Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

5 conseils pour tirer le meilleur parti d’un voyage

5

Je suis accro aux voyages. Lorsqu’elle était enceinte de moi, ma mère a pris l’avion de l’Allemagne aux États-Unis. Il semblerait que le goût des voyages se soit inscrit dans mon ADN quelque part au-dessus de l’océan Atlantique. Mais enfin, qui n’aime pas les voyages ? Pensez-y, votre carte du monde s’accroît à chacun de vos pas dans une nouvelle rue. À chaque coin de rue, se cache quelque chose d’inconnu. Vous vous sentez régénéré, dynamisé, plein d’espoir.

Mais l’amertume accompagne la douceur. Les voyages peuvent aussi être assommants. Dans le passé, je planifiais soigneusement mes voyages pour éviter d’être prise au dépourvu – les faits majeurs à considérer, où manger, les endroits à explorer, jour après jour, autant de points que je prenais en compte. C’était pour moi la clé d’un voyage étonnant et mémorable. J’arrivais à destination bien préparée, mais, malheureusement, rien ne se passait jamais comme prévu.

Il s’avère que suivre un itinéraire strict m’empêchait d’être pleinement présente et de me divertir. En réalité, cela compliquait mes voyages. J’ai donc fini par renoncer à toute planification et ainsi trouvé un meilleur équilibre (après tout, je suis du signe de la balance) pour guider mes aventures.

À présent, je suis mon intuition et quelques impératifs simples qui fonctionnent pour n’importe quelle destination. Voici mes cinq meilleurs conseils pour tirer le meilleur parti d’un voyage :

1. Parler la langue

Quelle que soit ma destination, je mets un point d’honneur à apprendre quelques phrases de base dans la langue locale. Mon choix se porte sur les podcasts Coffee Break pour l’espagnol, l’italien ou le français, tandis que Google est utile pour les autres langues. Avant mon premier voyage à Paris, j’ai appris quelques phrases de base en français. J’ai eu un flirt avec un agent de la circulation et les commerçants me traitent comme une vraie Parisienne (Je suis désolée, je ne parle pas français !).

Mon voyage n’en a été que plus amusant et détendu. Peut-être aimerez-vous tellement la langue que vous déciderez de l’étudier (ce fut mon cas, oui !).

2. Visiter les marchés des producteurs

Visiter les marchés régionaux fait partie de mes activités préférées en voyage. Je flâne au milieu d’étals de produits attrayants, m’imprégnant ainsi de leurs diverses couleurs et textures. Je me sens plus en contact avec l’endroit où je séjourne, car j’observe la manière dont les habitants interagissent les uns avec les autres et passent leur journée. J’aime que mon logement dispose d’une cuisine, afin de pouvoir acheter des fruits frais et préparer mon petit déjeuner le matin.

C’est plus intime qu’un buffet d’hôtel. Si vous n’avez pas accès à une cuisine, profitez de votre butin en improvisant un pique-nique dans le parc. Rien de tel que de partager son pain avec les pigeons locaux.

3. Interroger les habitants

En voyage, la timidité n’a pas sa place. Soyez courageux et engagez la conversation avec des inconnus de façon informelle. S’informer sur les principaux sites touristiques à ne pas manquer est un excellente moyen de briser la glace. Croyez-moi, il en existe toujours. Quelques-uns des meilleurs conseils que j’ai reçus provenaient d’un ouvrier du métro de Londres et du serveur d’un bar à tapas espagnol. Ne vous fiez pas uniquement aux livres et à Google – sollicitez l’inspiration de votre entourage. Un sourire amical peut vous emmener loin.

4. Télécharger les applications des transport en commun

Avant votre arrivée à destination, renseignez-vous sur le nom du réseau de transport local. La plupart d’entre eux disposent d’une application à télécharger gratuitement sur votre téléphone. J’aime planifier à l’avance le trajet de la gare ou de l’aéroport jusqu’à mon futur logement, afin d’éviter tout stress supplémentaire à l’arrivée. Il vous coûtera généralement moins cher d’acheter un titre de transport d’une journée que des billets à l’unité, et un abonnement hebdomadaire (si disponible) est préférable en cas de séjour prolongé.

Chercher frénétiquement le moyen de se rendre d’un point A à un point B, tout en subissant encore les effets du décalage horaire et en ayant désespérément besoin d’une douche, est réservé aux amateurs.

5. Repérer les points d’observation

Lorsque je suis dans une nouvelle ville, j’essaie toujours d’avoir en point de vue d’en haut. Cela vous permet de mieux vous orienter et de repérer quelques sites pour des photos parfaites. S’il n’y a pas de collines ou de montagnes depuis lesquelles observer la ville, cherchez des bâtiments tels que les tours d’Église et les gratte-ciels qui offrent les meilleurs points de vue.

L’un des moments les plus mémorables pour moi fut de voir le soleil se lever au-dessus du cratère de Haleakalā, à Maui. Je voyais l’océan danser au loin, alors que la lumière du soleil inondait le sol et que le monde frémissait doucement en silence. Ce sont des moments qui vous accompagnent toute votre vie.

Partir à l'étranger avec EFEn savoir plus

Explorez le monde et étudiez une langue à l'étranger

En savoir plus