le Cap est vraiment magnifique, et ce à tous les niveaux. Farouchement cosmopolite, avec une formidable vie nocturne, des marchés alimentaires impressionnants, des virées en voiture à gogo chaque week-end – l’influence multiculturelle que la ville doit à son histoire allemande, indonésienne, britannique, française et néerlandaise est palpable.

Les étudiants étrangers de passage pour leurs études ou la préparation d’un examen, sont (à juste titre !) émerveillés par la fusion architecturale des époques moderne, victorienne et édouardienne, les marchés d’habillement, la cuisine de rue et la culture de café, mais aussi par les quartiers excentriques, tous érigés à flanc de montagne et bordés d’un littoral superbe.

Les sports extrêmes

Fans de plongée sous-marine, rentrez chez vous : l’Afrique du Sud est la patrie de la plongée en cage parmi les requins, une activité sûrement pas faite pour les cœurs fragiles, qui se déroule exactement comme son nom l’indique (et si vous essayiez ? Rendez-vous à Gansbaai dans la partie occidentale de Cape Town, également connue comme la capitale mondiale du requin blanc). Une excellente activité à réaliser en groupe, et une bonne occasion de découvrir la beauté des requins de plus prêt.

Le windboard, le Kiteboard, le parachutisme et le kayak de mer sont d’autres sports nautiques qui méritent d’être essayés. Tandis que les amateurs de sports extrêmes vertigineux peuvent essayer le saut à l’élastique sur le plus haut pont commercial de saut à l’élastique au monde : un saut dans le vide de 216 mètres depuis le pont de Bloukrans.

Bon rapport qualité prix

En Afrique du Sud, le prix des loyers, des denrées alimentaires et des transports est généralement abordable par rapport à d’autres pays anglophones, notamment ses principaux voisins de l’hémisphère sud : l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Cela se traduit par un budget plus conséquent et donc un compte bancaire en meilleure forme (et peut-être un séjour prolongé !).

Participez à un safari de surf…

Les surfeurs expérimentés pointent leurs planches vers Eland’s Bay, à environ trois heures de Cape Town, ou vers les donjons de sinistre réputation, l’un des grands spots de surf du monde, uniquement accessible en bateau. À Jeffrey’s Bay, Durban (essayez Dairy Beach) et Muizenberg (l’une des 20 meilleures villes de surf du National Geographic), les surfeurs de tous niveaux trouveront des vagues à leur mesure (en plus de spots de surf aux noms fantaisistes tels que Salad Bowls, Supertubes, Boneyards et Kitchen Window).

… ou à un safari classique !

« Afrique du Sud » et « safari » sont tout sauf synonymes, et Kgalagadi et Kruger sont les deux meilleures options du pays. La faune de Kgalagadi est moins dense, mais le parc reste un lieu privilégié pour observer les gros chats et les oiseaux de proie. À Kruger, site de premier choix pour admirer les Big Five (lions, léopards, rhinocéros, buffles et éléphants), vous observerez en prime des crocodiles et des hippopotames, ainsi que des espèces moins connues comme les oryctéropes, les galagos, les pangolins, les loups de terre et les chiens sauvages. Une faune éclectique à découvrir absolument en parallèle de ses études.

Apprendre l’anglais en partant à l’étranger est pour sûr une méthode incomparable ; et découvrir un pays comme l’Afrique du Sud en immersion totale vous plongera au cœur d’un pays doté d’une empreinte historique significative, à la culture si singulière. Vous ne le regretterez pas.

Sur le même sujet :

Apprenez l'anglais avec EFDécouvrez nos méthodes
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris