Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 étapes pour étudier l’anglais dans une université américaine

10

Parce qu’elles sont propices à l’exploration de soi et du monde qui nous entoure, les années universitaires déterminent le type de personne que nous souhaiterions devenir. Notre passage de l’école à la faculté nous permet non seulement d’acquérir une formation et des compétences nécessaires à notre carrière future, mais aussi de nous transformer en individus éclairés et qualifiés dans la vie de tous les jours.

Au-delà de parler couramment la langue et de l’opportunité de bénéficier d’un système éducatif très complet (et très rigoureux), partir étudier aux États-Unis représente également une chance de découvrir et de connaître une partie du monde qui pourrait être très différente de votre pays d’origine.

Le processus d’inscription pour étudier dans une fac aux États-Unis est en réalité très simple, mais il est parfois difficile de savoir par où commencer, sur quoi se concentrer, et connaître en détails tous les critères de sélection. Nous avons mis en place un guide en 10 étapes pour vous aider à trouver une université américaine de premier plan.

1. Imaginez l’établissement de vos rêves

Les États-Unis abritent un grand nombre d’excellents campus universitaires (et donc d’excellents professeurs), parmi lesquelles des vedettes comme Harvard (Boston), Columbia (New York), Stanford (San Francisco), Princeton et Yale (New Haven). Ainsi, vous n’aurez sans doute aucun mal à trouver celle qui sera à la mesure de vos objectifs personnels et correspondra à la ville et au type d’éducation que vous souhaitez.

Certaines vous offriront l’expérience universitaire « hollywoodienne » dont vous rêvez peut-être – je veux parler d’académies prestigieuses, comme Harvard (Boston) et Princeton – d’autres, comme Amherst College, dans le Massachusetts, forment une communauté plus intime et étroitement soudée.

2. Faites vos devoirs (et veillez à envisager les options)

Chaque futur étudiant a en tête l’établissement de ses rêves, mais comme le dit un vieil adage : pour réaliser ses rêves, il faut y mettre du sien ! C’est le moment de commencer vos recherches. Vous avez déjà probablement pensé à quelques établissements apparemment adaptés à vos objectifs personnels et professionnels ; vous devez désormais être capable de voir lesquels vous ouvriront leurs portes pour la suite de vos études, et être bien certain.e d’apprendre l’anglais en amont de vos recherches.

Gardez à l’esprit que vous n’obtiendrez pas forcément votre premier choix ou que l’établissement auquel vous pensiez n’offrira pas nécessairement les options désirées. Donc, soyez prêt à envisager plusieurs options.

3. Trouvez un mentor

Une fois que vous aurez limité le choix des facultés auxquels postuler, vous pourrez trouver quelqu’un de bien informé sur le processus d’inscription universitaire aux États-Unis. Prévoyez un moment pour vous asseoir et discuter avec cette personne. Il s’agira peut-être d’anciens étudiants de l’établissement concerné ou de quelqu’un de brillant dans la matière que vous souhaitez étudier.

4. Investissez-vous dans les activités parascolaires

Bien qu’étudier et obtenir de bonnes notes soient deux facteurs essentiels pour l’obtention de votre diplôme, vos activités parascolaires sont un aspect fondamental de votre expérience universitaire aux États-Unis. Les facs sont à la recherche d’étudiants passionnés, curieux, avant-gardistes et même un brin altruistes, en parallèle de leur assiduité académique et travail en classe.

Les activités parascolaires sont un excellent moyen de prouver aux académies et aux professeurs que vous correspondez au profil polyvalent qu’ils recherchent. Qu’il s’agisse d’un sport qui vous passionne dans la vie, d’un instrument de musique dont vous savez jouer ou des week-ends consacrés au bénévolat dans votre communauté, il est essentiel que votre candidature mette en lumière vos passions extrascolaires.

5. Renseignez-vous sur les conditions

Ainsi, vous disposez d’une liste d’académies susceptibles de vous intéresser et avez une idée plus précise des aspects extrascolaires. Parfait ! La prochaine étape consiste à contacter le bureau des admissions de chaque établissement pour connaitre le processus et les conditions d’admission.

Les établissements d’enseignement supérieur aux États-Unis réglementent leurs propres conditions d’admission. Certains peuvent exiger un examen spécifique ou un essai, d’autres peuvent mettre en place un processus d’entretiens plus formels.

6. Rassemblez les documents nécessaires à votre inscription

En plus des examens d’entrée, le bureau des admissions de votre future académie exigera des documents clés pour pouvoir passer en revue toutes les notes de votre parcours secondaire. Vous devrez demander à votre école (lycée) d’envoyer vos relevés de notes à la faculté concernée. Les résultats de votre travail obtenus à l’examen secondaire normalisé de votre pays seront également pris en considération.

7. Rafraîchissez vos connaissances en anglais (et passez l’examen approprié)

Pour pouvoir vous inscrire à l’université aux États-Unis et suivre correctement l’enseignement dispensé en classe, vous devrez avoir atteint un certain niveau de langue. Cela vous permettra de tirer le meilleur parti de vos études et aborder ainsi votre programme de façon efficace. Vous ne connaissez pas votre niveau ? Passez le test d’anglais standardisé, rapide et gratuit, d’EF. Besoin de rafraîchir vos connaissances ? Pensez à suivre avec nous un programme linguistique en anglais centré sur la préparation à l’université.

L’étape suivante consiste à passer un test d’anglais pour attester de votre niveau. En règle générale, le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) est l’exigence linguistique la plus courante pour intégrer un campus universitaire américain. Les facultés canadiennes ont plutôt tendance à exiger l’IELTS (International English Language Testing System). Bien que la plupart reconnaissent le TOEFL et l’IELTS, il est important de savoir lequel vous sera demandé. A noter qu’il ne s’agit pas d’un diplôme, mais d’un test de langue.

Si vous vous sentez prêt.e à passer l’examen, vous pouvez le faire dans un centre de tests de votre pays de résidence. Pour de plus amples informations, contactez le centre d’orientation de votre établissement.

8. Envoyez vos candidatures

Une fois que vous aurez pris connaissance de tous ces critères et exigences, passé vos examens et demandé votre formulaire d’inscription, viendra le temps de remplir et envoyer ce dernier. Notez que des frais non remboursables s’appliqueront pour chaque formulaire d’inscription envoyé. Vous devrez vous acquitter de ces frais, qui varient entre 35 et 100 USD, que vous soyez ou non admis dans l’établissement de la ville concernée.

9. Entamez vos démarches de bonne heure

Souvenez-vous qu’au moment d’envoyer vos candidatures, vous devrez encore tenir compte de certains retards dans le processus. Déterminez la date limite de dépôt des candidatures et essayez d’envoyer votre dossier largement à l’avance.

Ce serait dommage de perdre une occasion, juste la semaine où le courrier aurait pris du retard !

10. Visas et autres documents administratifs

Puisqu’il vous faut disposer d’un visa étudiant pour étudier dans une université américaine, il n’est jamais trop tôt pour entamer votre préparation et faire vos démarches. Une fois que vos papiers seront transmis au bureau d’admission de l’établissement choisi, vous renseigner sur votre future demande de visa ne sera que pure formalité. Ce sera aussi le moment idéal pour en apprendre davantage sur les formules d’assurance maladie proposée durant votre séjour à l’étranger.

Bien que votre visa étudiant ne vous oblige pas à souscrire d’assurance maladie, il est fort probable que votre futur établissement en exigera une, ne négligez donc pas cette information.

Sur le même sujet :

Apprenez l'anglais avec EFDécouvrez nos méthodes