Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

10 expressions allemandes à connaître

Pour beaucoup, la langue allemande demeure un mystère. Elle peut sembler rude, impossible à apprendre et composée de mots absurdement longs (« Donaudampfschifffahrtsgesellschaftskapitän » est sans doute mon préféré). Et bien que l’allemand ne fasse pas partie des langues les plus parlées au monde, il compte toutefois près de 100 millions de locuteurs natifs et 100 millions de personnes qui le parlent comme deuxième ou troisième langue. Au-delà de cela, je dirais que c’est l’une des langues les plus expressives – comme le prouvent les étranges expressions allemandes qui suivent.

En les recyclant avec un chauffeur de taxi à Berlin ou en les plaçant dans une conversation avec ce séduisant barman de Munich, vous êtes assuré d’obtenir, au minimum, un sourire et peut-être même un meilleur service.

1. « Das ist mir Wurst »

Traduction littérale : « C’est de la saucisse pour moi »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Cette expression s’emploie pour exprimer son indifférence ou son manque d’intérêt envers quelque chose. Les Allemands utilisent souvent cette phrase comme simple réponse – si quelqu’un vous demande « Was möchtest du heute machen? » (Qu’est-ce que tu voudrais faire aujourd’hui ?) et que vous n’avez pas de préférence, vous pouvez simplement lui répondre « Das Ist mir Wurst! ». Pour ressembler encore davantage à un locuteur natif, changez le mot « Wurst » en « Wurscht » – prononciation typique du mot « saucisse » en argot du sud.

2. « Nur Bahnhof verstehen »

Traduction littérale : « Ne comprendre que la gare »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Si vous quelqu’un vous dit « Ich verstehe nur Bahnhof » (je ne comprends que la gare), cela signifie qu’il n’a absolument aucune idée de ce dont vous parlez et que vous devrez soit réexpliquer votre propos ou carrément changer de sujet. En français, l’expression « C’est du chinois pour moi » illustre la même idée.

3. « Jemandem die Daumen drücken »

Traduction littérale : « Presser ses pouces pour quelqu’un »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Les Allemands utilisent cette expression pour souhaiter bonne chance à quelqu’un. Ils l’accompagnent souvent de deux poings levés en vous montrant qu’ils pressent littéralement leurs pouces pour vous. En langue correcte, vous pouvez l’exprimer ainsi : « Ich drück ‘dir die Daumen! » ou en français : « Je croise les doigts pour toi ».

4. « Ich glaub mein Schwein pfeift »

Traduction littérale : « Je crois que mon cochon siffle »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Avant de nous prendre pour les derniers des fous, sachez que nous sommes parfaitement conscients qu’un cochon qui siffle est une idée ridicule. D’ailleurs, c’est précisément l’origine de l’expression – car un cochon qui siffle est une image tellement absurde que personne ne le croirait de toute façon. Les Allemands utilisent cette expression pour exprimer leur incrédulité ou une totale surprise. Si vous cherchez un équivalent en français, l’expression familière « J’te crois, Benoît » est celle qui s’en approche probablement le plus.

5. « Ich glaub’ ich spinne »

Traduction littérale : « Je me prends pour une araignée »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Les Allemands adorent leurs métaphores – surtout lorsqu’elles impliquent des animaux. Cependant, comme l’origine réelle de cet idiome est discutable, le mot « spinne » pourrait tout aussi bien dériver du verbe « spinnen » (tourner). Néanmoins, cette expression est largement utilisée dans toute l’Allemagne pour exprimer la surprise (à la fois de façon positive ou négative) ou une forte incrédulité envers une situation. En français, l’expression comparable pourrait être « J’hallucine ! ».

6. « Fix und fertig sein »

Traduction littérale : « Être fixé et fini »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Cette expression est couramment utilisée pour exprimer un épuisement total. En français, on dirait probablement quelque chose comme « Je suis complètement crevé » ou « Je suis lessivé ». Si vous souhaitez employer correctement cette expression en allemand, dites : « Ich bin fix und fertig! » Autrement, vous pouvez aussi utiliser la phrase « Ich bin fix und alle », dans laquelle le mot « alle » signifie « vide ».

7. « Na? »

Traduction littérale : « Quoi de neuf ? »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Il n’est pas facile d’engager la conversation avec un Allemand, mais si vous le connaissez bien, vous pouvez facilement commencer votre phrase par « Na? » et il vous répondra. Na est en fait l’une des façons les plus simples de dire à la fois « bonjour » et « comment vas-tu ? ». Pour un peu plus de clarté, renforcez le mot Na avec quelque chose comme « Na, alles gut? » (Comment vas-tu ?) ou « Na, was machst du so? » (Qu’est-ce que tu fais ?).

8. « Bock haben »

Traduction littérale : « Avoir une chèvre »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Cette expression provient de « Rotwelsch », ancien mot signifiant « faim », à savoir « Bokh ». Une personne l’utilisera le plus souvent pour exprimer qu’elle a envie de quelque chose ou n’est pas tout à fait disposée à entreprendre une certaine activité.

« Ich hab voll Bock auf Bier » (Je suis tout à fait partant pour une bière)

« Ich hab null Bock auf Kino! » (Je n’ai pas la moindre envie d’aller au cinéma !)

Pour demander à quelqu’un s’il aimerait faire quelque chose, vous pouvez tourner l’expression en question : « Wir gehen was essen. Hast du Bock? » (Nous mangeons dehors. Veux-tu venir ?)

9. « Jemandem auf den Keks gehen »

Traduction littérale : « Prendre le biscuit de quelqu’un »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Croyez-le ou non, cette expression allemande n’a (malheureusement) aucun rapport avec les biscuits. En fait, on l’utilise lorsque quelqu’un nous tape sur les nerfs. Il n’est pas rare d’entendre des gens crier « Du gehst mir auf den Keks! » – ce qui signifie que quelqu’un les exaspère considérablement.

10. « Die Nase voll haben »

Traduction littérale : « En avoir plein le nez »

Que signifie-t-elle et comment est-elle utilisée ? Cette expression n’est qu’une façon plus créative de dire « trop, c’est trop ». Elle sera souvent utilisée par quelqu’un qui ne supporte plus une situation donnée et ne veut plus en parler. Par exemple, si une personne en a assez que son ami écoute de la musique trop fort, elle lui dira : « Ich habe die Nase voll von der lauten Musik! » (J’en ai assez de la musique à plein volume). Il n’est pas rare non plus d’entendre : « Ich habe die Schnauze voll! » – dans ce cas, le mot « nase » (nez) a été remplacé par le terme argotique de « schnauze » (museau), nettement moins poli.

Apprenez l'allemand avec nousEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Langues