Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

10 choses à savoir avant de vous installer à Miami

10

Que vous séjourniez quelques mois ou une année entière à Miami, notre guide veillera à ce que vous soyez prêt à vivre dans la ville la plus populaire du sud de la Floride. Voici nos meilleurs conseils sur les choses à savoir avant de vous installer à Miami.

1. Soyez prêt à affronter un taux d’humidité élevé

Malheureusement, les cheveux crépus ne sont pas le seul problème causé par le fort taux d’humidité de l’air. Miami est sujette aux inondations et aux tempêtes pendant la saison des ouragans : de juin à novembre, gardez un œil sur les prévisions météorologiques locales, tout en profitant de la chaleur estivale, et tachez d’être prêt à la moindre alerte de mauvais temps.

2. Et pour la climatisation

La chaleur peut être écrasante à l’extérieur, mais vous pouvez être sûr qu’il n’en sera pas de même à l’intérieur ! Les habitants de Miami aiment leur climatisation autant que le bronzage qu’ils affichent toute l’année. Les t-shirts courts et les lunettes de soleil sont peut-être de mise à l’extérieur, mais munissez-vous d’une épaisseur supplémentaire pour entrer dans un bureau, une salle de classe, un cinéma ou un magasin : il est probable que les unités de climatisation souffleront une bise polaire.

3. Vous pouvez pratiquer votre espagnol (et d’autres langues ?)

Miami est incroyablement multiculturelle. Bien que vous y soyez peut-être allé pour améliorer votre anglais, vous pourriez tout aussi bien vous trouver practicando tu Español, comme 60 % des habitants de Miami hispanophones !

4. Trouver un appartement

Si vous voyagez en tant qu’étudiant, votre établissement scolaire disposera d’un service au logement qui pourra vous aider à trouver un lieu de résidence. Si vous ne vivez pas dans une famille d’accueil ou en résidence, la colocation rendra le coût de la vie à Miami beaucoup plus abordable. Alors trouvez des amis qui souhaitent habiter dans le même quartier que vous ou entrez en contact avec des camarades de classe via un groupe Facebook ou un groupe organisé par l’école pour trouver des colocataires potentiels.

5. Se déplacer

Il n’y a pas de métro. Au lieu de cela, les gens empruntent les réseaux du Metrorail (similaire à un monorail), du Metrobus (bus à un étage) et du Metromover (sorte de tram) pour se déplacer. Le Metromover est gratuit, contrairement au Metrorail et au Metrobus, tous deux payants au moyen d’une EASYCard, que vous prépayez et rechargez. Vous avez peur de perdre votre sacro-sainte EASYCard ?

Pas de problème : Vous pouvez également utiliser l’application EASYPay. Votre statut d’étudiant vous permet de conduire pendant 30 jours avec un permis étranger, tandis qu’un touriste peut conduire pendant 12 mois. Pour tout séjour supérieur à ces délais, vous devrez passer votre permis de conduire américain. Le trafic à Miami est notoirement mauvais : Il est probablement préférable de s’en tenir aux déplacements en transports en commun, à pied et à vélo.

6. Comprendre les taxes

La taxe de vente à Miami, qui s’élève à 7 %, n’est généralement pas comprise dans le prix des articles affiché sur les étiquettes. Ne soyez donc pas surpris que les articles coûtent plus cher que prévu lorsqu’ils sont scannés à la caisse et tenez compte de ce fait au moment d’élaborer le budget de vos dépenses.

7. Les visas

Le système de visas américain est l’un des plus compliqués au monde. Si vous voyagez en tant qu’étudiant, l’entreprise qui organise votre séjour ou votre établissement scolaire vous assistera : vous devrez probablement vous rendre à votre ambassade américaine locale pour une entrevue et présenter vos documents d’identification et votre relevé de notes d’étudiant.

8. Connaître les quartiers que vous fréquentez

Avec ses sables d’or, ses restaurants chics et ses bars et clubs élégants, South Beach jouit d’une forte popularité auprès des touristes, des habitants et des célébrités. Pour découvrir la scène cubaine de Miami, essayez d’aller danser la salsa dans Little Havana. Le quartier des affaires du centre-ville de Miami convient aux citadins qui travaillent dur et aiment s’amuser, tandis que les créatifs préfèrent le Design District qui regorge de studios, de galeries et d’installations artistiques. Quelle que soit l’ambiance recherchée, il y a un quartier fait pour vous.

9. Des applications pour la vie quotidienne à Miami

Installez Lyft et Uber pour commander facilement un taxi ou participer à un covoiturage à partir de votre téléphone. Téléchargez GrubHub et PostMates pour vous faire livrer un plat de votre restaurant préféré directement à votre porte. Instagram, pour des raisons évidentes, est probablement déjà sur votre téléphone, mais vous pouvez obtenir des clichés de Miami vraiment originaux grâce à des applications d’édition d’image comme VSCO. La fonction translate-from-camera de Google Translate peut également être très utile si vous avez des difficultés à lire un menu ou un signe.

10. Les gens sont généralement en retard

Peut-être est-ce à cause du trafic ou peut-être est-ce juste l’éternel soleil qui décontracte tout le monde outre mesure, il n’en demeure pas moins que les retards sont monnaie courante à Miami. Mais une chose est sûre, que vous attendiez vos amis pour déguster un café ou que le service soit très long au restaurant, ce n’est sûrement pas le meilleur endroit au monde pour les gens pressés.

Etudiez l'anglais à EF MiamiEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus