Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Guide de l’humour britannique pour débutants

Guide

À première vue, l’attitude unique de la Grande-Bretagne à l'égard de l'humour peut sembler déconcertante. Lourd d'autodérision, de sarcasme presque indétectable et d'une touche pince-sans-rire permanente, l'humour anglais peut ressembler à une toute nouvelle langue. Mais ne craignez rien, nous avons préparé un guide pour débutants permettant de comprendre (et d’utiliser !) l'humour britannique.

Riez de vous-même

Pour comprendre l’humour britannique, vous ne devez surtout pas vous prendre trop au sérieux. Mettre en évidence nos propres travers fait partie de notre humour par défaut. Nous prenons nos échecs à la légère, afin de paraître plus humbles, plus abordables et plus conviviaux.

L’humour britannique ne ménage pas les égos. Les situations inconfortables, la maladresse et les moments embarrassants sont autant de substances à une autodérision bien ancrée.

Exemples : « Je suis vraiment un piètre comédien en matière d’autodérision. » « On dirait bien que je me suis habillé dans le noir, ce matin ! » « Je suis tellement nul en cuisine que je serais capable de brûler de l’eau. » « Je ne serais pas capable de faire couler un bain, alors que dire de ce naufrage. « Comparés à moi, les escargots sont des fusées. »

Les comédiens auxquels vous référer : Jon Richardson, Richard Ayoade, Jack Whitehall et Sarah Millican

Les émissions télévisées à regarder : Would I lie to you?

Attendez, êtes-vous bien sûr qu’ils plaisantaient ?

Combinez l’autodérision avec une dose de sarcasme discret et vous obtiendrez les principaux ingrédients de l’humour britannique. Le sarcasme et l’ironie sont fortement ancrés dans notre ADN. Ils s’expriment au moyen d’une répartie de classe mondiale et sont presque toujours accompagnés d’une touche pince-sans-rire qui vous fera vous demander s’il s’agissait vraiment d’une blague (ou pas ?)

Dans toute nouvelle culture, le sarcasme peut être difficile à repérer et, en particulier, en Grande-Bretagne, où les signes habituels d’hyperboles et l’insistance exagérée sur les adjectifs sont encore moins accentués. Par chance, le sarcasme est utilisé si souvent dans la vie quotidienne que vous le détecterez bientôt tout naturellement.

Pour vous guider, veillez à employer le ton, le contexte et les indices non verbaux adéquats tels que le sourire satisfait qui illumine le visage de celui qui a fait un bon mot (les Britanniques cachent mal leur plaisir après un commentaire sarcastique au moment le plus opportun).

Exemples : « Ah, donc, tu sais décrocher le téléphone ? » « Je suis absolument ravi que mon train soit retardé. » « J’apprécie vraiment que tu mettes le volume de ta radio aussi fort ».

Les comédiens auxquels vous référer : Jack Dee, David Mitchell et Stewart Lee

Les émissions télévisées à regarder : The Thick of It, The IT Crowd, The Office

Ne prenez pas nos propos pour argent comptant

Les Britanniques sont réputés pour leur politesse légendaire, toutefois, le signe infaillible qu’un Britannique vous apprécie est lorsqu’il vous « offense » joyeusement au moyen d’une observation occasionnelle, spirituelle et irréfléchie. Il ne s’agit pas de commentaires méchants, mais plutôt d’un échange ludique, sous forme de joute verbale, prononcé le visage souriant et sans jamais s’excuser.

On peut y avoir recours pour prendre à la légère les différences de nouveaux amis dans le but d’entamer la conversation.

Comme dans le reste du monde, pour juger de votre maîtrise de l’humour britannique, il est essentiel de que vos interlocuteurs vous trouvent drôle. Un commentaire irréfléchi n’est pas toujours approprié. Il s’agit surtout d’adapter votre humour en fonction de l’occasion.

Exemples : « Quoi ?! Tu n’as jamais vu La Reine des neiges ?! Mais qu’est-ce qui cloche chez toi ? » « Je ne peux pas être ami avec quelqu’un qui ne boit pas de thé ! » « Je ne tiens pas à être vu en public avec un supporter du Manchester United ! »

Les comédiens auxquels vous référer : Ricky Gervais, Lee Nelson et Simon Amstell

Les émissions télévisées à regarder : The Inbetweeners, Friday Night Dinner et Peep Show

Les britanniques trouvent matière à rire de presque tous les sujets

Les Britanniques ont recours à l’humour même pour alléger les moments les plus pénibles et les plus douloureux. Il y a peu de sujets sur lesquels nous ne plaisantons pas. Le but n’est pas de choquer et encore moins d’offenser – les Britanniques considèrent plutôt le rire comme une forme de médecine face aux dures épreuves de la vie.

Le malheur et l’échec sont monnaie courante dans la comédie britannique, à condition que les plaisanteries soient de bon goût (bien que « l’humour macabre » ne soit pas rare). Dans la plupart des cultures, il y a un temps et un lieu pour l’humour – en Grande-Bretagne, ce n’est pas le cas.

Exemple : « Je me suis pris les pieds dans le tapis et je me suis étalé devant tout le monde, mais au moins je ne me suis pas mis dans une situation embarrassante ! »

Les comédiens auxquels vous référer : Jimmy Carr, Billy Connolly et Micky Flanagan

Les émissions télévisées à regarder : Little Britain et Black Books

En dépit de sa réputation de nation plutôt sérieuse, l’humour est vraiment le paramètre par défaut de la Grande-Bretagne – nous cherchons toujours à pimenter nos journées d’un franc éclat de rire.

Image de Adrian Clark, Flickr / Creative Commons

Partez en Angleterre avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus