Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

8 conseils incontournables pour trouver un emploi

8

Rechercher un emploi peut devenir un travail à temps plein. Du perfectionnement de votre CV à la préparation d’entretiens d’embauche déterminants, vous devrez être équipé et paré pour la « chasse ». Nous avons rassemblé 8 conseils que vous devriez garder à l'esprit au moment de commencer votre recherche.

1. Effectuez votre recherche et apprenez à connaître le marché

Comparez ce que font les personnes de niveau d’expérience et diplôme équivalents et recherchez le même type d’offres d’emploi. Consultez leur profil LinkedIn, recherchez-les sur Twitter. Renseignez-vous également sur le secteur d’activité et apprenez à connaître ses acteurs clés sur le bout des doigts. Ces informations vous aideront, non seulement à vous concentrer sur le secteur d’activité et le poste de vos rêves, mais aussi à passer l’entretien d’embauche avec succès.

2. Recherchez, recherchez et recherchez toujours plus

Utilisez des moteurs de recherche d’emploi traditionnels tels que Careerbuilder et Monster pour consulter les offres, mais explorez aussi des pistes locales. Les petites annonces des journaux et les sites Web d’entreprise peuvent vous sembler démodés, pourtant, il représentent d’excellentes ressources. Et n’oubliez pas que de nombreuses offres d’emploi ne sont pas affichées et que seules 20 % des emplois vacants sont effectivement publiés.

3. Bâtissez votre réseau et EXPLOITEZ-LE!

C’est précisément la raison pour laquelle votre réseau est essentiel ! À ce stade, avant que les emplois ne soient publiés sur ​​Monster et autres sites similaires, votre principal atout n’est plus ce que vous savez , mais qui vous connaissez. Discutez avec vos amis, votre famille, vos voisins, etc., afin de déterminer si ces personnes ont entendu parler – même indirectement – de postes à pourvoir dans le secteur d’activité désiré. Les directeurs des ressources humaines sont plus enclins à embaucher une personne qui leur a été recommandée. Fait avéré.

4. Créez votre profil numérique

Il est inutile de montrer à votre futur employeur les photos Facebook de votre week-end dernier. Il y a peu de chance qu’il soit impressionné. Assurez-vous de définir le niveau de confidentialité désiré de vos différents profils sur les médias sociaux. Cela s’applique également à Twitter et Instagram, à moins que vous ne les utilisiez pour nouer des contacts professionnels ou échanger des informations ; auquel cas, les mettre en valeur peut effectivement être très précieux.

Souvenez-vous que les employeurs utiliseront la recherche Google pour se renseigner sur votre compte, alors assurez-vous d’être toujours représenté à votre avantage. Et bien que LinkedIn puisse vous paraître étouffant et ennuyeux (un site plutôt destiné à vos parents, votre tante ou votre brillant cousin), il est votre meilleur allié dans votre recherche d’emploi.

Maintenez votre profil LinkedIn clair, net et professionnel (unephoto de votre visage, sur laquelle vous affichez un magnifique sourire professionnel fera des merveilles pour assurer votre crédibilité.) Pas de selfies sur ce site.

CONSEIL SUPPLÉMENTAIRE : si vous avez l’intention de travailler dans l’industrie du numérique (journalisme, marketing, relations publiques ou tout autre secteur similaire, pensez à vous créer un profil « mortel » en concevant votre propre site Web et en acquerrant un nom de domaine (votre propre maison Internet, si vous le souhaitez).

5. Mettez votre CV en valeur

Ne mentionnez que les expériences pertinentes, en rapport avec le poste visé. Vous pouvez toutefois indiquer votre job d’été de vendeur de glaces chez Ben & Jerry’s, si les compétences que vous y avez acquises s’appliquent également à votre futur emploi (service à la clientèle ou service des ventes, par exemple) ; souligner des activités parascolaires ou bénévoles pertinentes ajoutera beaucoup plus de valeur à votre profil, même si votre expérience professionnelle n’est pas très étendue.

Assurez-vous également que votre CV soit facile à lire, bien organisé, limité à deux pages au maximum et exempt de toute faute de frappe ou d’étourderie. Et si votre adresse e-mail ressemble à quelque chose comme lesdonjonsdel’[email protected], vous devez en changer, sans plus attendre.

6. Rédigez une lettre de motivation « qui tue »

C’est le moment d’ajouter ce que vous n’avez pas pu mentionner dans votre CV. Voyez-la comme une lettre d’amour écrite à votre futur employeur. N’employez pas uniquement le pronom « moi, moi et encore moi », mais plutôt « vous et moi », afin de mettre en évidence les points forts que vous apportez à la fonction et souligner la façon dont vous évoluerez et serez heureux ensemble. Séduisez-le d’une manière qui donnerait le frisson à Roméo. Et soyez bref. Personne ne lira une lettre de deux pages comportant dix paragraphes.

7. Effectuez un suivi (avec classe)

La réponse de l’employeur devrait vous parvenir dans les deux à quatre semaines suivant l’envoi de votre demande. Si passé ce délai vous n’avez reçu aucune nouvelle, téléphonez ou envoyez un e-mail pour témoigner de votre intérêt. Mais n’anéantissez pas vos chances en appelant constamment et en ayant l’air désespéré. Personne n’apprécie ce genre d’attitude.

8. Réjouissez-vous, vous venez de décrocher un nouvel emploi ! (ou rebondissez sur vos pieds si vous avez essuyé un refus)

Un refus est difficile à accepter. C’est pourtant quelque chose de très banal dans un processus de recherche d’emploi. Ce n’est pas parce qu’une entreprise n’a pas retenu votre candidature (tout comme de nombreuses autres) que vous devez perdre espoir. Vous n’avez simplement pas encore trouvé la bonne entreprise, mais cela viendra. Donc, gardez le moral, apprenez de vos expériences et poursuivez vos recherches. La persévérance finit toujours par payer dans une recherche d’un emploi.

Etudiez à l'étranger avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus