Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

10 raisons d’aimer le Canada (et d’y aller cette année)

Tout le monde aime le Canada. C’est peut-être dû à sa nature étonnante ou à ses villes conviviales, y compris Toronto et Vancouver, ou peut-être aussi à son humilité, son humour et la générosité de sa population locale. En effet, non seulement ses habitants sont-ils décontractés, mais ils ont également une étrange capacité à transformer des affirmations en questions, invitant ainsi leurs interlocuteurs à entamer facilement la conversation.

Voici nos 10 meilleures raisons (+1) d’aimer le Canada et de vous y rendre dès que possible.

1. Le sirop d’érable – on en met sur tout

Le sirop d’érable est l’un des phénomènes les plus glorieux et les plus délicieux de la nature. Au printemps, les Canadiens participent au traditionnel « taraudage », après avoir sélectionné les érables et inséré de petits tarauds (robinets) dans leurs troncs. Au fur et à mesure que les arbres dégèlent, à la fin du glacial hiver canadien, leur sève monte et s’écoule par le robinet dans les seaux suspendus à cet effet. Après cela, la sève est cuite, puis progressivement réduite jusqu’à obtention du sirop d’érable sucré et savoureux que nous connaissons et aimons tous. Il faut environ 40 litres de sève pour obtenir un litre de sirop d’érable pur. Cela représente une énorme quantité de sève d’érable, c’est pourquoi les Canadiens vouent autant d’affection à ce délicieux nectar doré. Ils en badigeonnent les gaufres, le bacon, les steaks, le poulet, les œufs, les salades, bref, à peu près tout ce qui leur tombe sous la main.

2. La poutine – une institution nationale

En vous promenant dans les rues de Montréal, il n’est pas rare d’y rencontrer quelques passants ayant en main une assiette de poutine. Ce plat, riche en calories et dont la consommation abusive risque d’entraîner une obstruction des artères, se compose de frites recouvertes de grains de fromage, le tout baignant dans une sauce au jus de viande. Non seulement la poutine est un plat délicieux, mais c’est également une institution nationale en vente partout – dans les cinémas comme les restaurants gastronomiques. Vous souhaitez vous fondre dans la population locale ? Pensez à bien prononcer « poutine » – non pas « poutin » – au moment de passer commande.

3. Les merveilles de la nature – présentes partout

Deuxième pays au monde en termes de superficie, le Canada a consacré une grande partie de ses terres à la conservation. Avec plus de 40 parcs nationaux et réserves naturelles, couvrant 300 000 kilomètres carrés, vous n’auriez pas assez d’une vie pour explorer la totalité de ses lacs, de ses rivières, de ses montagnes, de ses forêts, de ses glaciers et de ses littoraux, même si vous le vouliez.

4. Les loisirs de plein air – le paradis des amoureux de la nature

Les sports d’extérieur comme le ski, la randonnée, le vélo et l’escalade font partie intégrante de l’identité canadienne. En tête de la liste des grandes villes les plus propices aux activités de plein air, établie par la BBC : Vancouver, en Colombie-Britannique. Située à seulement 115 kilomètres de la station de ski de classe mondiale de Whistler-Blackcomb, à quelques minutes en voiture de l’épique site d’escalade de Squamish, et disposant d’un vaste réseau de pistes de VTT, Vancouver est l’un des meilleurs endroits au monde pour faire le plein de nature, tout en se divertissant au plus haut point.

5. La diversité – elle est inscrite dans l’ADN du pays

L’image typique du Canadien est souvent celle d’un bûcheron (de type caucasien) abattant des arbres en pleine forêt. La réalité est tout autre. Le Canada est l’un des 20 pays les plus diversifiés au monde, se plaçant ainsi loin devant les États-Unis et le Royaume-Uni. Une étude récente a montré qu’un cinquième de la population totale du Canada était née à l’extérieur du pays, représentant ainsi la proportion la plus élevée de tous les pays du G8. De plus, grâce à ses deux langues nationales – l’anglais et le français – et son pourcentage élevé de résidents nés à l’étranger, le taux de bilinguisme du Canada atteint 17,5 %. À Toronto – récemment déclarée ville la plus diversifiée du monde par BBC Radio – plus de 140 langues sont en usage et près de 51% de la population est née à l’extérieur du Canada.

6. La convivialité – elle coule de source

Arrêtez-vous à un coin de rue, une carte routière à la main, dans n’importe quelle ville canadienne et vous pouvez être sûr que quelqu’un viendra vous aider à retrouver votre chemin. Les Canadiens sont TELLEMENT sympathiques. Bien qu’il n’y ait pas de preuve empirique de la convivialité canadienne, des études ont révélé que les Canadiens ponctuaient souvent leurs conversations « d’atténuateurs » tels que l’usage du conditionnel ou de termes neutres, afin de réduire les tensions pouvant naître de sujets controversés ou potentiellement offensants. Au fait, ai-je précisé qu’ils ne klaxonnaient pas au volant et avaient tendance à se confondre en excuses à la moindre infraction ? Peut-être est-ce dû à l’eau du robinet (absolument délicieuse) … ou bien les Canadiens sont-ils tout simplement sympathiques.

7. Berceau du hockey

Il est presque étrange de constater que des personnes réputées pour leur incroyable convivialité soient tellement obsédées par un sport aussi brutal que le hockey. Une fois encore, c’est peut-être tout à fait logique… il faut bien passer ses nerfs sur quelque chose, n’est-ce pas ? Pour les Canadiens, le hockey est une passion nationale qui éclipse toute autre facette de la vie. C’est la pierre angulaire de chaque petite communauté et l’occasion des petits et grands rassemblements. Les enfants grandissent avec des patins aux pieds et un bâton à la main. Une scène de hockey est même représentée sur le billet de banque canadien de cinq dollars. Oh, et l’équipe nationale masculine canadienne est légendaire, tout comme l’équipe féminine, d’ailleurs : les hommes ont remporté neuf médailles olympiques au total – le record du monde – tandis que les femmes ont dominé les quatre derniers Jeux olympiques, en gagnant des médailles d’or à chaque fois.

8. Trailer Park Boys – l’exportation n°1 du Canada

Alors que le Canada est le plus grand exportateur mondial de sirop d’érable, la deuxième position en matière d’exportation revient (à mon humble avis) à l’émission de télévision à succès, Trailer Park Boys. Débordant d’un humour cru sans complexe, grossier et politiquement incorrect, la série du genre faux documentaire, commencée en 2001, suit les mésaventures d’un groupe de résidents d’un parc à roulottes en quête d’un prochain gros coup fumant pour se faire de l’argent. À visionner avant de visiter le pays pour vous faire une idée hilarante de la vie au Canada (absolument pas représentative de l’ensemble de la population, bien sûr !)

9. La pizza hawaïenne – seul aspect controversé au sujet du Canada

Les fruits ont-ils leur place sur une pizza ? Posez cette question à n’importe qui et vous obtiendrez inévitablement des réponses nettement partagées entre le « oui » et le « non ». Il n’existe tout simplement pas de position intermédiaire lorsqu’il s’agit d’ajouter des fruits sur une pizza ou, plus précisément, de l’ananas sur celle qui porte le nom de « pizza hawaïenne ». Le débat a récemment pris une tournure politique, lorsque le président islandais, Guðni Th. Jóhannesson, a demandé d’interdire « l’ananas comme garniture de pizza ». Mais, comment tout cela a-t-il commencé ? Eh bien, malheureusement pour les Hawaïens, la polémique sur la garniture des pizzas est à porter au compte de Sam Panopoulos, citoyen grec immigré au Canada, ayant créé, en 1962, une pizza composée de sauce tomate, de bacon canadien, d’ananas et de mozzarella. Le reste appartient à l’Histoire (controversée).

10. Le sweat à capuche « Bunny Hug » – ce qu’il y a de plus adorable au Canada

Le dernier élément et probablement le plus adorable de notre liste sur le Canada, est originaire de la province septentrionale du Saskatchewan. Là-bas, le terme « Bunny Hug » (câlin de lapin) est utilisé pour désigner un sweat-shirt à capuche. Sérieusement ?! A-t-on déjà entendu quelque chose de plus adorable ?

Une raison supplémentaire de vous y rendre cette année ? C’est le 150e anniversaire du Canada et il règne dans tout le pays une atmosphère de fête exceptionnelle. C’est donc le meilleur moment pour y aller.

Partez étudier l'anglais au Canada avec EFEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Voyage