Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

8 traditions amusantes pour célébrer Pâques dans le monde

8

Pâques ne se limite pas à quelques jours de vacances, destinés à se gaver de lapins en chocolat et de petits œufs à la liqueur ; c’est une fête religieuse importante qui s’accompagne de toutes sortes de traditions et coutumes. Cependant, au fil des années, après les avoir adaptées et réinterprétées, tous les habitants de la planète pourraient probablement célébrer certaines de ces pratiques. Même ceux qui ne croient plus au lapin de Pâques.

J’ai demandé à certains de mes collègues de partager leurs activités préférées afin de créer un recueil des traditions pascales les plus impressionnantes, amusantes et intéressantes du monde entier.

1. Les cerfs-volants – Bermudes

À l’occasion de Pâques, les habitants des Bermudes visent haut, faisant du cerf-volant leur passe-temps favori pendant ces vacances. Les Bermudiens fabriquent leurs propres cerfs-volants à l’aide de bâtons en bois et de papier coloré aux motifs complexes. Le tout complété d’un tissu spécial, appelé Hummers, permettant de produire un bruit de ronflement, alias le son de la fête de Pâques aux Bermudes.

Tout le monde se rassemble pour faire voler ses magnifiques réalisations ou se rend à Horseshoe Bay Beach pour assister au festival annuel du cerf-volant, le Vendredi Saint.

2. Les récits policiers – Norvège

Dans certaines régions du monde, Pâques est consacré au crime – et il ne s’agit pas de croquer les oreilles d’innocents lapins en chocolat ni de casser des œufs magnifiquement décorés. Non, nous parlons de Påskekrimmen, la tradition norvégienne consistant à lire, regarder et écouter des histoires de crime et des thrillers policiers pendant les vacances de Pâques.

Le pays tout entier semble suspendu, tandis que les éditeurs et les stations de radio et de télévision produisent des histoires de meurtre, auxquelles même les marques de lait s’associent en imprimant des récits sur leurs emballages.

3. La chasse aux nids de Pâques – Allemagne, Suisse…

Qui n’aime pas explorer la maison et le jardin à la recherche de paniers garnis de chocolat ? En Allemagne, en Suisse et dans bon nombre d’autres pays pratiquant cette coutume, les enfants (et même certains adultes, pourquoi pas ?!) font la chasse aux nids de Pâques.

Il s’agit en fait de paniers ou de boîtes, garnis de lapins ou d’œufs en chocolat, de bonbons et de jouets, censés avoir été cachés par le lapin de Pâques en personne.

4. Les batailles d’eau – Pologne

Rien ne symbolise autant Pâques qu’une bataille d’eau amicale. C’est en tout cas ce que pensent les Polonais en célébrant Śmigus Dyngus (le lundi mouillé – les festivités aquatiques ayant lieu le lundi de Pâques) à grands renforts d’H2O. Dans les temps anciens, il s’agissait principalement de jeunes hommes célibataires en quête de jeunes filles à marier, mais, désormais, presque tout le monde participe à la bataille d’eau.

Les armes de prédilection sont des pistolets à eau, des bouteilles de shampooing et de liquide vaisselle vides et, bien sûr, de bons vieux seaux. En fait, il s’agit essentiellement d’utiliser tout ce qui peut asperger.

5. La chasse aux oeufs – France…

Les œufs sont liés à Pâques comme les cadeaux le sont à Noël – ils représentent probablement l’aliment le plus extraordinair’œufs de cette fête. Les gens colorent et décorent les œufs, puis les cachent et les découvrent, ils essaient de les faire rouler dans l’herbe le plus rapidement possible, ils les entrechoquent pour voir lesquels se casseront en dernier (alias qui est le gagnant, qui aura de la chance) ou, tout simplement, ils les mangent.

Comme à Haux, en France, où environ 1.000 personnes dégustent une omelette de Pâques géante, préparée avec plus de 4 000 œufs et plus de 45kg de lard, d’ail et d’oignons.

6. Les pots en argiles volants – Grèce

Attention aux poteries volantes sur l’île grecque de Corfou (petite confidence : cela n’a rien à voir avec notre sorcier préféré). Le samedi de Pâques, à 11 heures précises, les habitants de Corfou jettent des pots en argile (de toutes tailles) depuis leurs balcons.

La tradition remonte au 16e siècle, lorsque les gens jetaient tous leurs vieux objets inutiles par la fenêtre afin d’accueillir la nouvelle année – les pots cassés sont censés effrayer les mauvais esprits et marquer un nouveau départ.

7. La distribution de bretzels – Luxembourg

Les Luxembourgeois célèbrent Bretzelsonndeg – le dimanche des bretzels – le troisième dimanche du Carême. En fait, au Luxembourg, les bretzels sont des pâtisseries en pâte feuilletée, sucrées et nappées d’un glaçage aux amandes. D’ailleurs, si cela ne tenait qu’à moi, tous les dimanches seraient consacrés aux bretzels. Mais revenons à la tradition de Bretzelsonndeg ; ledit dimanche, les garçons offrent un bretzel à la fille qui leur plaît.

Si la jeune fille accepte la friandise, le garçon sera autorisé à lui rendre visite le dimanche de Pâques et recevra un œuf en retour. Si tout cela se produit lors d’une année bissextile, les rôles sont inversés et c’est au tour des filles de distribuer des bretzels.

8. Halloween au printemps – Suède

La Suède et certains de ses voisins scandinaves célèbrent Halloween au printemps. Le jeudi avant Pâques, les enfants se déguisent en sorcières (munis de balais et de bouilloires en cuivre) et vont, de porte en porte, réclamer des bonbons. Les enfants offrent habituellement des branches de saule décorées ou des dessins aux adultes en échange de quelques friandises.

La tradition est née d’une légende disant que des sorcières suédoises se seraient rendues à Blåkulla, avant Pâques, pour faire la fête avec le diable. Afin de s’assurer que les sorcières ne reviennent pas, les Suédois allument de grands feux de joie le dimanche de Pâques.

Partez étudier à l'étranger avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus