Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

5 tours du monde de rêve. Quel est le vôtre ?

5

Imaginez-vous bouclant vos valises, saisissant votre passeport au vol dans une course folle, puis quittant la maison précipitamment, sautant dans le premier train en partance pour l'aéroport et arrivant juste à temps pour l'embarquement. Vous avez oublié le chargeur de votre téléphone et n’avez pas eu le temps de boire votre café du matin, qu’à cela ne tienne. Vous attendiez ce moment depuis des mois, vous en rêviez depuis votre plus jeune âge et maintenant, vous y voilà : prêt pour votre voyage autour du monde.

Je pense que nous avons tous rêvé de ce moment et pensé à l'endroit où nous conduirait ce voyage de rêve. J’ai demandé à certains de mes formidables collègues de me citer trois étapes du tour du monde de leurs rêves et les raisons qui motivent leurs choix. (n’oubliez pas de partager les vôtres à la fin de cet article !)

1. Isabelle : Tokyo – Honolulu – Helsinki

Helsinki : La capitale finlandaise offre tout ce dont j’ai besoin pour être heureuse : une scène design décontractée, une culture de café dynamique et une architecture à couper le souffle, de quoi me détourner de mon engouement pour la caféine et me faire réfléchir à tout l’art et tous les meubles tendance que je veux acheter.

Tokyo : Je suis fascinée par l’histoire et les contrastes de la culture japonaise – et ne parlons pas de la nourriture ou du fait qu’il existe des bars à chat. Je pense que l’agitation de Tokyo, ville excentrique et colorée, sera parfaite pour ma prochaine destination.

Honolulu : Je veux apprendre à surfer, et je pense qu’avaler de grandes quantités d’eau salée en essayant désespérément de me tenir debout sur une planche de surf sera certainement plus amusant à Hawaï. Je me suis imaginée, de nombreuses fois, détendue dans un hamac et savourant des tranches d’ananas en parlant d’attraper des vagues géantes, tout cela au son d’un ukulélé, bien sûr.

2. Lena : Le Cap – Séoul – San Francisco

Le Cap : J’ai toujours voulu voir Le Cap. J’ai entendu dire que la ville avait une culture très sobre et pourtant très tendance que tout le monde devrait découvrir à un moment donné. En plus, j’adore les éléphants et serais ravie d’en apercevoir un dans son habitat naturel.

Séoul : J’ai entendu dire que cet endroit avait une âme. Désolée, il fallait que j’en parle. En toute sincérité, je pourrais aller à Séoul rien que pour la nourriture. Cherchez les mots Samgyupsal, gogigui et dakgalbi et vous comprendrez à quoi je fais allusion.

San Francisco : C’est une des villes d’Amérique à voir absolument et que je n’ai justement pas encore vue. San Francisco est une ville côtière, au climat plutôt froid – munissez-vous de gros pulls confortables – et aux innombrables boulangeries, qui en font un lieu idéal. On y trouve également certaines des activités de plein air les plus fantastiques du pays, pratiquement aux portes de la ville.

3. Tom : Barcelone – Bangkok – Sydney

Barcelone : Aucun voyage ne saurait être complet sans une visite de la capitale culturelle d’Espagne. Dans quelle autre ville pourrais-je aller de la plage aux boutiques clandestines en passant par le bar sans jamais m’ennuyer ou avoir faim dans l’intervalle ? L’atmosphère décontractée, chaleureuse et chic de Barcelone est sans nul doute l’ambiance que j’aime.

Bangkok : La capitale thaïlandaise est vraiment très attachante et je ne m’en lasse pas. Mon premier arrêt sera consacré à déguster une délicieuse cuisine de rue à volonté pour quelques centimes seulement, avant de céder à la culture consumériste et d’explorer des centres commerciaux géants avec leur touche unique d’extravagance asiatique.

Sydney : Rien ne vaut une ville qui a tout – du surf aux gratte-ciels. L’ambiance décontractée de Sydney ne manquera pas de vous apaiser l’âme après de (très) longues heures de vol – et puisque l’Australie appartenait autrefois au Royaume-Uni, culturellement parlant, vous n’aurez nullement l’impression de vous trouver à un million de miles de chez vous.

4. Yagmur : Paris – Le Cap – NewYork

Paris : Je n’imagine pas meilleur point de départ à mon tour du monde qu’une visite de la ville des lumières et de l’amour. Paris a une histoire vraiment riche, mais aussi une scène artistique et culturelle spectaculaire. J’aimerais aller au Louvre pour admirer la Mona Lisa, faire les boutiques aux Champs-Elysées et terminer la journée par un pique-nique de vin et de fromage face à la Tour Eiffel.

Le Cap : Cette ville a tout : plages ensoleillées, paysages incroyables et habitants sympathiques. J’aimerais commencer ma visite par un bain de soleil sur l’une des nombreuses plages cachées, avant de partir à l’assaut de Table Mountain. Le Cap offre un des panoramas les plus époustouflants et je ne saurais imaginer meilleur endroit pour faire du parapente. Si, comme moi, vous êtes passionné d’animaux, vous ne quitterez pas Le Cap sans avoir fait un safari ou visité la colonie de manchots africains de la plage de Boulder.

New York : Je ne peux imaginer meilleure fin à mon voyage qu’une semaine passée dans la capitale du monde. La ville compte tellement de quartiers et de sites emblématiques que je pourrais passer des journées entières à simplement explorer les quatre coins de la Grosse Pomme et prendre du bon temps. L’aura de New York donne l’impression de possibilités infinies ! Et n’oublions pas que New York abrite certains des meilleurs restaurants et bars du monde.

5. Kaisa : Sydney – Honolulu – La Nouvelle-Orléans

Sydney : Je commencerais mon voyage autour du monde par une semaine à Sydney, à flâner dans les cafés décontractés, qui affichent leur culture de café tendance, tout en profitant du soleil de Bondi Beach ou en assistant à un concert au célèbre Opéra de Sydney. Un voyage à Brisbane et aux environs de Fraser Island complètera agréablement ma brève visite du Down Under.

Honolulu : Pourquoi se limiter à une magnifique station balnéaire, alors qu’une autre se trouve à peine à quelques encablures ? Je passerais ma deuxième semaine sur l’archipel paradisiaque d’Hawaï, après avoir fait les boutiques et déjeuné copieusement à Honolulu, je m’échapperais vers d’autres îles plus calmes pour quelques jours de détente sur des plages de classe mondiale.

La Nouvelle-Orléans : J’adorerais voir L.A. ou explorer San Francisco, mais à mon retour en Europe, je pense, à la place, passer une semaine ou deux dans la ville décontractée de La Nouvelle-Orléans, dans le Sud des États-Unis. Ainsi, je pourrais explorer sans limites l’étonnant mélange de cultures et l’incroyable scène musicale de la ville, et me repaitre de bons petits plats, réputés parmi les meilleurs de toute l’Amérique.

Faites de vos rêves de voyage une réalitéEn savoir plus

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus