Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Métro de Londres : Top 12 des noms de stations les plus bizarres

Métro

Officiellement connu sous le nom de London Underground, mais surnommé Tube par la population locale, en raison de la forme de ses tunnels, il s’agit du troisième plus grand réseau métropolitain au monde. Chaque année, il effectue l’équivalent de 90 voyages entre la Terre et la Lune et dessert 270 stations sur 11 lignes réparties dans cette vaste ville. Certaines de ces stations portent des noms vraiment étranges – et surprenants – et nous sommes ici pour vous éclairer sur les plus étranges d’entre eux.

Voici les stations du métro londonien affublées des noms les plus étranges :

1. Swiss Cottage

Je vous entends déjà vous écrier : « Mais quel rapport entre Londres et la Suisse ? » Cette station a été baptisée d’après le pub situé à proximité, appelé à l’origine Swiss Tavern, puis, plus tard, Swiss Cottage. Sa construction dans le style populaire des chalets suisses de l’époque remonte au milieu des années 1800.

2. Covent Garden

Celle-ci est intéressante, car les gens confondent toujours ; ce n’est pas de Convent (couvent), mais Covent. Pour compliquer un peu les choses, il s’agissait à l’origine d’un jardin cerné de murs appartenant à des moines, qui portait le nom de Convent of Westminster. Par la suite, au XIIIe siècle, ce jardin a été désigné par le terme anglo-français de covent, qui signifie couvent ou monastère.

3. Elephant and Castle

Saviez-vous que les familles royales espagnole et britannique étaient liées depuis des centaines d’années ? Apparemment, le nom de ce quartier du Sud de Londres provient du terme La infanta de castilla, en référence à deux princesses espagnoles qui ont possiblement vécu dans la région. Parmi les revendications postérieures à ce nom, figurent le sceau d’un forgeron (représentant un éléphant et un château), mais, en tout cas, ce nom est l’un des plus incroyables et exceptionnels de Londres.

4. Angel

Tout comme Swiss Cottage, le quartier d’Angel porte apparemment le nom d’une taverne datant des années 1600, appelée Angel Inn. La taverne existe toujours, bien qu’elle ait été reprise par une chaîne de restaurants, donc moins nous en discuterons, mieux ce sera.

5. Barbican

Cette station fait référence à l’ensemble de logements situé juste à proximité. Le nom est tiré de l’ancien mot latin barbacana, qui désignait une porte de château fort. Après que les maisons du quartier aient été détruites durant la Seconde Guerre mondiale, le site fut reconstruit dans un style architectural dur et fonctionnel appelé le brutalisme. On y trouve aussi un centre des arts de la scène, c’est donc un endroit très agréable.

6. Maida Vale

En prononçant ce mot à haute voix sans le voir écrit, on a l’impression de dire made of ale, comme si toute la zone n’était faite que de bière. En réalité, il tire son nom du pub (mot anglais pour désigner une taverne) Maida, lui-même baptisé d’après St John, héros local surnommé le « héros de Maida ».

7. Cockfosters

Oui, on dirait un mot grossier. Nous savons. Cette station, située à l’extrême nord de Londres, est en fait le terminus de la ligne Piccadilly. Elle pourrait tirer son nom d’une famille locale ou d’une maison qui se trouvait dans le quartier, mais rien n’est moins sûr. Apparemment, cela pourrait vouloir dire « chief forester » ou, en français, chef forestier (le mot « cock » signifie parfois « chef »), mais honnêtement, nous sommes trop occupés à rire pour chercher une explication.

8. East India

Avez-vous déjà proposé à vos amis de se rendre dans « l’est de l’Inde » (East India) sans prendre l’avion ? Maintenant vous pouvez ! Cette station de la ligne DLR (Docklands Light Railway), à l’est de Londres, doit son nom aux docks East India, où les navires qui commerçaient avec l’Inde accostaient et déchargeaient leur cargaison.

9. Brick Lane

Les allées sont en briques, évidemment. Pourtant, cette rue tire son nom de la fabrication de briques et de tuiles qui y eut cours à partir du XVe siècle. Désormais, cette rue est très célèbre pour ses nombreux restaurants indiens, qui proposent de délicieux currys. Info supplémentaire : cette rue s’appelait autrefois Whitechapel Lane, mais nous préférons Brick Lane car c’est plus rapide à dire.

10. Park Royal

Le nom de cette station n’a aucun sens, puisqu’il n’y a pas de parc à proximité et que les palais royaux en sont très éloignés. En fait, vous la trouverez très loin dans l’ouest de Londres, au nord d’Ealing et d’Acton. Il s’avère que ce nom vient d’un parc d’exposition ouvert dans la région par la Société royale d’agriculture en 1903. Le parc d’exposition a fermé trois ans plus tard, mais le nom est resté.

11. Cyprus

Dans la continuité de la tradition londonienne consistant à nommer ses stations d’après des pays choisis au hasard, cet arrêt de la ligne DLR, à l’est de Londres, dessert l’ensemble de logements victorien avoisinant, Cyprus (Chypre), qui porte le nom de cette île de la Méditerranée. Elle est toutefois beaucoup moins ensoleillée et passionnante que la vraie Chypre. Désolé de vous l’apprendre aussi brutalement.

12. Crystal Palace

D’accord, cette station ne fait techniquement pas partie du réseau du Tube (elle appartient en fait au réseau de train léger appelé Overground), mais elle porte un nom si bizarre que nous devions absolument l’évoquer. Prêt pour la petite histoire ? Allons-y : en 1851, Londres, qui accueillait l’Exposition universelle à Hyde Park, construisit pour l’occasion un gigantesque hall en bois et en verre aux proportions de Palais, connu sous le nom de Crystal Palace. Après l’exposition, le hall fut démonté et reconstruit dans le sud de Londres, donnant ainsi son nom au quartier et à la station de métro. Dernier rebondissement de l’intrigue : le bâtiment fut entièrement ravagé par le feu dans les années 1930. Tragique.

Vous êtes sur le point de partir à Londres ? N’oubliez pas de consulter notre guide de survie du métro londonien.

Etudiez l'anglais à Londres En savoir plus

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus