Les dernières informations sur les voyages, les langues et la culture par EF Education First
Menu

6 habitudes étonnantes aux yeux des étrangers lors de leur séjour en France

Lors d’un séjour à l’étranger, nous faisons face à des coutûmes et habitudes qui nous semblent étranges… et auxquelles nous devons pourtant nous habituer. Il peut s’agir de la peur du chiffre 4 en Chine, de la fameuse Tomatina en Espagne ou des chaussettes avec tongs en Allemagne.

Mais il en est de même pour les étrangers venant en France. Voici 6 habitudes françaises, complètement normales pour nous mais étonnantes aux yeux des étrangers.

1. La bise

Oui, vous l’avez vu venir : la bise ! Dans beaucoup de pays, on se salue par un simple « bonjour » dans la langue locale, un signe de la main, voire un câlin (le fameux hug si on est vraiment heureux de revoir quelqu’un). En France, nous avons la bise. Un contact plutôt intime avec lequel beaucoup d’étrangers ont du mal. Et pour compliquer la tâche, le nombre de bises diffère en fonction de votre situation géographique ainsi que le côté par lequel on commence : joue droite ou joue gauche ?

Et pour commencer l’année sur de bonnes bases, on décide de s’embrasser aussi à minuit le jour du nouvel an. Si on est dans une région où la moyenne est 4 bises, cela fait donc 4 pour dire bonjour, 4 à minuit et 4 pour dire au revoir… combien y a-t-il d’invités à cette soirée ?

2. Râler

« Oh non, il pleut ! », « Il fait froid », « Il fait trop chaud »… oui, on ADORE râler, et alors ? De nombreuses études fiables ont prouvé que râler était bon pour la santé et allongeait la durée de vie. (vous ne saviez pas que les français étaient presque immortels ? ). Pourtant, non-loin de chez nous, les anglo-saxons voient la vie du bon côté et trouvent tout “Amazing”, ce qui peut parfois être agaçant. Quoi ? Non, je ne râle pas.

3. Faire la grève

Et puisque nous râlons : nous faisons grève ! C’est simple, pour nous, descendre dans la rue est une coutume locale (qui peut paraître choquante aux yeux des travailleurs étrangers). Dans d’autres pays comme le Japon par exemple, les salariés préfèrent porter un brassard en travaillant plutôt que chaumer. Aux Etats-Unis, le « droit de grève » n’est même pas un droit car tous les employés ne sont pas en mesure de l’exercer.

4. La nourriture

Humm la France, le pays gastronomique par excellence ! On nous envie au moins autant que l’on nous trouve étrange ! De l’étranger, nous sommes vus comme des mangeurs de grenouilles et d’escargots, fans de viande crue, tripes, pieds de porc, foie gras et fromages qui sentent mauvais au point d’en manger à chaque fin de repas. Mais qu’on ne s’y méprenne pas, à l’étranger aussi, on trouve des choses tout à fait étonnantes.

Prenez par exemple le japon et leur natto, préparé à l’aide de graines de soja que l’on laisse fermenter avec une bactérie ! Ou encore la fameuse gelée anglaise de toutes les couleurs et la panse de brebis farcie écossaise aussi intrigante que ragoutante. Mais finalement, ne partons-nous pas à l’étranger aussi pour le plaisir de vivre tous ces changements culinaires et dire “c’est bizarre ce qu’ils font ici !” ?

5. Le temps passé à table

Si vous êtes déjà parti(e) à l’étranger, les repas ont dû vous sembler succins. Adieu apéritif – entrée-plat-dessert-digestif et 1h entre chaque plat et bonjour repas sur le pouce, snack et autres sandwichs. A Londres par exemple, la plupart des personnes travaillent à leur bureau et optent pour une formule « snack » à quelques livres afin de revenir rapidement à leur poste. En France, le repas, c’est sacré et surtout, on aime parler de nourriture à table !

6. Fumer

Imaginez un français en terrasse en train de boire un verre… il sera surement accompagné d’une cigarette à la main. Malgré le prix du paquet en constante augmentation, les français restent de grands consommateurs et cette (mauvaise) habitude peut choquer les étrangers. Pourquoi sont-ils autant à fumer malgré l’impact sur la santé, le prix et de l’odeur ? Nous aussi, on se pose la question…

Etudiez les langues à l'étrangerEn savoir plus

Partagez cet article

Derniers articles Culture