Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
Menu

Nos conseils pour apprendre l’anglais en un mois

Nos

Que ce soit dans le monde du travail ou dans la vie de tous les jours, l’anglais est partout. Si votre compréhension de l’anglais se limite à Brian qui prépare tranquillement un « fish and chips » dans sa cuisine… vous avez compris par vous-même qu’il est réellement temps de renforcer votre niveau dans cette langue !

Vous souhaitez travailler votre accent et améliorer votre prononciation ? Ou encore approfondir vos connaissances générales ? Plusieurs méthodes plus ou moins efficaces s’offrent à vous : films (avec sous-titres en VO, of course), podcasts, livres, cours en ligne avec professeurs anglophones, immersion totale à l’étranger… Découvrez nos meilleurs conseils pour apprendre l’anglais en un mois !

Maîtriser les bases de l’anglais en un mois, oui c’est possible

Votre niveau est au plus bas et vous ne savez pas par quoi commencer pour apprendre l’anglais rapidement ? Les bases sont primordiales et peuvent être maitrisées en un mois (une étape à ne surtout pas sauter) : concentrez-vous principalement sur la grammaire et sur la conjugaison pour apprendre à formuler des phrases en anglais. Travaillez fortement ensuite votre vocabulaire et découvrez beaucoup plus d’expressions. Pour y parvenir, achetez par exemple des livres (comprendrez-vous leurs titres en anglais ?), faites de nombreux exercices, suivez quelques cours d’anglais à l’école ou dans un centre spécialisé en France (ou à l’étranger dans un pays anglophone) et n’envisagez de vous lancer dans une conversation qu’après quelques semaines de pratique linguistique.

Mais ne vous méprenez pas, vous ne deviendrez pas bilingue en anglais en un mois (titre souvent réservé aux enfants de parents français/anglais) ! Cependant, après cette première période d’étude intensive, vos bases vous permettront de vous sentir plus à l’aise à l’écrit pour comprendre des textes simples ou envoyer des emails à vos amis non francophones. Et si vous franchissez le pas de partir dans un pays anglophone, vous saurez par exemple comment décrire le temps qu’il fait en anglais, commander votre burger préféré à New York ou payer un « drink » à votre futur « crush » à Miami… malgré une certaine hésitation et un accent encore « franchouillard » qui a pourtant le mérite d’avoir aussi son charme, votre prononciation s’améliorera avec la pratique et l’échange.

Pour un apprentissage et des connaissances plus approfondis

Votre objectif est de convaincre un examinateur lors d’un entretien pour intégrer l’université de vos rêves ou le persuader que vous êtes fait pour l’offre d’emploi à laquelle vous postulez ? Vous devrez davantage focaliser votre anglais général sur le long terme, travailler votre grammaire, et développer vos compétences pour être totalement à l’aise : films, mises en situation dans la vie de tous les jours, cours de groupe en ligne plus intensifs avec professeurs… choisissez des méthodes complémentaires de l’anglais pour adultes, soyez curieux, faites preuve de motivation et les résultats seront au rendez-vous.

Après deux à trois mois de cours et de pratique intensive, vous aurez assimilé davantage de techniques et connaissances liées à la langue ; vous découvrirez de plus nombreuses expressions typiques et vous sentirez par conséquent beaucoup plus à l’aise à l’oral.

Pourquoi apprendre l’anglais ?

« Pourquoi tu veux apprendre l’anglais ? », « Protégeons notre belle langue française », « L’anglais n’est pas nécessaire dans mon quotidien », « Je n’ai plus l’âge pour faire des études »… Vous avez certainement déjà entendu ces remarques dans votre entourage… Mais soyons clairs, l’anglais est devenu roi, sa maîtrise est primordiale pour s’ouvrir aux autres (lors d’un voyage au Japon par exemple si vous ne parlez pas un mot de japonais…) et comprendre le monde globalisé dans lequel nous vivons.

Que vous soyez en étude de médecine à l’école (les documents scientifiques sont souvent écrit en anglais) ou encore en changement de situation professionnelle dans votre travail, dans l’optique de vous développer dans un contexte international en France ou à l’étranger, suivez nos conseils, faites beaucoup d’exercices pour dompter l’anglais écrit en un mois et partez en immersion pour augmenter rapidement vos capacités de conversation à l’oral.

Il n’y a pas d’âge pour apprendre l’anglais : enfants, étudiants, adultes, professionnels, cadres… Prenez votre « courage » à deux mains et lancez-vous !

A lire également :

Apprendre l'anglais avec EFDécouvrir nos méthodes