Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Conseils de professeurs sur l’apprentissage linguistique

Conseils

La plupart des apprenants en langues se sont heurtés à un mur, à un moment donné. Peut-être que leurs progrès n'ont pas été aussi rapides qu’ils le souhaitaient ou qu’ils ont eu du mal à passer au niveau suivant et se sont demandés pourquoi. Eh bien, je pense avoir une explication, tout comme votre professeur, d’ailleurs, – et j’ai le regret de vous annoncer qu’il est peut-être temps de regarder les choses en face et d’entreprendre quelques changements.

Voici ce que votre professeur aimerait que vous sachiez sur l'apprentissage linguistique et les changements qu'il espère que vous entreprendrez (mettez en pratique les corrections suggérées et vous êtes à peu près sûr de progresser plus rapidement).

Certains camarades de classe peuvent être vos ennemis

Une classe typique de langue étrangère sera composée d’étudiants du monde entier. Au début, tout le monde – à l’exception, bien sûr, des étudiants les plus assurés – regarde nerveusement autour de soi, à la recherche de quelqu’un près duquel s’asseoir en classe. Bon nombre tirent le gros lot : un locuteur de langue maternelle similaire. Quelqu’un avec qui parler et travailler en tandem. Quelqu’un qui vous comprend. Super, n’est-ce pas ?

Faux ! En classe, votre nouvel ami apparaît davantage comme un ennemi – en ce qui concerne l’apprentissage, en tout cas. En vous asseyant régulièrement à côté de lui, vous risquez de freiner vos progrès. Tout cela parce que la tentation de parler ensemble dans votre langue finira par être trop forte et vous cesserez de relever les défis du cours. En bref : vous saboterez votre expression orale et écrite.

Corriger le tir : si vous avez un ami de langue maternelle similaire dans votre classe, saluez-le avant la leçon, puis séparez-vous jusqu’à la fin du cours. En classe, relevez le défi en allant vous asseoir près d’un étudiant différent, à chaque fois, ou tout du moins, près de quelqu’un qui ne soit pas un locuteur de votre langue maternelle.

Interagir avec une palette d’étudiants de langue maternelle différente et aux compétences variées vous permettra de communiquer plus efficacement et d’apprendre plus rapidement.

Les devoirs ont vraiment un but

« … et voici les devoirs pour le prochain cours » ainsi conclut votre professeur. « Parfait » pensez-vous, tout en l’écrivant dans votre cahier. Vos intentions sont bonnes… mais quand arrive le prochain cours, mieux vaut ne pas ouvrir votre cahier. Des devoirs ? Quels devoirs ? « Ah, bien » dites-vous. « Cela n’affectera en rien mes résultats. »

Cependant, croyez-le ou non, votre professeur ne vous donne pas des devoirs à faire dans le seul but de s’écouter parler – mais plutôt pour vous aider à mieux apprendre, en consolidant le contenu dans votre esprit avant d’assister au cours suivant.

Apprendre une langue étrangère – comme tout autre activité – prend un certain temps et requiert pas mal d’efforts – ainsi, enchaîner plusieurs cours par semaine sans y intercaler quelques devoirs ne fera que ralentir vos progrès.

Corriger le tir : faites vos devoirs dès la fin du cours. Pour mieux vous plier à cette habitude, offrez-vous une petite douceur en faisant toujours vos devoirs dans votre café préféré, après la classe, ou confortablement installé dans votre canapé accompagné d’une boisson chaude.

Pour gagner encore plus de points, prenez l’étude en solo au sérieux et accomplissez vos propres tâches entre les cours : regardez des films et cherchez le sens des nouveaux mots que vous entendez, apprenez les paroles des chansons ou changez la langue des applications de votre téléphone et apprenez ensuite à les utiliser.

Le mot « but » ne concerne pas uniquement l’univers du sport

Mes amis, ce jeu de l’apprentissage linguistique n’est pas facile et demande pas mal de temps – il est difficile de se rendre compte de ses propres progrès sans avoir le recul nécessaire, ce qui entraîne parfois du stress et de la frustration. Les professeurs le constatent en permanence. Mais ils constatent aussi combien les étudiants ayant à l’esprit des objectifs clairs ont tendance à obtenir de meilleurs résultats.

Les meilleurs objectifs ont tendance à être spécifiques et légèrement stimulants, s’ils sont accompagnés de délais précis. Ils sont efficaces, car ils attirent l’attention sur vos points particuliers actuels et indiquent vos progrès.

Corriger le tir : identifiez clairement votre objectif en termes positifs (par exemple, en octobre, je serai capable de parler en allemand à la mère de mon partenaire) et les quelques étapes pour l’atteindre (je dois apprendre à parler de ma famille, de mon travail, de mes préférences et de mes aversions).

Consignez votre objectif par écrit et contrôlez régulièrement vos progrès. Certaines personnes trouvent également utile de partager leurs objectifs avec un ami, afin de le rendre comptable de leurs progrès.

Vos efforts sont essentiels à votre réussite

L’une des situations les plus difficiles pour un enseignant est de voir qu’un étudiant ne prend pas ses études au sérieux. En vérité, ces étudiants – les retardataires qui consultent leur téléphone, négligent leurs devoirs et s’assoient à côté de leur meilleur ami – perdent leur temps et leur argent.

Parce qu’il n’existe pas de pilule multilingue, ceux d’entre nous qui n’ont pas grandi dans un environnement bilingue doivent étudier pour apprendre une langue. Donc, ne devenez pas ce type d’étudiant ! Tenez-vous droit et ne ménagez pas vos efforts.

Corriger le tir : tout comme la course d’endurance, l’apprentissage des langues demande des efforts soutenus, au fil du temps, contrairement à la course de vitesse ! Plutôt que de bûcher deux heures avant le cours, consacrez à vos devoir entre 20 et 30 minutes de travail ciblé, tous les jours. Faites vos devoirs, utilisez des supports visuels, lisez ou suivez l’un de ces conseils d’étude.

Astuce supplémentaire : pour être en condition avant la classe, arrivez bien à l’heure et accordez-vous quelques minutes pour calmer votre esprit et réviser vos notes avant le début de la leçon.

Vous pouvez y arriver, vous le pouvez vraiment

Si vous avez l’impression que votre objectif d’apprendre une nouvelle langue est irréalisable, il y a un dernier point que votre professeur souhaiterait que vous sachiez : vous pouvez y arriver ! Croyez-moi, je le sais (moi aussi j’ai enseigné !) Il vous faudra déterminer des objectifs et en respecter la planification et la cohérence, mais les résultats vaudront largement les efforts déployés.

Apprenez une langue à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus