Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Sandwich, Tattoo, Ketchup… 12 mots anglais aux origines vraiment étranges

Sandwich,

La langue anglaise est un curieux melting-pot de mots originaires des quatre coins du monde, formés suite à des millénaires d'invasions, de guerres, d'expansion coloniale, de développements scientifiques et culturels.

Sur environ 750 000 mots, nous avons déjà identifié les plus beaux, les plus drôles et les plus bizarres, mais quels mots d'anglais ont les origines les plus étranges ?

1. Sandwich

Les sandwichs tirent leur (étrange) nom du IVe comte de Sandwich, homme politique et noble anglais du XVIIIe siècle.

Les circonstances de l’invention supposée du sandwich par Lord Sandwich font l’objet d’un débat passionné parmi les linguistes. Certains pensent qu’il prenait son repas entre deux morceaux de pain pour ne pas avoir à quitter sa table de jeu bien-aimée, de sorte que ses compagnons de jeu commencèrent à demander aux serviteurs « la même chose que Sandwich » et, plus tard, simplement « un Sandwich ».

D’autres (peut-être plus respectueux du travail de Lord Sandwich) pensent qu’il prenait ainsi ses repas, uniquement pour rester à son bureau et s’acquitter de ses engagements politiques.

2. Clue

Techniquement, les anglophones ont emprunté celui-ci aux dieux grecs. Il est tiré du mot « clew » dans la mythologie grecque. Lorsque le Minotaure – monstre au corps d’homme et à la tête de taureau – piégea le mythique roi Thésée dans un labyrinthe, ce dernier s’en serait échappé en utilisant une pelote de laine, alors appelée « clew ». Il déroula le fil tout au long du chemin afin de pouvoir le suivre s’il venait à se perdre.

Ainsi, « clew » a fini par désigner quelque chose qui guide votre chemin et, plus tard, a pris le sens plus large d’un indice permettant de découvrir une vérité.

3. Hooligan

De nombreux mots tels que ruffian, thug, hoodlam, yob, chav, lout… servent à désigner des fauteurs de troubles en anglais et la liste est interminable. Chaque mot a non seulement son propre sens nuancé, mais suggère aussi souvent une particularité de la région d’origine du locuteur britannique.

Mais si l’on vous traite de hooligan, l’origine est moins claire. Selon l’Oxford English Etymology Dictionary, le terme provient du nom d’une famille irlandaise tapageuse – Houlihan – mentionnée dans une vieille chanson des années 1890.

Une autre théorie voudrait que, lors du soulèvement jacobite de 1745, un commandant anglais ait mal interprété le mot gaélique écossais « meanbh-chuileag », signifiant moucheron, et ainsi inventé le mot « hooligan » pour exprimer sa frustration devant tous ces moucherons empoisonnants. Ainsi, par la suite, le terme aurait été utilisé pour désigner quelque chose ou quelqu’un de tout aussi irritant que les moucherons !

4. Nice

Les enseignants des pays anglophones désespèrent souvent de la surutilisation de l’adjectif « nice » dans les dissertations de leurs élèves. Et il s’avère qu’aujourd’hui, ils ont encore davantage de raisons de bannir de leur salle de classe cet adjectif qui, à l’origine, signifiait nul, au sens d’ignorant ou de stupide.

Les linguistes traquent les nombreuses origines possibles de ce mot. Il pourrait provenir de l’ancienne version française du mot « nice » datant de la fin du 13e siècle ou du latin « necius ». On pense qu’il a progressivement pris une tournure positive au fil du temps car, une fois introduit dans la langue anglaise, il a souvent été utilisé pour désigner une personne trop bien habillée, à la limite du ridicule.

Par la suite, il s’est transformé en une référence à quelque chose de raffiné ou à quelqu’un de « bien » (nicely) habillé.

5. Shampoo

Maintenant, vous aurez encore davantage de raisons de profiter de vos moments sous la douche. Le mot « shampoo » vient de l’hindi et signifie « masser ». Dérivé de la racine sanskrit chapati (चपति), ce mot faisait initialement référence à tout type de pression, de malaxage ou d’apaisement.

La définition a ensuite été étendue pour signifier « se laver les cheveux », en 1860, et ce n’est que dans les années 1950 que sa signification a été élargie pour faire référence au lavage des tapis et autres matériaux.

6. Nightmare

L’origine de la première partie du mot « cauchemar » (night) est assez clair. Mais qu’en est-il de la seconde (mare) ? Alors que les cavaliers parmi vous se demanderont s’il a quelque chose à voir avec une jument, cela reste trompeur.

Le terme « mare » se réfère en fait à un lutin de sexe féminin qui s’assoit sur vous pour vous étouffer pendant votre sommeil, emmêle ses cheveux en boucle autour de vous et essaie d’induire en vous de mauvaises pensées… plutôt cauchemardesque, non ?

7. Shambles

L’origine du mot « shambles » est une véritable pagaille. Comble de l’ironie, puisque « shambles » signifie littéralement « une véritable pagaille ». Il n’est pas rare d’entendre des anglophones prononcer la phrase « life is a shambles! » pour se plaindre.

Le terme serait dérivé du mot latin « scamillus », qui désignait un petit tabouret. Mais, parallèlement à l’utilisation du terme « scamillus », le mot « shambles », dans la forme que nous lui connaissons aujourd’hui, était également employé pour désigner un tabouret.

Nous ne savons pas vraiment pourquoi les deux termes étaient utilisés, mais à un certain moment, le sens de « scamillus » est devenu plus spécifique pour le distinguer de l’autre ; il ne désignait plus qu’un tabouret sur lequel étaient présentées des marchandises à vendre.

Quelques années plus tard, la signification de « scamillus » s’est précisée pour désigner un tabouret (ou étal) sur lequel la viande était vendue. Puis, le terme a désigné un marché de viande. Il est ensuite devenu synonyme d’abattoir.

Et finalement, à un certain moment, nous avons commencé à utiliser le mot « shambles » pour créer des jeux de mots spirituels sur la pagaille sanglante qui règne dans notre vie, un peu comme dans, eh bien… un abattoir.

8. Tattoo

Le mot « tattoo » tire son nom du mot polynésien « tatau », qui désigne tout simplement une marque faite sur la peau. Le terme sous cette forme est né du mot samoan « tattow » qui signifie frapper.

Son premier usage connu en anglais est apparu en 1786 dans le journal de bord Endeavour du capitaine James Cook, dans lequel il décrivait la tradition du tatouage chez les gens rencontrés lors de son voyage en Polynésie. La pratique du tatouage existait en Angleterre avant cette époque, mais avant l’adoption du mot emprunté aux Polynésiens, on s’y référait comme à une forme de « peinture ».

En fait, l’Indonésien originaire de Nouvelle-Guinée qui fut malheureusement amené au Royaume-Uni en tant qu’esclave, en 1691, était connu du peuple anglais sous le surnom de « Painted Prince », en raison des marques sur son corps.

9. Ketchup

La sauce tomate tristement célèbre qui vous sert à napper vos frites n’a peut-être pas toujours eu le même goût qu’aujourd’hui. Il existe de nombreuses théories sur l’origine du terme, mais la première référence possible pourrait remonter au XVIIe siècle, lorsque les Chinois utilisaient le terme « kôe-chiap » (鮭汁) pour désigner un mélange de poisson mariné et d’épices.

Et la première mention du mot ketchup en anglais est répertoriée dans un dictionnaire de 1690 dans lequel il est orthographié « catchup ».

10. Checkmate

On prétend que le terme « échec et mat » provient du mot persan « shāh māt » (شاه مات), qui pourrait se traduire par « le roi est sans défense ». Cependant, comme les échecs ont traversé le monde arabe avant d’atteindre l’Europe et que le mot « mort » se dit « māta » (مّاتّ) en arabe, il pourrait également signifier « le roi est mort ».

Nombreux sont ceux qui s’opposent à cette seconde hypothèse de l’étymologie du terme, car le « shāh » ou « roi » aux échecs ne meurt pas, il est « simplement maintenu dans une position dans laquelle il ne peut s’échapper ».

11. Robot

Shakespeare n’a pas été le seul auteur à avoir introduit de nouveaux mots dans la langue anglaise. Le mot anglais « robot » vient du mot tchèque « robota », qui signifie « travail forcé ». Le mot, introduit dans les années 1920 par l’auteur Karel Čapek dans sa pièce de science-fiction « R.U.R » (« Les robots universels de Rossom ») explore l’idée de fabriquer des individus synthétiques.

Fait intéressant, il révéla, plus tard, ne pas avoir inventé le mot lui-même et l’avoir en fait emprunté à son frère, également écrivain, mais plus mieux connu pour son travail de peintre.

12. Barbecue

Le terme barbecue vient du mot caribéen « barbakoa » qui désigne un « cadre composé de bâtons ». Logique. Il est intéressant de savoir qu’à l’origine, dans la langue anglaise, le terme « barbecue » s’employait plutôt comme un verbe et non pas comme un nom.

Alors qu’il est apparu pour la première fois sous la forme nominale de « barbecado », en 1648, dans la phrase « the Indians instead of salt doe barbecado or dry and smoak fish », on le retrouve plus tard en tant que « barbecue », en 1661, dans la phrase « some are slain, and their flesh forthwith Barbacu’d and eat ». Cela devrait donc mettre un terme aux débats quant à savoir si le mot barbecue peut s’utiliser comme un verbe.

Tags: Anglais
Apprends l'anglais à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus