Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Comment ne pas se ridiculiser dans le métro à Londres ?

Comment

Les bonnes manières et les gens aimables peuvent sembler absents du métro de Londres ; toutefois, les usagers qui s’aventurent dans cette jungle souterraine sont liés par un certain nombre de règles immuables, sans lesquelles ce fragile écosystème de passagers affamés, stressés et fatigués s’effondrerait. J’ai établi une liste de huit conseils pour vous aider à emprunter le plus ancien métro du monde sans passer pour un « idiot » (en apparaissant, au contraire, comme un véritable londonien).Parte

1. Faites vos recherches

Le métro est IMMENSE ! Chaque jour, près de cinq millions d’usagers empruntent ses 11 lignes et transitent par ses 270 stations – planifier les trajets à l’avance est donc primordial pour éviter d’être dépassé dès la première station. Familiarisez-vous avec les lignes multicolores, informez-vous sur les itinéraires les plus rapides et assurez-vous de télécharger l’application Citymapper, qui contient toutes les réponses relatives à vos déplacements en transport.

2. Ayez votre carte Oyster / Ticket à portée de main pour passer le portillon

Attendez-vous à quelques regards réprobateurs mémorables, si vous bloquez la file d’attente au niveau du portillon. Tenez-vous prêt à glisser ou à insérer votre billet, votre carte sans contact ou votre carte Oyster. Veillez également à ce que votre ticket soit valide ou que votre carte soit suffisamment approvisionnée. Personne n’a envie de se frayer un chemin à travers une foule énervée pour s’acheter un nouveau billet.

3. Suivez les règles de l’escalator

Rien ne dérange davantage les usagers du métro que les personnes qui bloquent le côté gauche de l’escalator. La partie droite est destinée aux usagers immobiles, tandis que la gauche est réservée aux gens pressés. Ne soyez pas surpris si quelqu’un vous demande – en termes très explicites – de vous écarter, si vous bloquez le passage à gauche de l’escalator.

4. Laissez descendre les passagers avant de monter

Respectez l’écosystème – il est fragile ! N’essayez jamais de vous frayer un passage entre les usagers qui ne sont pas encore descendus du wagon. Ils sont prioritaires et il est important de leur laisser suffisamment d’espace pour leur permettre de passer les portes. Une fois que tout le monde sera sorti, vous pourrez monter à bord du train, en veillant à avancer vers le fond du wagon. Au moment de descendre, assurez-vous de ne pas vous arrêter en plein milieu de la foule ; il n’y a rien de pire pour provoquer un embouteillage qu’un passager immobile consultant son téléphone ou fouillant dans son sac à dos.

5. Cédez votre place à une personne âgée ou une femme enceinte

Les places libres sont une denrée rare dans le métro, donc, si vous avez la chance d’en trouver une, gardez-la ! Toutefois, les règles de courtoisie les plus élémentaires impliquent de céder votre place – en particulier un siège réservé – aux personnes âgées ou aux femmes enceintes. Transport for London (TfL) a lancé les badges Baby on Board pour aider les futures mamans à voyager décemment dans le métro – évitant ainsi tout bavardage inutile.

6. Faites-vous discret

Bien que Londres soit une pétillante mosaïque culturelle accueillant volontiers tout un chacun, ses habitants se transforment, dès qu’ils descendent sous terre. Finies les plaisanteries – ici, tout le monde n’a qu’un seul but : se rendre d’un point A à un point B en évitant, autant que possible, toute complication. Personne n’est là pour se faire des amis ou entamer la conversation avec d’autres usagers.

7. Respectez l’espace personnel de vos voisins

L’espace personnel n’a pas de prix dans le métro – en particulier pendant les heures de pointe ; il y a donc quelques règles de transport à observer lorsque l’on est écrasé contre d’autres usagers. Pour commencer, n’essayez pas de lire les SMS de vos voisins (à moins qu’ils ne soient réellement intéressants, bien sûr !), ne voyagez jamais avec des aliments salissants et/ou malodorants (même s’ils sont délicieux) et n’écoutez surtout pas votre musique à plein volume (même si elle est absolument géniale).

8. Attendez l’ouverture des portes pour vous diriger vers la sortie

Dans un wagon bondé, vous pourriez redouter de ne pas pouvoir descendre à votre station. Cependant, il est inutile d’essayer d’atteindre les portes lorsque le train est encore en mouvement – attendez plutôt que le métro s’arrête à votre station. Il y a de fortes chances que vous ne soyez pas le seul à vouloir descendre à cet endroit.

Partez à Londres avec EFEn savoir plus

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus