Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

7 comtés britanniques que vous ne savez probablement pas prononcer

7

Si vous avez séjourné quelque temps au Royaume-Uni, vous savez que notre pays compte de nombreux comtés, qui représentent, en fait, des fractions de la nation qu’ils composent. Ils se terminent généralement par shire, ancien mot d’anglais signifiant « zone à administrer ». La plupart des noms de ces comtés sont tout à fait logiques – comme, par exemple, Buckinghamshire, qui tire son nom de la ville de Buckingham qu’il abrite.

Toutefois, les prononcer est une autre paire de manchettes... Consultez plutôt la liste ci-dessous, afin de découvrir combien d’entre eux vous êtes capable de prononcer correctement. Souvenez-vous que l’important n’est pas de gagner, mais de participer. Ou plutôt, non, en réalité, l’important est surtout de gagner.

Nottinghamshire

Celui-là, vous devriez le connaître, puisqu’il s’agit du comté d’origine de Robin des Bois. On y retrouve le nom de la ville qu’il abrite, Nottingham, et les deux T impliquent que l’accent se place sur le o qui les précède (cette règle n’est peut-être pas fiable, puisque je viens juste de l’inventer).

Prononciation : NOTT-ingam-shurr

Tyne and Wear

Même si vous êtes originaire du Royaume-Uni, vous pouvez tout à fait ne pas comprendre les habitants de cette région, car ils ont un accent TERRIBLEMENT prononcé (et vraiment étrange, si vous n’avez pas grandi dans le Nord-Est). Le nom de la région est plutôt cool, non ?

Prononciation : Taiin and WEE-ah

Somerset

Il s’agit de mon comté d’origine ! C’est un endroit assez magnifique, puisqu’il renferme des plages et des vergers et que le temps n’y est pas trop mauvais – c’est l’un des quatre comtés (avec Dorset, Devon et Cornwall) privilégiés par les Britanniques pour des vacances au Royaume-Uni.

En outre, la moitié de sa superficie était immergée jusqu’à il y a environ 200 ans – cela explique la signification littérale de son nom, « terre d’été », puisqu’en hiver, pour fuir les terres basses inondées, les habitants partaient se réfugier dans les villages des collines. Pas très pratique, je vous l’accorde, mais les plages sont tout simplement adorables, de sorte que personne n’y trouve rien à redire.

Prononciation : SUMMER-sett

Leicestershire

Les Britanniques s’amusent beaucoup d’entendre les Américains essayer de prononcer le nom de ce comté (ou de la ville de Leicester de laquelle il tire son nom), puisqu’ils le font de façon erronée, à savoir, lee-sess-tur-shurr. C’est comme lorsque des Britanniques se rendent aux États-Unis et prononcent Seattle, seat-ell. Hilarant, mais pas très pertinent.

Prononciation : LESS-turr-shurr

Gloucestershire

Ce comté, qui abrite la ville de Gloucester, embarrasse également les Américains (et n’importe qui d’autre, pour être tout à fait juste). Qu’il s’agisse du comté ou de la ville, aucun d’entre eux ne se prononce comme s’il s’épelle, parce qu’il arrive aussi aux Britanniques de ne respecter les règles, pas même les leurs.

Prononciation : GLOSS-turr-shurr

Durham

De manière plutôt inventive, le comté de Durham abrite la ville de Durham, ce qui déroute à peu près tout le monde. Tant et si bien que lorsque qu’un événement se produit dans le comté de Durham et non dans la ville éponyme, les chaînes d’information doivent préciser qu’il s’agit du comté de Durham, afin d’éviter toute confusion. Parce que c’est tout à fait logique. En outre, le H est muet.

Prononciation : DURR-am

Lincolnshire

Vous pensez probablement être capable de ne pas écorcher le nom de ce comté et de la ville éponyme de Lincoln. Eh bien, vous avez tort – le L étant silencieux, il ne se prononce pas du tout lin-colln-shurr. Enfin, peut-être un peu, mais pas vraiment. De toute façon, honte à vous !

Prononciation : LIN-kun-shurr

Etudiez l'anglais au Royaume-UniEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus