Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Pourquoi apprendre l’anglais ? 7 bonnes raisons d’investir dans vos compétences

Pourquoi

Nous vous voyons d'ici, en train de vous demander si apprendre l'anglais est une bonne façon de mettre à profit votre temps. Vous parlez déjà une langue et cela ne vous a pas trop mal réussi jusqu'à maintenant, non ? À moins que vous ne souhaitiez voyager, étudier à l'étranger, travailler dans un contexte international, découvrir d'autres cultures et élargir votre cercle d'amis. Si tel est votre cas, parler anglais devient alors tout à fait essentiel.

Langue officielle de 55 pays, l’anglais est largement parlé dans plus d’une centaine

Bien entendu, cela inclut les pays du « cercle restreint » qui viennent automatiquement à l’esprit (à savoir l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Royaume-Uni, les États-Unis, le Canada et l’Afrique du Sud). Mais la liste ne s’arrête pas là. L’anglais est la langue officielle de nombreux pays d’Afrique, des Caraïbes et d’Asie.

Pointez votre boussole vers le Kenya, le Nigeria, les Philippines, la Jamaïque, les Bahamas, l’Inde, Singapour, les Fidji et Vanuatu – et vers bien d’autres encore, où vous pourriez converser avec les habitants en anglais.

Il y a près de deux milliards de locuteurs dans le monde

C’est parce qu’il est si largement parlé que l’anglais est surnommé la « langue mondiale » ou « lingua franca » des temps modernes. Alors que plus de 360 millions de personnes considèrent l’anglais comme leur première langue, constituant ainsi la troisième plus grande cohorte de locuteurs natifs, toutes langues confondues, après le mandarin et l’espagnol, près de deux milliards au total le parlent comme première, deuxième, troisième voire quatrième langue.

Rien qu’en Europe, 38% déclarent le parler à un niveau conversationnel. Si vous deviez n’étudier qu’une seule langue étrangère afin d’obtenir un bon rapport qualité-prix, il faudrait absolument opter pour l’anglais.

Langue n°1 en communication internationale

De la presse écrite traditionnelle à Internet, en passant par les relations internationales, l’anglais éclipse toutes les autres langues. C’est un acteur majeur dans le monde universitaire, la langue des communications aéronautiques et maritimes ainsi qu’une des langues officielles du Comité International Olympique, des Nations unies, de la Station spatiale internationale, de l’OTAN, d’Interpol et de l’Union européenne.

Si vous avez pour objectif d’apprendre l’anglais en vue d’une carrière internationale ou diplomatique, ne soyez pas inquiet de ne pas le maîtriser immédiatement. Après avoir développé une base solide, cherchez à accélérer vos progrès, améliorer votre écriture et gagner en assurance. Évaluez également la possibilité de partir vivre et étudier dans un pays anglophone pour progresser plus rapidement.

À l’échelle internationale, il domine dans les arts, la culture, le divertissement…

La domination de l’anglais s’explique par un certain nombre de raisons, parmi lesquelles sa flexibilité, sa capacité à évoluer, ses liens avec d’autres langues et sa vaste base de locuteurs natifs. Il suffit de constater la prépondérance des films en langue anglaise au box-office (en particulier le divertissement et les médias américains, qui ont généré près de 30 % des revenus du secteur en 2012), ainsi que dans l’industrie musicale, et la variété de séries en anglais sur des services tels que Netflix.

… et les affaires

L’anglais est un outil majeur dans le secteur bancaire et le monde des affaires, où certaines des plus grandes entreprises, dont Sodexo, Yokohama, Honda et Siemens, ont déjà adopté l’anglais comme langue officielle institutionnelle ou sont en passe de le faire. L’anglais est aussi largement utilisé dans le commerce mondial, car la conclusion de transactions internationales requiert une langue vraisemblablement partagée par toutes les parties (généralement l’anglais).

En sciences, l’anglais est la langue de prédilection en ce qui concerne la formulation de termes ou la publication de théories et, par conséquent, dans une grande partie de l’enseignement supérieur aussi.

D’ici 2050, la moitié du monde parlera anglais

Ne serait-ce qu’aujourd’hui, un quart de la population mondiale le parle et des millions d’autres l’apprennent activement. On estime même que d’ici à 2050, la moitié du monde le parlera à un niveau ou un autre.

Ce genre de domination linguistique est historiquement inédit – et il est extrêmement improbable que l’anglais perde du terrain en tant que langue mondiale, affirment de nombreux experts, dont le linguiste John McWhorter du Manhattan Institute, alors même que d’autres langues comme le français, l’espagnol et le chinois se développent et gagnent en popularité. « Je ne vois absolument pas quel mécanisme réel pourrait déraciner l’anglais, étant donné les conditions actuelles » déclare-t-il.

L’anglais est indispensable pour communiquer avec le monde

Si vous aspirez à parcourir le monde, découvrir de nouvelles cultures, socialiser plus facilement avec des locuteurs natifs et d’autres étudiants, devenir entrepreneur, travailler à l’international ou étudier à l’étranger, l’acquisition de solides compétences en anglais vous aidera à l’atteindre ces objectifs. Et n’oubliez pas qu’à mesure qu’il s’étend et gagne du terrain, l’anglais n’appartient plus aux locuteurs natifs. Il appartient au monde – vous inclus.

Apprenez l'anglais à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus