Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 choses à savoir avant de vous installer à Vancouver

10

Beaucoup d’entre nous rêvent actuellement de changer de décor, c’est donc le moment idéal pour commencer à rechercher et planifier des voyages plus longs, voir ce fameux déménagement que vous envisagez depuis quelque temps.

Cette magnifique ville canadienne est un bienfait pour l'âme. Débordant d'activités en lien avec la nature et la culture, Vancouver attire comme un aimant les voyageurs et les experts du monde entier. Vous envisagez d’y poser vos valises ? Voici 10 faits à connaître avant de vous installer à Vancouver.

1. Nouvelle ambiance urbaine

Alors qu’elle n’abrite pas de bâtiments anciens, tels que vous en trouverez à Rome, et que, contrairement à Paris ou Madrid, elle ne possède pas non plus une longue histoire culturelle, Vancouver jouit cependant d’une formidable ambiance jeune et positive. Ici, tout incite à la nouveauté ; qu’il s’agisse d’entreprises, de cuisine, d’idées ou d’expériences en général. Et c’est un univers que vous trouverez addictif.

2. Les applications automobiles

Vous n’avez pas prévu d’acheter une voiture ? À Vancouver, ce n’est pas un problème. Téléchargez les applications Evo ou Car2Go pour louer une voiture à l’heure. L’adhésion vous coûtera une somme modique, puis, vous devrez payer pour ce que vous utilisez. Pour rester dans la légalité, rappelez-vous qu’après un séjour de 90 jours à Vancouver, vous devrez remplacer votre permis de conduire par un permis canadien.

3. Les transports publics

Les personnes qui ne conduisent pas pourront toujours se déplacer facilement. Métro léger et bus SkyTrain : vous aurez besoin d’une carte Compass à recharger à bord pour vos déplacements. N’oubliez pas de scanner votre carte dans le train. Cependant, il est également facile de vous déplacer à vélo : avec plus de 1200km de pistes cyclables, Vancouver est la ville la plus engagée d’Amérique du Nord en faveur des cyclistes.

4. Une ville inclusive

Les habitants de Vancouver sont extrêmement tolérants vis-à-vis des horizons et choix différents. En fait, abritant les plus grandes Pride au monde, c’est l’une des villes les plus gay-friendly de la planète. Pour couronner le tout, Vancouver est très multiculturelle – à tel point que 52% de sa population est de langue maternelle autre que l’anglais et qu’il s’agirait même de la ville la plus asiatique en dehors de l’Asie.

5. Un excellent équilibre entre vie professionnelle et vie privée

C’est une ville importante, de taille modeste, qui propose néanmoins des divertissements dignes d’une grande agglomération en termes de vie nocturne, culture, bars et restaurants. Vous trouverez toujours suffisamment d’événements et de nouvelles activités pour ne pas susciter en vous ce sentiment de « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire après le travail, aujourd’hui ? ». Vous n’aurez peut-être plus jamais besoin de vous poser cette question !

6. Les pourboires

Selon l’endroit d’où vous êtes originaire, vous verrez peut-être la culture du pourboire comme une étrange coutume à laquelle vous habituer. De toute façon, cela devient très vite une seconde nature. Les pourboires usuels de 10% à 20% s’ajoutent facilement lors des paiements par carte, juste avant de saisir le code secret.

De plus, si vous êtes à la recherche d’un travail à temps partiel dans les premiers temps de votre séjour à Vancouver, n’oubliez pas que les emplois de service, même s’ils ne sont pas les mieux rémunérés à l’heure, vous permettent d’obtenir d’excellents pourboires.

7. Hockey sur glace

Plongez dans l’esprit du sport le plus célèbre du Canada en soutenant les Vancouver Canucks et les Vancouver Giants, l’équipe junior majeure. Le hockey sur glace est un sport extrêmement rapide et athlétique : on a du mal à croire que les joueurs puissent se déplacer aussi vite. Si vous avez attrapé le virus du patinage, vous êtes au bon endroit. Vancouver abrite huit patinoires où vous rendre pour pratiquer vos talents de hockeyeur ou, plus généralement, de patineur.

8. À proximité des États-Unis

Lorsque Vancouver sera votre port d’attache, vous serez largement éloigné du reste du Canada. En fait, Calgary, située à 8 heures de route, est raisonnablement la grande ville la plus proche. De toute façon, vous verrez probablement davantage les États-Unis. En effet, le magnifique État de Washington qui borde le Canada, où se trouve la ville de Seattle, n’est qu’à trois heures de route et la ville de Portland, dans l’Oregon, à peine un peu plus loin.

9. Les locations

La période de location des appartements commence généralement le 1er ou le 15 de chaque mois, vous devrez donc trouver un logement à temps pour intégrer votre nouveau foyer. Vous signerez probablement pour un minimum de 6 à 12 mois et devrez vous procurer des meubles (les appartements meublés ne sont pas nécessairement la norme). En ce qui concerne les acomptes, n’oubliez pas que vos dépôts de garantie ne peuvent pas dépasser la moitié du premier mois de loyer.

10. Prenez une carte BCID

Vous pensez passer plus de six mois à Vancouver ? La carte d’identité de la Colombie-Britannique vous évitera d’avoir à vous munir de votre passeport ou de votre pièce d’identité délivrée à l’étranger lors de vos sorties nocturnes. Vous pourrez utiliser votre BCID à la place dans les pubs et les clubs.

Parce qu’elle est reconnue comme pièce d’identité gouvernementale, vous pourrez également l’utiliser pour ouvrir un compte bancaire (bien que ce ne soit pas le seul moyen de procéder). Vous aurez besoin de votre permis de travail ou d’études, de votre passeport et d’une autre pièce d’identité avec photo (comme votre permis de conduire) pour obtenir la vôtre.

Etudiez l'anglais à VancouverEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus