Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Saviez-vous que votre cerveau change lors de l’apprentissage d’une langue ?

Saviez-vous

Un projet de recherche commun entre EF Education First et l’Université de Tokyo a révélé pour la première fois les changements significatifs qui interviennent dans la fonction cérébrale lors d’un séjour linguistique à court terme à l’étranger. Ce groupe de recherche s’est intéressé à des étudiants étrangers inscrits à EF Tokyo, l’un des campus linguistiques internationaux d’EF.

Cette étude, portant sur des débutants en japonais, a mesuré l’évolution de leur activité cérébrale après seulement quelques mois d’étude de leur nouvelle langue. Les résultats indiquent que l’acquisition d’une nouvelle langue stimule, à la base, l’activité cérébrale, ce qui indique qu’elle n’active pas simplement le cerveau, mais modifie la fonction cérébrale.

Le test initial

Les étudiants ont été évalués à l’aide de tests à choix multiples de lecture et d’écoute, après au moins huit semaines de cours de langue, puis, de nouveau, six à quatorze semaines plus tard. Au cours des tests, un scanner d’imagerie par résonance magnétique (IRM) a été utilisé pour mesurer localement le flux sanguin dans les régions cérébrales de l’étudiant – parfait indicateur d’activité neuronale.

« En termes simples, il existe quatre régions cérébrales spécialisées dans le langage. Une deuxième ou une troisième langue, tout comme une langue maternelle, impliquera les mêmes régions », a déclaré le professeur Kuniyoshi L. Sakai, neuroscientifique à l’Université de Tokyo.

Au cours de la première série de tests, le scanner IRM a montré des augmentations significatives du flux sanguin vers les quatre régions du cerveau liées au langage, révélant ainsi que les étudiants réfléchissaient intensément pour reconnaître les caractères et les sons de la langue inconnue.

Six à quatorze semaines se sont écoulées et les étudiants ont poursuivi leurs études linguistiques à EF Tokyo.

Le suivi

Un deuxième test a ensuite été appliqué au même groupe d’étudiants après leurs semaines d’études en japonais. Les chercheurs ont comparé les résultats du premier et du deuxième test pour mettre en lumière une diminution de l’activation cérébrale dans le centre de grammaire et la zone de compréhension lors des tests d’écoute ainsi que dans les zones visuelles des lobes occipitaux lors des tests de lecture.

« Nous prévoyons que l’activation du cerveau diminuera après avoir appris une langue avec succès, car il ne sera plus nécessaire de dépenser autant d’énergie pour la comprendre », a déclaré le professeur Sakai.

Les résultats

L’analyse a révélé un léger accroissement de l’activation de la zone de traitement auditif dans les lobes temporaux des étudiants. Les chercheurs pensent que cela est probablement dû à une amélioration de la « voix de l’esprit » lors de l’écoute.

« Les débutants ne maîtrisent pas les schémas sonores de la nouvelle langue, ils ne peuvent donc pas correctement s’en souvenir ni les imaginer. Ils dépensent encore beaucoup d’énergie pour reconnaître le discours contrairement aux lettres ou aux règles de grammaire », a déclaré le professeur Sakai.

Comme le rapporte UTokyo, « Jusqu’à ce qu’une méthode idéale puisse être identifiée, les chercheurs d’UTokyo recommandent d’apprendre une langue dans un environnement naturel de type immersion, comme un séjour d’études à l’étranger ou tout autre moyen qui active simultanément les quatre régions linguistiques du cerveau. »

Cette étude récente révèle que même après l’apprentissage d’une langue sur une courte durée, l’activation cérébrale commence à changer et à évoluer. Cela est très encourageant pour quiconque cherche à apprendre une nouvelle langue, à n’importe quel âge.

« Nous avons tous le même cerveau humain, il nous est donc possible d’apprendre n’importe quelle langue naturellement. » a déclaré le professeur Sakai. « Nous devrions essayer d’échanger des idées dans plusieurs langues pour développer de meilleures compétences en communication, mais aussi pour mieux comprendre le monde et élargir nos points de vue sur les autres et sur la société future.»

Etudier le japonais au JaponEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus