Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

5 des meilleures façons d’apprendre l’espagnol

5

L’espagnol est une langue qui présente une multitude d’avantages. Langue maternelle de plus de 405 millions de personnes dans une trentaine de pays, elle est encore plus largement parlée en deuxième ou troisième langue – ainsi, vous ne vous manquerez certainement pas d’interlocuteurs.

De plus, l’espagnol est une langue latine et relativement reconnaissable pour les apprenants – en particulier ceux d’origine française, italienne ou portugaise. Mais que faire pour commencer à vivre la vida en español ? Voici 5 des meilleures façons pour apprendre l’espagnol.

1. Etudier ou séjourner à l’étranger dans un pays hispanophone

C’est la solution idéale. Passer un certain temps à l’étranger, dans un pays où l’on parle la langue cible, est de loin le moyen le plus efficace de l’apprendre. Pourquoi ? Parce qu’en séjournant, en étudiant ou en travaillant à l’étranger, on se place dans un environnement d’apprentissage immersif, un peu comme un jeune enfant apprend sa langue maternelle.

Suivre un cours d’espagnol est un excellent moyen de progresser rapidement et de rencontrer des personnes aux intérêts communs. Travailler dans un pays hispanophone est une autre possibilité. Après un court laps de temps, votre carnet de vocabulaire sera aussi rempli que votre vie sociale – tous deux contribuant à l’amélioration de votre niveau. Parce que l’espagnol se parle en Espagne, en Amérique centrale et en Amérique du Sud, vous ne manquerez (vraiment) pas d’endroits à appeler casa.

Fixez votre choix sur Barcelone, l’animée ; Madrid, la cosmopolite ; Playa Tamarindo, la magnifique ; Malaga, la douce ; Santiago du Chili, la bonne vivante ou Buenos Aires, l’élégante.

2. Regarder des films et des Telenovelas

Munissez-vous d’un seau de pop-corn et d’un carnet pour consigner ces magnifiques mots nouveaux. Regarder des films et des séries étrangers est une autre façon éprouvée d’apprendre une nouvelle langue. L’industrie du cinéma et de la télévision hispanophone est prolifique, avec à sa tête l’Espagne, l’Argentine, le Mexique et le Chili. Parmi les films conseillés, figurent les œuvres de méga-réalisateurs comme Pedro Almodóvar, Alejandro Iñárritu, Alejandro Amenábar et Pablo Larrain.

Si les longs-métrages ne sont pas votre tasse de thé, pas de panique, un large éventail de séries et feuilletons télévisés (telenovelas) satisferont votre plaisir d’apprendre l’espagnol. Le Mexique est un producteur particulièrement important de telenovelas, dont les scénarios alambiqués, toujours exagérés, vous paraitront très divertissants.

Petit conseil supplémentaire : activez les sous-titres en espagnol (et non dans votre langue maternelle) afin de ne rien perdre des dialogues même en cas de problème de compréhension. S’il s’agit d’un film en ligne ou que votre DVD ne dispose pas de sous-titres, regardez-le à nouveau après quelques jours. Être exposé plusieurs fois aux mêmes scènes, au même scénario et aux mêmes voix des acteurs vous permettra de mieux comprendre.

3. Ecouter de la musique

Tout comme regarder des films et la télévision, écouter de la musique est un moyen relaxant d’inviter l’espagnol dans votre esprit. Étant donné le nombre élevé de locuteurs hispanophones, la gamme de musiques à disposition est extrêmement étendue.

Découvrez les artistes sur Spotify ou Youtube, puis écoutez-les chez vous en faisant le ménage, au volant de votre voiture, au gymnase ou dans les transports en commun ! Pour intensifier l’apprentissage, téléchargez les paroles des chansons que vous lirez au gré de la musique, en soulignant, au fur et à mesure, les nouveaux mots et les nouvelles expressions (plus tard, vérifiez le sens des mots dans le dictionnaire en ligne et écoutez à nouveau la chanson.

Vous serez surpris de l’étendue de votre compréhension.) Les personnes les plus douées musicalement tireront le plus grand profit des accords de guitare ou des chansons.

4. Rejoindre la communauté espagnole ou hispanique de sa ville

Bien que vous puissiez apprendre de nombreuses choses par vous-même, à un moment donné, devenir un papillon social s’avérera beaucoup plus efficace. Parce que les gens émigrent depuis la nuit des temps, il existe des communautés colorées d’immigrants et d’étudiants internationaux dans presque toutes les grandes villes du monde – donc très probablement aussi dans votre ville actuelle.

Vous trouverez ces communautés en cherchant en ligne des événements culturels, gastronomiques ou cinématographiques. Vous pourrez également trouver des personnes à la recherche d’un partenaire d’échange linguistique dans les communautés et les forums d’expatriés de votre ville. Si cela ne porte pas ses fruits, demandez aux contacts de vos réseaux de médias sociaux. L’un d’entre eux vous présentera peut-être un ami hispanophone !

5. Héberger un étudiant hispanophone

En parlant d’immigrants hispanophones et d’étudiants internationaux – vous êtes en bonne position pour leur rendre service et vous aider vous-même. Comment ? Pensez-y : lorsqu’ils arrivent dans votre pays, tout comme vous à l’étranger, ces expatriés sont déroutés et impressionnés par la nouveauté.

En offrant de votre temps à un nouveau venu pour lui faire visiter la ville ou en vous enregistrant comme famille d’accueil auprès d’une université ou d’une école de langue locale, vous pourrez aider les nouveaux expatriés à s’orienter, leur faire découvrir votre ville et en profiterez même pour pratiquer votre espagnol.

Apprenez l'espagnol à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus