Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Pourquoi prendre du temps pour soi avant ou après l’université est une sage décision ?

Pourquoi

« La vie commence à la fin de votre zone de confort » – Neale Donald Walsch

Passer du lycée à l'université est une transition essentielle qui déterminera le reste de votre vie. Toutefois, ce n'est pas toujours une période facile et votre expérience universitaire ou votre diplôme pourraient ne pas vous satisfaire pleinement en raison d'un manque d'expérience et d'un sentiment général d'impréparation au « monde réel ». Cependant, prendre un peu de temps pour soi avant d'aller à l'université (ou même après !) vous permettra de découvrir vos véritables attentes.

Une année de césure sans limites

Une année de césure (ou Gap Year) est une période durant laquelle vous vous éloignez et que vous mettez à profit pour travailler, étudier, voyager, faire du bénévolat, voire les quatre à la fois. Une césure ne doit pas nécessairement durer douze mois, elle peut varier de deux semaines à un an, voire plus.

Essayez de mettre ce temps à profit du mieux que vous le pouvez, en combinant un loisir amusant qui vous a toujours plu avec une activité qui vous permettra d’acquérir ou de développer une certaine compétence. Cela vous permettra d’explorer vos options, tout en découvrant vos motivations profondes ou la direction dans laquelle vous voulez aller.

Lorsqu’une année de césure est soigneusement planifiée, ses avantages pondèrent les risques. Assurez-vous donc d’en tirer du plaisir, comme de nombreuses expériences et compétences.

Prendre du temps libre est une démarche qui paie

Cela peut vous aider à vous démarquer lors d’une admission à l’université. Vous optimiserez vos résultats académiques, car vous aurez une meilleure compréhension de vous-même et aurez acquis des compétences que vous pourrez appliquer à la fois à vos études et à votre future carrière.

Vous prendrez conscience de vos centres d’intérêt avant même de les étudier et saurez identifier les domaines à éviter ; vous aurez une bien meilleure idée de vos priorités et de la façon dont elles pourraient influer sur votre choix de carrière. Savoir ce que vous attendez de la vie vous aidera à poursuivre votre but.

Cela va de pair avec un temps de réflexion ; inutile de prendre une décision précipitée qui déterminera le reste de votre vie.

Faites ce que vous aimez, aimez ce que vous faites

Vous souvenez-vous de ce que vous vouliez être étant enfant ? Il est probable que cela ait souvent changé et qu’encore maintenant vous n’en soyez toujours pas complètement sûr. Des expériences pratiques dans de nouveaux environnements vous permettront de réaliser vos véritables objectifs. Vous ne pouvez pas aimer ou détester quelque chose avant de l’avoir essayé.

Vous ne voudriez pas non plus vous retrouver dans la situation de commencer des études et de vous apercevoir qu’elles ne sont pas faites pour vous. Prendre le temps de déterminer de vrais objectifs vous fera gagner du temps, de l’argent, et vous assurera d’être sur les rails dès le début.

En moyenne, seuls 30% des étudiants universitaires décrochent une offre d’emploi avant l’obtention de leur diplôme ; cependant, ce chiffre s’élève à 58% après avoir effectué un stage. Si vous voulez étudier les affaires, par exemple, profitez de ce temps pour effectuer un stage dans le domaine concerné afin d’être sûr d’être sur la voie souhaitée.

Ou, au contraire, faites quelque chose que vous aviez possiblement envisagé, surtout lorsque vous étiez enfant, mais que pour une raison quelconque, vous aviez mis de côté. Vous pourriez finalement vous rendre compte qu’il s’agit en fait du travail de vos rêves.

Tous ceux qui partent à l’aventure ne se perdent pas

Voyager et prendre le temps d’explorer vous aident également à vous épanouir en tant que personne, vous permettant ainsi d’acquérir de la confiance en soi et un sentiment d’indépendance. C’est le moment de découvrir des contrées, des cultures et des personnes nouvelles. Les expériences de voyage et les connaissances culturelles vous permettront également d’accroître votre employabilité.

En effet, 91% des employeurs reconnaissent les avantages d’étudier à l’étranger et 73% des professionnels des RH conviennent qu’une année de césure constructive est un atout considérable. Vous pourrez sortir de votre zone de confort et voir la vie d’une nouvelle perspective. En fin de compte, vous aurez une meilleure compréhension de vous-même et de ce que vous attendez de la vie.

La vie n’est rien si elle n’est pas une aventure audacieuse

Faire du bénévolat au cours de votre année de césure vous permettra de découvrir votre voie et de développer de nouvelles compétences. Par exemple, si vous devez organiser une collecte de fonds, vous en apprendrez davantage sur la planification, la budgétisation et la mise en œuvre.

Réaliser une peinture murale dans une école en Tanzanie lors d’une mission de bénévolat, par exemple, vous procurera un sentiment d’accomplissement – c’est également un excellent moyen d’apporter votre contribution à une communauté dans le besoin. Ce genre d’expériences vous accompagnera tout au long de votre vie et vous ressentirez un lien plus profond avec la communauté que vous aidez.

Et les entreprises adorent les bénévoles. Une enquête réalisée par TimeBank par le biais de Reed Executive a montré que dans les 200 principales entreprises du Royaume-Uni, 73% des employeurs recruteraient volontiers un candidat ayant une expérience de bénévolat et que 94% des employés ayant choisi d’acquérir de nouvelles compétences par le biais du bénévolat en avaient tiré des bénéfices, soit en obtenant leur premier emploi, en améliorant leur salaire ou en étant promus.

Dans l’ensemble, le bénévolat permet de trouver plus aisément de nouveaux passe-temps et centres d’intérêts, et procure un sentiment d’accomplissement bénéfique pour votre moral.

Partez 6, 9 ou 11 mois à l'étrangerEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus