EF GO Blog | EF Blog France
Dernières actualités sur le voyage, les langues et les cultures par EF Education First
MenuBrochure gratuite

10 faits à connaître avant de vous installer à Barcelone

10 faits à connaître avant de vous installer à Barcelone

Vous allez vous installer à Barcelone et souhaitez mettre en place vos nouvelles habitudes ? Voici 10 faits à connaître avant de vous lancer dans l’aventure.

  1. On y parle catalan

Alors que vous commencez à peine à parler espagnol, vous constatez, à mesure que vous vous mêlez aux habitants, qu’ils retournent naturellement à leur langue maternelle, le catalan (ce qui est tout à fait compréhensible). La bonne nouvelle ? Avec l’expérience du français ou de l’espagnol, vous apprendrez le catalan en un clin d’œil.

  1. Les transports

À Barcelone, il est facile de se déplacer, en grande partie, grâce à sa disposition en grille, comme dans le vaste quartier de l’Eixample. Pour vos déplacements, vous pourrez emprunter plusieurs services combinés, notamment des bus, des tramways et un réseau métropolitain, comprenant 12 lignes et plus de 100 arrêts.

Bicing, le système de vélos en libre-service de la ville, est également abordable et facile à utiliser. D’un autre côté, si vous décidez d’acheter votre propre vélo, optez pour un modèle quelconque et procurez-vous un bon antivol : les vols de vélo sont malheureusement courants à Barcelone.

  1. Les formalités administratives

Vous séjournerez en ville plus de 90 jours ? Vous aurez besoin d’un NIE (número de identificación de extranjero) pour ouvrir un compte bancaire, conclure un contrat de travail, acheter une voiture, etc. Alors qu’il peut être compliqué de vous organiser pour obtenir un NIE à Barcelone, vous pouvez en faire la demande à l’ambassade d’Espagne de votre ville d’origine.

Autre document compliqué à obtenir : votre empadronamiento (inscription auprès de votre municipalité locale) qui vous permet de vous enregistrer dans le système de santé publique. En bref : il faudra faire quelques recherches avant l’arrivée !

  1. S’installer à Barcelone : l’hébergement

En raison de l’offre et de la demande, des effets du boom touristique symbolisé par Airbnb et de la présence de professionnels prometteurs venus s’installer en Espagne pour travailler dans de grandes entreprises, le logement à Barcelone est devenu nettement plus onéreux.

Pour réduire les coûts liés à l’hébergement, la plupart des jeunes choisissent de partager un appartement avec des amis – ce qui est également un excellent moyen de socialiser dans une nouvelle ville. Les accords de sous-location ou de sous-sous-location ne sont pas rares non plus – sachez simplement qu’ils n’offrent que peu ou pas de recours légal contre l’expulsion.

  1. Barcelone ≠ Barça

Prenez l’avantage sur les autres expatriés, en apprenant dès à présent que Barça n’est pas l’abréviation de « Barcelone ». Et non, il s’agit en fait de l’abréviation de sa célèbre équipe de football. La ville a cependant sa propre une version abrégée : Barna.

  1. Les horaires

Selon votre pays d’origine, il vous faudra un peu de temps pour vous habituer aux horaires de Barcelone. Votre esprit et votre corps devront s’adapter aux dîners à 22 h et aux soirées qui ne commencent qu’après 1 h du matin. Cependant, une fois que vous y serez habitué, vous aurez du mal à prendre à nouveau vos repas d’aussi bonne heure qu’autrefois !

  1. Jeune et internationale

Les étudiants étrangers adorent Barcelone. En conséquence, des gens originaires (littéralement) des quatre coins du monde animent des échanges linguistiques dans des cafés et bars accueillants et organisent rapidement des rencontres sur n’importe quel centre d’intérêt sur les groupes Couchsurfing et Facebook. Vous voulez pratiquer votre catalan ou votre espagnol ? Prenez un partenaire d’échange linguistique « tandem » et conversez dans les deux langues.

  1. Une scène d’expatriés transitoires

D’un autre côté, dans une ville aussi attrayante pour les jeunes expatriés, tout le monde n’y reste pas très longtemps. Comme pour toute expérience d’études ou de vie à l’étranger, renforcez les liens d’amitié que vous aurez noués dans la ville et préparez-vous à les entretenir à distance. Mais n’oubliez pas qu’il y aura toujours de nouveaux expatriés (ainsi que de nouveaux habitants !) avec qui vous lier d’amitié.

  1. Très touristique

Barcelone est une des attractions majeures en Europe occidentale – au diable le reste du continent ! Après avoir séjourné à Barcelone pendant un certain temps, vous commencerez à vous éloigner un peu des guiris (touristes). Bien que de taille parfaite, Barcelone vous semblera surpeuplée, surtout en été. Envie de sortir des sentiers touristiques ? Demandez conseil aux habitants et évitez peut-être les Ramblas.

  1. Une culture axée sur la famille

-------------------------------

Le dimanche, les habitants sont souvent absents pour de longs déjeuners en famille. À moins d’avoir épousé un membre de la population locale, vous constaterez peut-être que bien qu’ayant vécu à Barcelone pendant un certain temps et ayant quelques amis catalans, vous n’avez jamais été invité chez eux.

Ne vous inquiétez pas. Inviter des amis chez soi n’est pas vraiment une norme culturelle, même à l’occasion d’un dîner ou d’un événement à fêter. Par contre, il très courant de rencontrer ces mêmes amis à l’extérieur : aller au parc, se promener, faire du shopping et se retrouver au restaurant et au café.

Découvrez le Campus International EF de BarcelonePlus d'info.
Recevez notre newsletter mensuelle sur les voyages, les langues et la culture.Je m'inscris

Choisissez parmi 52 destinations et 12 langues

En savoir plus