EF GO Blog | EF Blog France
Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
MenuBrochure gratuite

EF Talks : Rita, mère d’accueil expérimentée pour EF, nous raconte l’art de recevoir

EF Talks : Rita, mère d’accueil expérimentée pour EF, nous raconte l’art de recevoir

Merci de nous avoir invités à vous rendre visite, Rita. Commençons par le début : Qu’est-ce qui vous a amenée à accueillir des étudiants internationaux ?

Bien qu’ayant un emploi à temps partiel, je réfléchissais sans cesse à la manière de gagner un peu d’argent supplémentaire. L’une de mes amie m’a suggéré d’accueillir des étudiants étrangers et c’est ainsi que l’histoire a commencé. J’ai rencontré des personnes vraiment sympathiques et trouvé de nouveaux amis tout au long de ce parcours. De temps à autres, les étudiants m’écrivent et prennent contact avec moi.

De quelle manière accueillez-vous les étudiants à leur arrivée ?

Lorsque qu’arrivent des étudiants, je me présente, puis je leur montre leur chambre. Je leur dis toujours qu’ils peuvent descendre et se servir comme ils le souhaitent dans la cuisine. Ainsi, ils n’ont pas à réclamer à chaque fois à manger ou à boire pendant leur séjour ici.

Si un nouveau venu ne trouve pas d’autres étudiants pour l’aider à s’orienter dans la ville, je le conduis moi-même à l’école, afin qu’il sache comment s’y rendre à pied et en bus.

C’est vraiment gentil de votre part, vous devez garder un excellent souvenir des étudiants qui ont séjourné ici. Depuis combien de temps êtes-vous mère d’accueil ?

Cela fait plus de trois ans désormais et j’ai accueilli plus de 80 étudiants au fil de ces années. Je n’ai pas d’ordinateur, je conserve donc les archives de toutes les personnes dont j’ai ici le dossier. J’ai un gros dossier de tous les étudiants qui ont séjourné chez moi et cela m’est bien utile lorsqu’ils reviennent me voir, afin de me souvenir exactement de qui ils sont.

Waouh ! C’est impressionnant ! Et cette photo sur le mur derrière vous – est-ce que ce sont certains des étudiants que vous avez accueillis ?

Oui ! L’année dernière, l’école a organisé une soirée portes ouvertes le jour de mon anniversaire. L’école m’a invitée à y aller et j’ai passé une très agréable soirée. J’y ai rencontré de nombreuses autres familles d’accueil de Brighton. J’ai prévenu mes élèves que je m’absentais pour la soirée et, à mon retour, les trois filles que j’accueillais (originaires de Corée du Sud, de France et du Japon) ne m’ont pas laissé entrer !

L’une d’elles a dit : « vous ne pouvez pas entrer, vous ne pouvez pas entrer ! » Au bout d’environ vingt minutes, elles sont sorties en chantant joyeux anniversaire et, lorsque je suis entrée dans la maison, elles avaient préparé un thé d’anniversaire et le sol était même jonché de ballons. C’était une très belle surprise.

Fantastique. Que pensent les étudiants internationaux au sujet de Brighton ?

Ils l’adorent ! Lorsqu’ils viennent à Brighton, ils sont stupéfaits du nombre d’activités à leur disposition. Surtout s’ils viennent de régions rurales, les activités offertes aux étudiants sont nombreuses, en plus d’une vie nocturne très animée.

Restez-vous en contact avec vos étudiants après leur départ ?

Oui, je suis restée en contact avec plusieurs d’entre eux. De temps à autres, ils m’envoient des SMS ou m’écrivent des lettres.

Une fille originaire de Suisse a récemment eu un bébé, je lui ai donc tricoté quelques bricoles pour son bébé – une couverture, un gilet et un bonnet – que je lui ai expédiées. Hier, en retour, j’ai reçu un colis remplis de bonbons pour mon anniversaire !

Quel est le repas que vous préparez immanquablement aux étudiants que vous hébergez ?

Généralement, les étudiants rentrent à la maison vers 19 heures. Je veille à cuisiner chaque jour des plats différents, comme du hachis Parmentier ou des lasagnes, par exemple. Je veux qu’ils aient quelque chose de chaud tous les soirs et j’aime vraiment cuisiner !

Ils ont généralement des devoirs à faire après le dîner, donc je m’installe dans le salon pour tricoter.

Est-ce qu’ils se sentent parfois stressés les premiers jours ?

J’ai eu une fille originaire de France – c’était en septembre ou octobre – qui avait très peur au début, je me suis donc assise près d’elle pour la rassurer et elle s’est progressivement apaisée. En apprenant à la connaître un peu mieux, j’ai su que c’était sa première fois seule, loin de sa famille. Elle était vraiment effrayée et ne savait pas si elle allait apprécier l’expérience qu’il s’agisse de moi ou de l’école. Par chance, elle a commencé à se sentir très vite à l’aise.

Quelle expérience classeriez-vous parmi vos préférées ?

Deux garçons originaires d’Italie qui passaient leur dernière semaine à la maison m’ont invitée à les accompagner à Portsmouth.

Ils ont réglé mon billet de train en guise de remerciement – en fait, ils voulaient juste que je les accompagne à cette sortie pour me prouver combien ils avaient apprécié ce que j’avais fait pour eux. Ils ont pris énormément de photos et, à notre retour à la maison, ils me les ont montrées. Le lendemain, lorsque je suis rentrée à la maison, ils m’ont offert un cadeau – ils avaient imprimé et encadré l’une des photos, qui est désormais accrochée sur mon mur.

Lorsque je me suis rendue à l’école EF de Brighton, cette année, et que je suis entrée dans le bureau, tout le personnel m’a saluée et connaissait mon prénom – il s’avère que la fameuse photo se trouve aussi sur le mur de l’école EF !

Quel est le séjour le plus long qu’un étudiant ait passé sous votre toit ?

Six mois. Et les quelques étudiants qui arrivent la semaine prochaine sont supposés rester huit mois !

Vous semblez avoir eu un réel impact sur la vie des étudiants qui ont séjourné chez vous

Ça a aussi été un plaisir pour moi. Cette expérience m’a permis de rencontrer des personnes très intéressantes tout au long du parcours. J’ai toujours eu des animaux et après la mort de mon dernier chien, je me suis sentie extrêmement seule. C’est pourquoi accueillir des personnes chez moi m’a aidée à remonter la pente.

Je n’ai pas eu d’enfant, donc je fais de mon mieux pour m’occuper des étudiants comme s’ils étaient de ma famille. Si votre enfant partait à l’étranger, vous voudriez qu’il soit bien traité.

J’ai été ravi de vous rencontrer, Rita ! Merci beaucoup de nous avoir raconté vos expériences.

Merci d’être venus ! Ravie aussi de vous avoir rencontrés !

Séjournez chez l'habitant à l'étrangerEn savoir plus
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus