Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

10 festivals de musique à ne pas manquer

Découvrez quelques festivals de musique à ne pas manquer lors de votre prochain voyage musical (sans ordre de priorité particulier) :

1. Sziget (Budapest – Hongrie)

Sziget – mot hongrois signifiant île – a lieu sur l’île d’Óbuda, au cœur du Danube. Pendant les sept jours que dure le festival, plus de 400.000 personnes déferlent sur l’île pour y écouter les plus grands noms du monde de la musique (dont Robbie Williams, Avicii et Florence and the Machine) et profiter des différents spectacles, équipements et événements proposés.

2. Glastonbury (Pilton – Angleterre)

Le Glastonbury Festival, qui réunit assurément des participants de catégorie A, fait l’objet d’un véritable culte parmi les amateurs de musique. À ses débuts, dans les années 1970, ses 1.500 participants payaient leur billet 1 £ et ce prix incluait également une distribution gratuite de lait de la ferme voisine. En 2014, plus de 100.000 billets du festival ont été vendus à 210 £, en moins de 90 minutes. Et à propos de ce lait gratuit : d’ordinaire, le site du festival abrite environ 400 vaches qui doivent être déplacées pour l’événement.

3. Hideout (Zrce – Croatie)

Si vous souhaitez vous rendre à un festival de classe mondiale, sans pour autant vous encombrer de bagages, optez pour Hideout : cette longue fête de cinq jours et cinq nuits a lieu sur la plage de Zrce, sur l’île de Pag, nichée au cœur des montagnes et de la superbe mer Adriatique. Non seulement la plage est le lieu où se déroule le festival, mais d’autres fêtes légendaires y sont également organisées sur des bateaux et autour des piscines.

4. Exit (Novi Sad – Serbie)

Si vous êtes tenté par l’acoustique d’une forteresse, il existe un festival de musique à votre goût : Exit, qui se tient à la forteresse de Petrovaradin. Celui que l’on considérait, en 2014, comme l’un des meilleurs festivals européens était initialement un simple mouvement étudiant luttant pour la paix et la démocratie en Serbie et dans les Balkans. Cette forte orientation sociale continue d’animer l’esprit d’Exit – ce dernier étant toujours géré par un organisme à but non-lucratif. Cette année, y participe une brillante pléiade d’artistes, issus plus particulièrement de l’univers de la dance music.

5. Tomorrowland (Boom – Belgique)

Tomorrowland, véritable Mecque des fans de musique dance, est l’un des festivals les plus célèbres au monde, dont les places se vendent généralement très rapidement, au rythme effréné de 360.​​000 billets par heure. Des festivaliers originaires de plus de 220 pays déferlent sur la Belgique pour admirer la conception de sa scène légendaire et y danser jusqu’au bout de la nuit. Quiconque n’ayant pu se procurer un billet peut regarder la transmission en direct ou assister à Tomorrowland aux États-Unis ou au Brésil.

6. Ultra (Miami – États-Unis)

Ultra est un festival de musique électronique qui attire les meilleurs DJ du monde. Ultra est certainement le meilleur endroit où faire la fête et, le fait qu’il ait lieu en plein centre de Miami ne gâche rien non plus. Puisqu’il est presque impossible de se procurer des billets, il existe désormais plus de dix festivals Ultra aux quatre coins de la planète.

7. Governors Ball (Randall’s Island – New York – États-Unis)

Governors Ball – littéralement le bal des gouverneurs – n’a rien à voir avec la politique. Il s’agit plutôt d’un festival de musique de trois jours, organisé sur une toute petite île, aux confins de Manhattan, du Queens et du Bronx. C’est l’un des événements les moins importants de la liste, mais il a sans nul doute le potentiel de devenir un grand classique comme le prouvent quelques grands artistes de renom, dont Drake et Lana Del Ray. L’un de ses meilleurs atouts : la vue. En effet, peu de choses surpassent la contemplation du panorama de New York au son de votre groupe préféré.

8. Sonar (Barcelone – Espagne)

Sonar est le festival international de musique avancée et d’art multimédia – en bref, c’est LE festival de tous les fans obsessionnels de multimédias à tendance culturelle et musicale. Désormais devenu un évènement incontournable dans le calendrier des amateurs de musique et d’art contemporain, il compte plusieurs répliques à travers le monde.

9. Fuji Rock (Naeba – Japon)

Fuji Rock est le plus grand événement musical en plein air du Japon. Autrefois, il se tenait au pied du mont Fuji, avant d’être transféré à Naeba Ski Resort, à la fin des années 1990. Sept scènes y sont nichées au milieu de forêts mystiques et de ruisseaux étincelants. Avant de pouvoir vous déhancher au son du (Fuji) rock, il vous faudra rejoindre le site du festival au moyen d’une télécabine de 5,5 km de long offrant une vue à couper le souffle.

10. Coachella (Indio – États-unis)

À première vue, le Coachella Valley Music and Arts Festival, organisé à l’Empire Polo Club, dans le désert du Colorado, ne semble pas être l’événement le plus passionnant de l’année. Pourtant, Coachella est devenu l’endroit incontournable où se rendre et se faire photographier. Bien que l’on y trouve toujours une étonnante sélection d’artistes, le festival porte autant sur la mode et les VIP que sur de réels spectacles.

Apprenez une langue à l'étrangerEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Vie étudiante