Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

4 astuces simples pour apprendre une langue rapidement

4

Vous brûlez d’envie de partir étudier en Espagne, faire le tour des États-Unis en voiture ou passer l’été à surfer à Hawaï et, pour tirer le meilleur parti de cette expérience, vous avez également décidé de suivre des cours de langue. Tranquillement assis en salle de classe, à mémoriser de nouveaux mots, vous pourriez aussi vous dire : « je ne vais jamais y arriver. »

Faites-nous confiance, nous comprenons. Apprendre une langue n’est pas aussi simple que préparer une tasse de café – mais ce n’est pas impossible non plus. En fait, nous vous proposons quatre techniques simples pour vous aider à apprendre une nouvelle langue beaucoup plus rapidement.

Cela dit, comme pour toute chose digne d’intérêt, l’apprentissage d’une nouvelle langue exige du dévouement. Ainsi, souvenez-vous que ces techniques ne sont pas de simples astuces, mais qu’elles fonctionnent vraiment. Tout ce qu’il vous reste à faire pour savoir combien elles sont efficaces est de vous engager à les utiliser. Prêt ?

1. Discuter avec des personnes réelles

Depuis que nous avons commencé à cliquer et à glisser toute la journée sur nos dispositifs, nous avons développé l’idée que tout pouvait s’enseigner, s’apprendre et se pratiquer en l’absence de toute interaction. Vous souhaitez obtenir une maîtrise ? Vous suivez un cours en ligne. Vous cherchez une recette originale ? Vous interrogez Google.

Vous voulez apprendre une langue étrangère ? Vos choisissez une application. Il est vrai qu’Internet peut aider les étudiants en langue à enrichir leur vocabulaire et acquérir une plus grande confiance en leurs capacités, mais à moins d’avoir prévu de ne jamais prononcer un mot, laissez cette option de côté. Vous devrez discuter avec des locuteurs natifs (et ce, dès que possible !).

Maintenant, avant de renoncer à vos projets de voyage à l’étranger ; ne vous inquiétez pas. Discuter avec des locuteurs étrangers n’a rien d’effrayant ou de difficile. Essayez de trouver un partenaire d’échange linguistique dans votre ville pour échanger autour d’un café, par exemple, ou bien inscrivez-vous à un cours en ligne.

Si vous souhaitez associer une nouvelle expérience passionnante à vos études linguistiques, partez séjourner à l’étranger pour vivre pleinement la langue. Quoi que vous décidiez, faites-le avant de vous sentir « prêt ». Souvenez-vous que les langues sont faites pour être parlées.

2. Utiliser de nouveaux mots dès que possible

De nombreux étudiants en langue établissent consciencieusement des listes de nouveaux mots dans leurs cahiers, qu’ils n’emploieront sans doute jamais dans la vie réelle. Bien que noter de nouveaux mots soit une excellente habitude à prendre, ce n’est pas suffisant en soi. Comme dit le dicton, tout ce qui n’est pas utilisé est perdu !

Ainsi, la prochaine fois que vous entendrez un mot « exotique », ne vous contentez pas de le noter : faites l’effort de l’utiliser dès que possible, de toutes les façons possibles. Dites-le, écrivez-le dans une phrase, trouvez sa forme nominale, verbale ou l’adjectif qui s’y rapporte et interrogez vos amis locuteurs natifs à son sujet. Cette technique place le nouveau vocable dans un contexte vivant et permet à votre esprit de l’enregistrer plus rapidement !

3. Poser un maximum de questions

Ne soyez pas cet élève timide, perdu fond de la classe, prenant des notes de façon obsessionnelle : les enseignants aiment les étudiants qui posent de bonnes questions ! Vous ne savez pas quoi demander ? Dressez une liste de questions d’ordre général dans votre ordinateur portable et utilisez-les en cours. Rappelez-vous que les questions les plus pertinentes fournissent davantage de précisions et dissipent le doute.

Les questions suivantes comptent parmi les plus pertinentes : « quelle est la forme nominale / verbale ou l’adjectif qui se rapporte à ce mot ? », « est-ce que ce mot s’utilise dans des situations formelles ou plutôt informelles ? », « suis-je capable de trouver des synonymes / antonymes de ce vocable ? » ou (si la nouvelle langue étudiée est parlée dans plusieurs pays différents) « est-ce que ce terme a le même sens au Chili / en Espagne / au Honduras ? »

Si vous n’êtes pas inscrit à des cours de langue, pas de panique ! Posez vos questions sur un forum (essayez Wordreference.com), cherchez-les sur Google ou demandez de l’aide à vos amis locuteurs natifs.

4. Commencer par le vocabulaire indispensable

Imaginez que vous atterrissiez à Madrid, prêt à commencer votre semestre d’études à l’étranger et à discuter avec d’authentiques Espagnols. Pensez à quoi pourraient ressembler ces conversations. Il y a fort à parier que vous ne vous lancerez pas d’entrée de jeu dans un échange constructif intense sur l’art ou la politique, n’est-ce pas ? Pour bien démarrer vos premières journées et semaines à l’étranger, pensez aux situations dans lesquelles vous serez susceptibles de vous trouver.

Par exemple : je me suis perdu (thèmes : se déplacer dans la ville, les transports publics, les sites touristiques de la ville). Je veux manger (thèmes : commander un repas, se rendre au supermarché). J’aimerais faire rencontres amicales (thèmes : poser des questions personnelles, parler de la famille et des amis). Après avoir identifié vos champs lexicaux, vous saurez où concentrer vos énergies. Cela facilitera considérablement votre expérience !

Apprendre une langue avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus