Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Votre guide pour vous installer à l’étranger : 10 démarches à entreprendre avant le départ

Votre

S’installer à l’étranger est l’une des démarches les plus intéressantes et fascinantes qu’une personne puisse entreprendre, mais cela ne veut pas dire qu’il faudrait agir rapidement ou sans réfléchir. Que vous votre séjour à l’étranger soit destiné à apprendre une nouvelle langue, travailler ou étudier, prendre le temps de vous préparer et de prévoir quelques-unes des difficultés auxquelles vous pourriez être confronté pendant votre absence est extrêmement judicieux !

  1. Recherchez votre destination

Vous ne savez pas où aller ? Plongez dans les délicieux trous noirs de l’étude en ligne concernant votre future destination. Recherchez sa culture, ses habitants, sa gastronomie, ses villes intéressantes, ses merveilles naturelles et, bien sûr, sa langue. Si vous ne la parlez pas, prévoyez de suivre au moins un cours d’initiation avant votre arrivée. Plus tard, une fois immergé dans la culture locale, votre aisance et vos compétences en communication s’amélioreront considérablement – mais votre assurance, au cours de ces premiers jours, sera bien supérieure en ayant planifié votre séjour en amont.

  1. Connaissez vos options de visa

Si vous vous installez dans un pays nécessitant un visa, étudiez et demandez le visa de longue durée le plus avantageux pour votre situation. Par exemple, les voyageurs qui ne travailleront pas pourront se contenter d’un visa touristique, alors que ceux qui souhaiteront étudier ou exercer une activité professionnelle auront besoin d’un visa adéquat.

Vous devrez également être clair sur le processus de renouvellement du visa : pourrez-vous le faire à l’intérieur même du pays ? Aurez-vous besoin de retourner dans votre pays d’origine ? Ou pourrez-vous quitter le pays et renouveler temporairement votre visa à votre retour ? Le savoir à l’avance vous aidera à éviter des changements de programme inattendus.

  1. Économisez autant d’argent que possible

S’installer à l’étranger comporte une liste des coûts associés qu’il est préférable de planifier à l’avance et pour lesquels commencer à économiser. Ceux-ci comprennent :

  • Les visas et les frais associés (y compris les déplacements potentiels) aux fins de renouvellement
  • Le renouvellement du passeport (certains pays exigent jusqu’à 12 mois de validité)
  • Les billets d’avion (éventuellement aller-retour)
  • L’assurance voyage à l’étranger
  • Les vaccinations et les bilans de santé
  • Les médicaments sur ordonnance (il est judicieux de les avoir à portée de main)
  • Le loyer et la caution initiale pour votre nouveau logement
  • Les meubles ou autres objets dont vous pourriez avoir éventuellement besoin
  • Les remboursements obligatoires ou l’assurance automobile que vous pourriez avoir dans votre pays d’origine
  • Les frais de subsistance à couvrir (si vous ne travaillez pas) ou destinés à vous soutenir (pendant que vous cherchez du travail)
  • Et bien plus encore
  1. Laissez une trace écrite

Assurez-vous de garder des copies papier et numériques de tous vos documents personnels et de santé importants (tels que votre acte de naissance, votre passeport, vos diplômes, votre assurance voyage, vos antécédents médicaux et votre carnet de vaccination). Conservez-les avec vous, à tout moment, sur le cloud et donnez-en des copies à un ami ou un membre de votre famille de confiance. De cette façon, vous gagneriez du temps tout en vous épargnant du stress si vous deviez fournir ceux-ci à la hâte.

  1. Obtenez des bilans de santé

Bien qu’il y ait naturellement des médecins dans votre ville de destination, il est judicieux de vous savoir en pleine forme au moment du départ. Prenez donc rendez-vous chez le dentiste, le médecin généraliste, ainsi que chez tout autre professionnel de santé que vous consultez habituellement (chiropraticien, ophtalmologiste, dermatologue, etc.).

  1. Réglez tous les détails de votre projet

Appelez votre compagnie de téléphonie et vos prestataires de services longtemps à l’avance pour annuler vos abonnements. Informez votre banque de vos projets, annulez tous les dépôts directs que vous pourriez avoir et renseignez-vous sur les frais et charges de vos cartes de débit et de crédit. Faites suivre votre courrier au domicile d’un ami ou d’un membre de votre famille et décidez de la vente ou du remisage de votre voiture (et du régime d’assurance à souscrire si vous la conservez).

Plus tard, décidez des effets à emporter avec vous et de ceux à vendre ou à remiser. Vous devrez également céder ou sous-louer votre maison ou votre appartement (ce qui est particulièrement important pour ne pas recevoir de facture surprise à votre retour !).

  1. Cultivez votre santé émotionnelle

À mesure que se rapproche la date fatidique du départ, vous vivrez probablement des hauts et des bas en termes d’excitation, de stress, de confiance et d’inquiétude. Sachez que cela est normal. Assurez-vous de contacter vos amis, de les voir souvent, de revisiter vos endroits préférés dans votre ville, d’écrire, de lire, de contempler et de vous préparer émotionnellement au changement qui vous attend.

Si vous pensez que cela pourrait vous aider, organisez-vous une fête de départ. Si les rassemblements en petit comité avec des groupes d’amis sélectionnés sont davantage votre tasse de thé, ce n’est pas mal non plus. Faites le nécessaire pour vous sentir prêt.

  1. Établissez de nouvelles connexions

N’oubliez pas : d’autres ont ouvert la voie avant vous ! Pour apprendre de leurs expériences, contactez les amis de vos amis et rejoignez des groupes sur les réseaux sociaux pour les expatriés dans le pays de votre choix. Ils seront une source inestimable d’informations sur les quartiers les plus agréables à vivre, les expériences avec les employeurs, la santé, le choc culturel et tout autre élément qui se présentera.

  1. Repérez votre quartier

Après avoir trouvé un endroit où vivre, prenez un moment pour vraiment connaître votre quartier. Il y a des lieux évidents à considérer (le supermarché, les pharmacies ouvertes la nuit, le dispensaire, le parc, les coiffeurs, la salle de sport), mais aussi d’autres aspects plus locaux. Il s’agit de la boulangerie, de la fromagerie, du confectionneur de vêtements, de la confiserie, du magasin d’occasion, du café et de n’importe quel commerce artisanal. Des personnages intéressants dirigeront certainement ces lieux et vous passerez du temps à observer les gens et à pratiquer votre nouvelle langue. Dans l’ensemble, ce seront quelques-uns de vos souvenirs préférés.

  1. Ayez un objectif en tête

Il est étonnamment facile de passer du temps à l’étranger et d’être confronté plus tard à la date du vol de retour avant d’être totalement prêt à partir. Avant de partir – et encore de temps en temps pendant votre séjour – demandez-vous ce que vous aimeriez vraiment retirer de votre expérience à l’étranger.

Est-ce une chance de voyager le plus possible ? Vous sentir en confiance et maîtriser la langue de votre choix ? Travailler dans une entreprise à l’étranger ? Faire du bénévolat ? Découvrir la culture de vos ancêtres ? Étudier à l’université ? Acquérir une expérience de vie avant de reprendre des études ?

Vous rappeler pourquoi vous avez choisi de vous installer à l’étranger vous aidera à prendre de bonnes décisions concernant votre façon de passer votre temps à l’étranger. Et cela vous rendra plus satisfait et fier de vous le jour du retour.

 

Il y a de nombreuses choses à faire avant de partir – et d’autres à considérer pendant votre absence. Mais la préparation en vaut largement la peine. Avec un peu de planification, votre expérience à l’étranger se déroulera sans heurts et restera gravée dans votre mémoire pour le reste de votre vie.

Partir à l'étranger avec EFDécouvrir