Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Vous savez que vous parlez couramment une langue quand…

Vous

Après avoir vécu à l'étranger pendant un certain temps - immergé dans une diversité de culture, d'histoire et de langue – vous vous sentez bien. Vous avez des amis natifs du pays dans lequel vous séjournez et dont vous utilisez la langue pour vaquer à vos occupations quotidiennes : shopping, travail, sorties au restaurant…

Vous ne ressemblez plus du tout au débutant maladroit que vous étiez à votre arrivée. En fait, vous avez l’impression d’être fantastique – c’est-à-dire, jusqu'à ce qu'un ami vous demande « mais dis-moi, es-tu bilingue ? »

L’êtes-vous ?

La maîtrise d’une langue est une notion difficile à cerner. De nombreuses personnes – en particulier celles qui n’ont pas appris de langue étrangère – pensent qu’il suffit d’apprendre par cœur le dictionnaire pour être capable de communiquer parfaitement, à 100 %, sans jamais se tromper ou confondre les mots. Mais si tel était le cas, maîtriseriez-vous « sur le bout des doigts » votre propre langue maternelle ? Il est fort probable que non.

Au lieu de cela, considérons la maîtrise comme la capacité à communiquer rapidement, facilement, et de façon « fluide », dans une multitude de formes, avec une variété de personnes.

Donc, êtes-vous bilingue ?

Comment faites-vous pour le savoir ? Heureusement, il existe plusieurs façons de se faire une idée. En voici sept que nous avons remarquées au fil des ans.

1. Vos interlocuteurs ne modifient plus leur façon de parler pour vous

Au début que vous appreniez la langue, tout était tellement énigmatique qu’une simple conversation devenait une odyssée. Vos grands yeux effrayés et vos balbutiements trahissaient votre niveau de débutant et tous vos interlocuteurs ralentissaient nettement leur cadence verbale, afin de vous permettre de suivre le rythme.

Le fait que cela ne se produise plus est un indicateur de taille quant à l’ampleur de vos progrès sur le chemin de la maîtrise.

2. Vous pouvez capter les conversations qui vous intéressent

Maintenant que vous maîtrisez couramment la langue, vous ne nagez plus dans le brouillard en entendant les conversations autour de vous, au café ou sur l’esplanade. Au lieu de cela, vous pouvez choisir d’écouter activement les détails intéressants de la vie des autres.

Cette étape est importante, car elle signifie que vous êtes capable de comprendre ce que disent les gens sans les regarder, et non plus en ayant recours aux gestes et expressions faciales pour saisir le sens de leurs propos.

3. Un monde d’humour s’ouvre à vous

Stand-ups des clubs de comédie ? Festivals d’humour télévisés ? Rien de plus simple ! Alors qu’avant, il fallait vous expliquer patiemment chaque blague, maintenant vous comprenez le flot de paroles et même les mots d’esprit ! – tout cela par vous-même. Lorsque cela commence à se produire, soyez fier.

C’est un grand moment dans la vie d’un étudiant en langues, cela signifie que les marqueurs et les nuances spécifiques de la culture se révèlent à vous.

4. Vous lisez ou écoutez parfois sans « prêter attention » à la langue

Vous auriez parié le contraire du temps où vous n’étiez encore qu’un débutant. Mais vous voilà capable de saisir plusieurs paragraphes d’un même texte ou des bribes des nouvelles du soir, sans même seulement avoir réalisé consciemment dans quelle langue était le contenu !

C’est une étape passionnante qui démontre votre capacité à passer de votre langue maternelle à une ou plusieurs autres.

5. Aller à la banque (ou chez le médecin, le comptable, etc.) ne vous fait plus peur

Avant de maîtriser couramment la langue de votre pays d’accueil, l’idée de vous rendre à un rendez-vous médical vous remplissait d’effroi. Que faire si vous ne parveniez pas à expliquer vos symptômes et que le médecin vous prescrivait un laxatif au lieu d’un antibiotique ?

Désormais, ces temps sont depuis longtemps révolus. Les conversations avec les employés de banque, les employés des bureaux de poste et les techniciens se passent aussi à merveille.

6. Vous savez quand et comment utiliser les « gros » mots

Les locuteurs natifs aiment souvent enseigner les jurons aux étrangers. Lorsque vous avez entendu ces expressions pour la première fois, elles vous ont probablement semblé bizarres. Cependant, aujourd’hui, vous savez non seulement à quel moment les obscénités sont utilisées dans la culturelle locale, mais aussi la façon de les placer dans une conversation à la manière des gens du coin.

Vous ne jurez jamais ? Qu’à cela ne tienne ! L’important étant que vous soyez capable de le faire dans votre langue étrangère !

7. Vous êtes conscient de vos erreurs

Les gens qui maîtrisent couramment une autre langue font encore des erreurs. La différence, c’est qu’ils sont capables de savoir à quel moment ils se trompent. Maintenant que vous êtes bilingue, vous vous surprendrez à vous corriger plus souvent sur l’instant !

Une fois encore, soyez fier de vous – cette compétence est à des années-lumière des étudiants intermédiaires qui n’ont généralement pas développé cette conscience de soi.

Etudiez les langues à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus