Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

Les 3 raisons pour lesquelles j’ai appris l’espagnol

« Je parle espagnol à Dieu, italien aux femmes, français aux hommes et allemand à mon cheval. »

– CharlesQuint

L’espagnol est une langue dont la passion se reflète sur la nourriture, la culture et les gens qui la parlent. Avec environ 329 millions de locuteurs natifs, la passion latine coule dans plus de 40 pays à travers le globe, ce qui en fait la 4e langue la plus parlée au monde en termes d’étendue géographique. Lorsque mes parents sont arrivés en Californie, ils m’ont d’abord parlé en espagnol – c’était la seule langue qu’ils avaient en commun – puis, à l’âge de trois ans, j’ai opté pour l’anglais.

Jusqu’à ce que je décide qu’il était temps de réapprendre l’español. Voici pourquoi :

1. La musique

La musique espagnole est géniale ! Elle comprend des influences arabes et africaines et des mélanges de sonorités autochtones et locales qui créent d’incroyables rythmes et vibrations (la langue elle-même est aussi fortement influencée par l’arabe, le saviez-vous ?) De plus, la musique espagnole est basée sur le thème de l’amour, de quoi séduire l’éternelle romantique que je suis. Et, si vous êtes capable de comprendre les paroles, les mots, à eux seuls, vous feront tomber en pâmoison. Souvenez-vous que l’espagnol n’est que passion, ou plutôt devrais-je dire « Pasión » et à l’exception de la chanson « Dale », qui pourrait se traduire par « allez, faisons-le » et parle d’essence et d’aboiements de pitbull, tout n’est, en fin de compte, qu’une approche passionnée de la vie.

2. Ma grand-mère

Si vous ne l’avez pas encore remarqué, les hispanophones ont tendance à être assez dramatiques. Lorsqu’ils racontent une histoire, le ton de leur voix, leurs gestes et leur langage corporel sont savamment mis en scène. Ma grand-mère est une dame péruvienne, extrêmement expressive et – à nouveau, je dois employer ce mot… passionnée ! Apprendre l’espagnol m’a aidée à comprendre qu’elle ne paniquait pas parce que sa maison prenait feu, mais plutôt parce que la femme de chambre d’Isabel, qui est en réalité le clone maléfique de sa sœur jumelle, avait simplement tenté d’incendier sa maison… ou quelque chose du genre. En tous cas, maintenant, je suis tout à fait capable de comprendre si ma grand-mère panique à cause de sa « telenovela » (feuilleton) ou parce que sa maison est sur le point de brûler.

3. La littérature espagnole

Gabriel Garcia Marquez, Miguel de Cervantes, Isabel Allende, Mario Vargas Llosa, Jorge Luis Borges et Carlos Fuentes, pour n’en citer que quelques-uns, sont des auteurs célèbres qui nous ont apporté des trésors de littérature. Dans le langue espagnole, il existe tellement d’expressions idiomatiques et de locutions qu’elles perdent parfois de leur romantisme à la traduction. Par exemple, « donner naissance », en espagnol, se traduit par « dar a luz », ce qui signifie littéralement « donner à la lumière ». Cela sonne tellement plus doux et poétique en espagnol. Et nous en connaissons tous la raison… c’est parce la passion est présente dans tous les aspects de la langue, y compris l’écriture !

Maintenant, allez vite apprendre l’espagnol. Cela en vaut amplement la peine, que vous ayez ou non une fougueuse grand-mère hispanophone.

Partagez cet article

Derniers articles Langues